http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2017/09/USAID-18-SEPT-Cross-cutting-DG-Advisor-website-2017_10-1.pdf
Politique

«Une contribution aux élections de 2020 déguisée»

08-09-2017

Les vendeurs du vin de banane de Nyeshenza en commune Mugina de la province Cibitoke sont remontés contre l’administration. En plus d’une taxe communale de 1500 Fbu sur chaque fût de 100 litres, ils désapprouvent de payer une contribution de 5000 Fbu à une coopérative de vendeurs de vin de banane dans cette commune. Ils justifient leur refus par des répercussions sur leur commerce.

Des jerrycans remplis de vin de banane au marché de Nyeshenza.

Les grossistes vers la capitale Bujumbura ont boycotté, dès ce vendredi 8 septembre, leurs marchandises. Ils disent travailler à perte. Ainsi, par manque de preneurs, leurs boissons commencent à se détériorer.

Pour Jovith Bayavuge, administrateur, c’est pour relever la coopérative de vendeurs de vin de banane. Elle a tenu ces propos lors d’une réunion tenue ce vendredi 8 septembre.

Pour l’Association qui regroupe les vendeurs de vin de banane de la ville de Bujumbura, c’est plutôt «une contribution forcée aux élections de 2020.» Un membre qui a requis l’anonymat soutient que la coopérative dont parle Mme Bayavuge est un moyen pour faciliter la collecte de l’argent. «C’est pour ruiner notre commerce.»

Le vin de banane rapporte beaucoup d’argent à la commune Mugina.

  16   Vos commentaires
  1. bazir

    I can’t read the article because of those dirty jerryicans!!!

  2. Nahayo

    relever dans le sens de la relève

  3. Nahayo

    Au lieu de relever la coopérative il faut plutôt relever cet admicom.

  4. Gacece

    Pourquoi faut-il toujours des coopératives à n’en plus finir? Coopérative de « balayeuses », de vente de boissons, de café, de je ne sais quoi!… Si on veut vendre sa marchandise, la seule exigence devrait être de payer les taxes et le permis (si nécessaire).

    C’est comme cela qu’on libéralise le commerce et la concurrence dans le secteur privé. Je suis peut-être le seul, mais on dirait qu’il y a une panoplie d’organisations et d’associations qui, au lieu de faciliter le travail et la prospérité de leurs membres, servent plutôt à les museler et à étouffer l’exercice et l’essor de leurs activités économiques.

    Un changement s’impose!

    • Bagona Anne

      Mr Gacece, la contribution dans la coopérative est importante d’autant plus qu’elle constitue un fonds de garantie .Les petits commerçants qui, d’un moment à l’autre, peuvent tomber en faillite peuvent demander un soutien financier auprès de cette coopérative. Quel que minime soit-il, il peut aider quelqu’un à se reconstituer.

      • Gacece

        @Bagona Anne
        Pour aider, je suis d’accord, mais la coopérative ne doit pas s’arroger le droit d’influencer directement les prix de vente des produits et services de ses membres.

        S’il faut une cotisation, les membres s’entendent sur le montant à cotiser pour une période donnée, bon an mal an! C’est à dire que s’ils décident que ce sera 1000 FBU par mois pour 2017 par exemple, ce montant doit demeurer le même pour toute l’année. Ce montant convenu ne doit pas fluctuer de semaine en semaine, ou de jour en jour.

        Je ne suis pas contre les coopératives, je suis contre leurs pratiques et les mentalités de certains de leurs responsables. C’est cela qui doit changer.

  5. Rurihose

    Dans un pays de non droit, le chef fait ce qu’il veut.
    Shut up and « Songa mbere ».
    Ejo tuzoja kw iyamiriza CPI, le Rwanda,la Belgique et l’Europe entière

  6. Keza Gislene

    Personnellement, je ne vois rien en quoi cette contribution a à faire avec les élections de 2020.

    • juju

      Moi aussi. Par contre j’y vois un forcing, arnaque tolere par les pouvoirs publics. Un autre signe de l’akajagari kibonekeza dans ce pays. Et tout ce bordel se passe sans que Peter s’en soucie. Bizarre leader!

    • i

      La coopérative ou plutôt les gestionnaires d’une coopérative ne demandent pas une contribution pour relever cette dernière. C’est plutôt les membres, l’assemblée générale, qui en jugent l’opportunité et non l’administrateur communal ou quelqu’un d’autre.
      Demain on nous dira que la coopérative a fermé et qu’on ignore la destination des gestionnaires et … des fonds.-

  7. Gilbert

    Les complotistes croient toujours voir des choses qui en réalité n’existent pas. Selon eux, toute forme d’impôt ou toute demande. d’argent est perçue comme visant la collecte des fonds pour les élections de 2020!
    Je vous le dis en vérité, contributions ou pas ça n’empêchera pas les élections de se faire, n’oubliez pas que même la crise de 2015 ne les a pas empêchées.

    • i

      Hors sujet, cher ami.-

    • Nahayo

      Et tu vis ou elles nous ont mené ces élections.

  8. Maestro

    Des histoires à faire dormir les gens debout.Arrêtez svp!! Mais ça fait quoi si un citoyen contribue d’une façon ou d’une autre à la tenue des élections dans son pays!!! Mais où est le probleme jusque là! Un peu de ration dans vos article s svp!

  9. ANDRE NDUWIMANA

    Il faut une information qui coupe court aux rumeurs. La contribution aux élections est volontaire ou obligatoire, impossible que ça soit les deux. Si elle est obligatoire, il faut une disposition légale, si elle est volontaire qu’on attende….

  10. Angie

    @ Egide
    Dans ce Cas Il fallait demander à quoi sert la coopérative ! Ca peut paraitre une simple question mais elle Est importante pour comprendre la raison pour laquelle Il faut financier une association qui ne sert à rien . Peut être. Lorsque vous présentez une info comme cela elle ne sert à rien ! Il faut qu’un article journalistique réponde aux 5 questions : quoi, qui, quand, pourquoi,comment.
    NB. Ne pas publier cette réaction , elle Est destinée au rédacteur , Egide donc.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.
Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité