Editorial

Une reconnaissance forcée

Antoine KaburaheIl a fallu qu’une radio étrangère le dise, que la Monusco le confirme, pour que finalement le Burundi, penaud, accepte que ses troupes sont en RDC…
Souvenez-vous, en avril dernier, le colonel Gaspard Baratuza, porte-parole de la force de défense nationale, la main sur le cœur, jurait « qu’aucun militaire burundais ne se trouve sur le sol congolais », en précisant qu’une telle présence doit être autorisée par les deux pays.
Les médias locaux indépendants eux l’ont dit depuis longtemps. Mais, comme toujours, ils sont accusés de véhiculer des « rumeurs ».

Aujourd’hui, avec cette reconnaissance forcée, au moins les choses sont claires. Mais c’est aussi le moment des questions : pourquoi subitement, on nous présente comme « normale », une présence longtemps niée par les deux pays ? Par ailleurs, ces militaires sont accusés par la société civile congolaise d’exactions mais aussi de former des Imbonerakure. Cela pourrait expliquer le secret qui entoure cette présence burundaise en RDC. Un certain Pierre Claver Mbonimpa l’avait évoqué, on sait ce qu’il a enduré.

La présence d’une armée nationale dans un autre pays n’est pas un « détail » et, théoriquement, le Parlement devrait se saisir de la question. Mais, comme on peut s’en douter, il n’en sera rien.
On nous répète à l’envie que « les élections se dérouleront dans la paix », quand nos troupes sont accusées de former en territoire étranger des miliciens. Ce n’est pas ainsi que l’on va instaurer un climat serein, propice à des élections apaisées…

  18   Vos commentaires
  1. kijo

    Les élections approchent et les gens commencent à s’ agiter!!!!Pauvre Burundi!!!!!!

  2. Jean Reno

    Tout simplement, avec des telles actions, un gouvernement se rend peu crédible et non professionnel. Ntakundi nukuri.

  3. Burikukiye Amani

    LA VERITE EST INCOMPRESSIBLE, INCOLORE ET NON PARTISANE ET QU’IL PLEUVE, QU’IL NEIGE, ELLE FINIT PAR SE DEVOILER.

    • Ruhwa

      « Burikukiye Amani »
      « LA VERITE EST INCOMPRESSIBLE, INCOLORE ET NON PARTISANE ET QU’IL PLEUVE, QU’IL NEIGE, ELLE FINIT PAR SE DEVOILER. »

      Là, vous annoncez un postulat ou un fantasme? Car je peux vous citer des dizaines de cas où l’on attend en vain la vérité qu’elle montre son nez.
      Exemples:
      1. Qui a commandité la mort de Rwagasore, Kennedy, Ndadaye, qui a lancé le missile qui a descendu l’avion d’Havyarimana, etc…? J’espère une réponse dans un siècle….

  4. KABADUGARITSE

    « Iwacu » serait-il pro-putschistes ou antidémocratique pour ne pas dire anti-indépendance? C’est interpellant de constater que pas une seule ligne, pas un seul mot dans notre célèbre média ne parle de notre prince et héros de l’Indépendance au moment où nous nous souvenons de sa mort violente en temps que vainqueur des élections qui ont consacré la souveraineté de notre pays.

    • burka

      souviens-toi que c’est un hebdomadaire et à ma connaissance la célébration de l’anniversaire c’est lundi; il fera peut être la une du journal la semaine prochaine!!!

    • Jean Reno

      Yoyoyo, restons par terre. Anti-démocratique, pro-putschiste… mon Dieu! Vous aimez exagérer?

  5. Munyarwanda

    Rien de nouveau sur cette terre!Rappellez-vous qu’au moment de la guère ouverte entre le M23 et le gouvernement de la RDC,le Rwanda étant accusé de soutenir cette rebellion par le pouvoir de Kinshasa et des ONG,le gouvernement Rwandais avait retiré en pleine journée son détachement militaire basée à Rutshuru(Province du Nord-Kivu) et cela avait scandale côté congolais,parcequ’il autorisait une présence militaire étrangère sur son sol en l’insu du parlement!Le Vouvozela Lambert Mende(porte- parole du gouvernement) avait toujours eu des justifications pour calmer la colère de l’opposition et societé civile.

    • nkuba

      Mr. Kaburahe, Il faut bein dire que la MONUSCO et d’autres media internationaux comme RFI ont confirme que les militaires burundais etaient en RDC mais pas des imbonerakure, qui etaient en formation paramilitaire d’apres certains media burundais. Votre site et la RPA sont meme alle jusqu’a affirmer qu’il y a preparation du genocide au Burundi. Voici que ces militaires quittent ce pays et on ettend encore que le M23 commence a s’agiter pour retourner au congo. Que dites vous de ces groupes rebelles que vous auriez l’air de sympatiser (M23, FNL, ……) qui sont au congo pour tuer et violer femmes et enfants pendant des annees sans que la fameuse communaute internationale leve un petit doit pour empecher ces massacres, genocide orchestree a partir du Rwandan sous pretexte de chercher les genocidaires? Restez toujours objectif Mr. Kaburahe.

