http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/12/DG-Advisor-USAID-9-o-20-DEC.pdf
Économie

Une foire de l’informatique et de la technologie à Bujumbura

25-09-2013

Glice Burundi (Great Lakes Initiatives For Community Empowerment) et Academia Network organiseront une foire de l’informatique et de la technologie, du 1er au 6 octobre 2013 au Palais des Arts à Bujumbura.

Roger Ouedraogo : « C'est une occasion de montrer ce qui se fait dans le domaine des TIC au Burundi » ©Iwacu

Roger Ouedraogo : « C’est une occasion de montrer ce qui se fait dans le domaine des TIC au Burundi » ©Iwacu

Roger Ouedraogo, directeur général de Glice, révèle que cette foire sera organisée, une fois par an. « C’est une occasion de montrer ce qui se fait dans le domaine des TIC (Technologies de l’Information et de la Communication) au Burundi et les opportunités que ces technologies renferment. »

Le directeur général de Glice indique que 36 stands seront installés à l’intérieur du Palais des Arts où des sociétés de téléphonies mobiles, des banques, des fournisseurs d’accès Internet, des universités, pourront démontrer la qualité de leurs produits et les vendre à un prix promotionnel. Le directeur général espère qu’avec cette initiative, il y aura diminution de la fracture numérique car les gens pourront acheter du matériel informatique à des prix promotionnels.

Glice Burundi, une initiative qui a vu le jour en 2010, a pour mission la réduction de la fracture numérique dans la Région des Grands Lacs et le recyclage des ordinateurs et des téléphones en fin de vie. « Il est important d’avoir la technologie, mais il faut prévoir comment prendre soin des déchets issus de cette technologie car ces appareils contiennent des éléments nocifs pour la santé », confie Roger Ouedraogo. Glice aide les universités, les écoles, les associations à se procurer du matériel informatique à coût réduit. Glice est aussi présent en RDC et au Rwanda. Academia Network est une association qui propose aux universités, aux écoles des bibliothèques numériques afin de réduire la fracture numérique au Burundi.

Mettre en évidence la place des TIC au Burundi

L’autre objectif de la foire, explique le directeur général de Glice, est d’interpeler les autorités face à l’enclavement de la zone qui pourtant regorge d’énormes potentialités économiques. A son sens, le développement du Burundi passe aussi par «  l’émergence des services qui sera une base pour une croissance économique. » Il souligne que la foire de l’informatique et de la technologie du Burundi mettra en évidence la place des TIC dans l’éducation, le commerce, la santé et dans l’administration.

D’après Roger Ouedraogo, un concours « Prix Excellence Technologie » sera institué dans les prochaines éditions de la foire de l’informatique et de la technologie du Burundi. Ce prix primera l’originalité innovatrice d’un produit, d’un projet, d’un service, d’un matériel informatique ou technologique au Burundi.
Cette première édition sera clôturée par une soirée de gala et une remise d’attestation aux sponsors et aux participants lors de la soirée le lundi 7 octobre.

  3   Vos commentaires
  1. Patrick

    c’est vraiment une bonne initiative Roger mérite un pris pour ce qu’il fait pour notre Pays

  2. observateur

    C’est dommage que ce sont les étrangers qui font ce genre d’initiative.Les burundais on est où?

  3. Gerard

    Bravo Roger pour cette initiative!

Publicité