Archives

Une ambulance suspecte

Accès réservé aux membres du Club des amis d'Iwacu

Pour accéder à l’ensemble de nos contenus numériques, abonnez-vous et devenez membre du Club des amis d’Iwacu

Votre abonnement vous donne accès à :
  • Toutes nos archives numériques (10 ans), soit près de 15.000 articles
  • Un moteur de recherche avancé, simple d'utilisation et performant
  • Notre newsletter quotidienne et nos alertes
  • Nos publications imprimées en accès numérique dès leur parution
  • Nos éditions spéciales imprimées et en ligne

Soutenez une presse indépendante et de qualité !

Abonnez-vous maintenant !

Consultez nos offres et bénéficiez de l’information la plus complète sur le Burundi

Forum des lecteurs d'Iwacu

11 réactions
  1. ngabire

    Hanyuma ngo SINDUHIJE aca hehe mu kujabuka? urugo rutagira umugabo nta kitarukengera, uwushatse arinjira agakora ico ashaka akisohokera, nakamaramaza nta nuwo bivuga ukuntu binjiza ibiziga ata ngorane ariko ibije gukiza abenegihugu bakabibuza, akarorero ,amata, ibitenge, ni bindi bidandazwa vyodufasha. ndabasavye mumbwire ubwoko bwabantu bitwa ngo bakingiye imbibe z’UBURUNDI aho nta blague muzoba mukoze.

  2. K.T

    Cette situation est honteuse. Comment se fait-il qu’il n’y ait pas de policier pour vérifier “le contenu” de cette voiture? Les journalistes d’IWACU pourraient contacter la police avant de livrer une information incomplète. Nous attendons la suite de cette histoire.

  3. Bizimana

    Wigize ibarabara bagucako, simple is that!
    Wosigura gute ko une ambulance immatriculee a l’ etranger ait pu passer les frontieres sans un controle aussi bien de ses passagers que de “sa cargaison”.
    Surtout s’ ils’ agit des corps sans vie?? On ne ” depose ” pas ( c’est le cas) des corps humains dans une morgue, comme si c’ etait un colis a la poste, nahone usabwa gushirako timbre na adresse..
    Voila le paradoxe bdais.. shame shame!!

  4. duciryaninukuri

    Demain bonjour la psychose , il faut élargir kwa le gentils nous ne méritons encore les afthermaths pareils de la guerre!

  5. yegeyege

    The story about the death of two MONUSCO white soldiers needs to be verified. As you know that the UN doesnt dispose or expose his workers that way. There’s a cat hidden on the issue. Why cant Iwacu call 00243818906000 and ask to talk to the force commander or the force chief of staff.

  6. Amédé

    Mutima, sur ce point tu as raison. Tu parles trop vite.

  7. Nwari

    Hooooo uburundi urababaje ntawutagukengera !!kubera ubugugu bwabagutwara yoooo !!!wovuga gute ko bareganye urubibe ??atawubasuzumye?? Hanyuma mukavuga ko mwogwanya (ebola) yaaaa jewe nubu ndibaza ko arabagwayi ba Ebola bazanye turindindire muzoba mubarira

  8. Rubis

    L’info est claire, ahubwo ni wewe utari clair, travailles-tu au SNR ? Va kuri internet uje kuri Prince Régent !

  9. lecteur14

    On dirait qu’il y a un truc qui ne va pas bien chez Iwacu ces jours !

  10. Anonyme

    Que se passe t-il au Burundi. Qu’est-ce que certaines personnes sont en train de préparer? J’ai peur!

  11. Mutima

    Iwacu… Vous aussi!
    Comment est-ce qu’une ambulance stationnée devant un hôpital peut devenir suspecte!… Quoi de plus normal!?

    Espérons que vous avez plus convaincant que ça! Sinon ça commence mal, mais attendons! Peut-être que c’est moi qui suis trop vite!…

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

Malheur aux enseignants qui violent et violentent leurs élèves

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Malheur aux enseignants qui violent et violentent leurs élèves

L’image est choquante, terrifiante, effrayante. Une fille déchiquetée, l’avant-bras détaché du reste du corps, est allongée sur une civière traditionnelle en rotin. Elle est méconnaissable. Sur les réseaux sociaux, un texte explicatif accompagne le corps tailladé à plusieurs endroits : (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

453 utilisateurs en ligne