http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/12/DG-Advisor-USAID-9-o-20-DEC.pdf
Médias

Un nouveau patron pour le CNC

11-03-2016
Karenga Ramadhani

Karenga Ramhadani

Le Conseil National de la Communication a désormais un nouveau patron. Il s’agit de Karenga Ramadhani, un ancien député du CNDD-FDD . Il remplace Richard Giramahoro. M. Karenga a confirmé sa nomination à Iwacu.

Dans un entretien téléphonique avec le directeur du Groupe de Presse Iwacu, Antoine Kaburahe, l’ancien député a dit qu’il va « tout faire pour améliorer le climat entre la presse et les institutions ». M. Karenga qui a une longue carrière de journaliste derrière lui ( RTNB, BBC, etc.)  a également été ministre de l’Information. Il a encore affirmé qu’il souhaite que les médias burundais travaillent dans des conditions normales. « Je vais tout faire pour cela » a-t-il insisté.

  7   Vos commentaires
  1. Il est heureux celui qui vient d’être remplacé. Le reste est connu. « Je suis un ministre fort de ce gouvernement. On pouvait même le donner gratuitement. » Qui a dit cela insolemment aux diplomates? A-t-il changé? Quelle force morale a-t-il pour être crédible?

  2. Observateur

    Mr Antoine Kaburahe,etes-vous de retour au Burundi?

  3. Kana Éric

    Monsieur Kaburahe tu veux te faire avoir par Karenga comme t’a eu Sindimwo,tu es le premier journaliste qui a commencé à nous faire avaler les couleuvres avec ce dernier ,surtout il faut éviter d’être un journaliste naïf
    Merci mon grand
    Note de l’auteur

    J’ai cité ce qu’il a dit, c’est l’honnêteté journalistique. Je n’ai pas dit que j’y crois. M. Sindimwo m’a annoncé qu’il venait visiter Iwacu. Je l’ai reçu. Pour le reste, chacun se fait son opinion. Je respecte mes lecteurs. Je sais qu’ils ne sont pas naïfs. Moi aussi, contrairement à ce que vous pensez…
    AK

    • bamporenze

      On doit pas avoir les memes arguments
      mais on peut voir un chat et etre convaicu qu’on a rencontre un tigre cela depend des yeux morts.Monsieur le journaliste je vous encourage parceque le monde est dirige par la parole plus que la science

  4. Nzovu

    Est-ce que ses patrons vont accepter qu’il puisse permettre aux médias de « travailler dans les conditions normales » comme il le dit? Bwoba bubaye ubwambere.

  5. Mutima

    Bla bla bla !

    • Lambert

      mushaka ko akunda u Burundi kurusha uko mubukunda atari nyenebwo?
      Banze mubukunde namwe ubwanyu.

Publicité