      • Jean Reno

        Vous êtes hors sujet, Monsieur Nkuba! Il est plutôt la question: pourquoi avoir nié la présence des soldats burundais en RDC si la cause serait si noble comme vous le dites (chasser des malfaiteurs, rebelles, etc.)?
        D’ailleurs, ce n’est pas la tâche de l’armée burundaise de s’occuper des malfaiteurs en RDC. Surtout dans le cadre d’une action militaire soi-disant non-existante/niée (clandestine?!).

  6. Terimbere

    On ne peut pas etre a la fois arrogant et mendiant!
    Il se serait sorti mieux si au moins il avait travaille dur pour developper son pays afin de reduire sa dependance!
    Est-ce la presence de l’armee burundaise en Rdc qui est une honte ou alors sa mission?!?
    Une enquete devrait etre faite pour connaitre reellement les mobiles de cette presence des troupes Burundaises acouplee par les Imbonerakures!
    Je vois mal comment on peut demander aux militaires non Dds de former les Imbonerakures ou meme etre au courant de ces activites et ne pas manifester leur inquietude!
    En rapport avec la legalite de la mission en Rdc, ce n’est pas la premiere fois que le Burundi envoie ses troupes en Rdc, et comme on dit qu’il y a eu prealablement un accord avec la Rdc, cela dit, on ne parle pas de violation de frontieres. Pourquoi alors eprouver de la honte?
    Du cote du Burundi, cela peut etre acceptable et legitime si c’est dans le but de prevenir et renforcer la securite dans notre pays meme si la loi ne l’aurait pas prevue!
    Et quelque fois, le fait de passer devant le parlement peut porter atteinte a l’objet de la mission!
    De toutes les facons, on sait tres bien que le parlement actuel n’allait pas s’y opposer!
    Ce genre de mission si elles sont nobles, tous les gouvernements ne doivent pas toujours passer devant le parlement avant d’envoyer ses militaires a l’etranger pour mission speciale!
    Ce qui est bizarre ici sur la pertinence de leur mission, c’est qu’aussitot deguises, ils plient bagagges!!!! Ils s »accusent eux-memes d’ou la necessite d’une enquete independante!

  7. Uwarugwanye

    Gaspard Baratuza de la FDN, tout comme son homologue Hélménégilde de la police nationale du Burundi, sont malheureux mais pas du tout innocents dans leurs fonctions respectives. Je doute fort qu’ils soient impliqués dans la formation des criminels en cours au Congo ou dans les crimes qu’ils ont déjà commis ici ou sur le territoire congolais. Mais, en acceptant de déclarer que tout va bien dans les corps qu’ils représentent au micro, alors que des signes évidents de manipulation et d’instrumentalisation de nos soldats et policiers par le parti CNDD-FDD sont là, ils se discréditent. Officiers supérieurs, ils devraient démissionner et exiger une réaffectation à d’autres postes.

  8. GAKWAVU Thomson

    Media independants?. Simvuze ko ataco bimaze ibinyamakuru mugabo independance yavyo nico kimwe na independance y’ibihugu vyacu. La corruption de la cité commence par la corruption des mots.

  9. masabo

    Kaburahe banza mutubwire ivyi kiroberi catangarijwe kuri france24 iyo cazimanganiye hanyuma mutubwire nabo bandi mwagiye muradutangariza ko bafonze ibiroberi canke bateye igihugu mbere bakanavyiyemerera imbere yuko mutubwira ivyabasirikare bagiye kuzimya umuriro bawusanze aho wakirizwa.

  10. MUGABO

    Une erreur monumentale de ma part: IKINYOMA NTIKIZOKWIGERA GITSINDA UKURI » Excusez !

  11. MUGABO

    « Ikinyoma ntikizokwigera gitsinda ukuri » jamais !! Et Colonnel BARATUZA, n’a-t-il pas honte en ce moment pour nous avoir menti? Ewe MANA uragaragaje ba bategetsi bacu! Qui va encore les croire? Certainement que PC MBONIMPA tourne les pouces parce que, à coup sûr, des Imbonerakure étaient eux aussi à Kiliba Ondes.

  12. JEAN

    Cette situation des militaires burundais en collaboration avec les Imbonerakure en pays étranger nous inquiète beaucoup, et il faut investiguer pour savoir là ou on les a groupés après avoir quitté le Congo RD
    -Le ministre de la défense burundais le Général GACIYIBWEGE devrait sortir de son silence absolu pour tranquilliser tout le peuple burundais qui a des questions sur cette situation alarmante

  13. Uwakera

    Et ses Imbonerakure….ils sont aussi là-bas?

Publicité