Médias

Un journaliste rwandais arrêté sur le sol burundais

Le journaliste s’appellerait Etienne Besabesa. Il a été arrêté en commune Giteranyi au nord du Burundi. Il travaille pour une station rwandaise, la Radio Izuba. Il serait aussi un correspondant du journal en ligne Igihe.
A 15h30, le procureur de la République en province Muyinga indiquait que le journaliste venait d’être présenté au parquet. Le porte-parole adjoint de la police ne veut pas s’exprimer sur un cas qui est déjà dans les mains du ministère public.

  10   Vos commentaires
  1. Sirabahenda

    P. NKURUNZIZA et ses disciples perdent tous la tête en ce moment. C’est plutôt bon signe,
    Ça sent la fin du cauchemar que vivent les burundais depuis dix ans grace à la patience et la tenacité des burundais. Mais il faut rester très vigilant.

    Ashes fly back into the face of him who throws them
    African proverb (Nigerian)

    Les cendres tombent dans la figure de celui que les jette en l’air
    Proverbe africain (Nigerian)

  2. Tika

    Ce gouvernement qui ne veut pas aucun vrai temoin pour voir « les belles choses » offertes par ce gouvernement! There is a hell of crimes being carried out in Burundi, if the international community suppose not to wait any more to save Burundi. Kill and burn in hidden places is the current tactic, for how long will this continue?

  3. roza kamikazi

    ewe cndd.fdd yooh murababaje mbega ko mu rondera inzankano hose erega ntimuzobaho mwenyene kuri iyi jewe mbona utwo mwigira basha mwigira nka sauli na pharon nama ndabacira umugani nti ubwishime bwigikere nibwo bwakibujije kumera umurizo haaaa

  4. Munyarwanda

    Nous n’allons pas ceder à des provocations incensées.Courage peuple burundais,la victoire est à votre portée.

  5. NTAKAMURENGA

    Je croyais que nous faisions partie de la Communauté Est Africaine et que les journalistes, comme les autres citoyens de la EAC, n’ont pas de frontière dans les 5 pays qui composent notre communauté…? Le régime aux abois de Mr NKURUNZIZA cherche à tout prix la confrontation avec le Rwanda afin de parachever sa stratégie mensongère qui consiste à présenter la crise actuelle que traverse notre pays comme un problème tribalo-ethnique (Hutu-Tutsi) classique. Je voudrais simplement dire au pouvoir CNDD-FDD que ce mensonge ne passera pas. On vous a démasqué!! Devant l’opinion tant nationale qu’internationale vous êtes nus comme des vers… ! Le problème n’est pas un problème entre les Hutus et les Tutsi, le problème c’est vous, vos mensonges, vos tricheries et vos ruses pour vous accrocher indéfiniment au pouvoir qui vous échappera bientôt et quoi qu’il ne soit….. !

    • Gima

      Les journalistes ont besoin d’accréditation pour travailler dans un autre pays. C’est universel. Et si ce rwandais s’est infiltré sur le sol burundais, c’est à ses risques et péril. Si tu trouves un bandit dans ta maison, c’est toi qui as tort ou c’est lui?

    • kaiser

      Tu croyais, mais tu te trompes. Les journalistes et les cinéastes ont toujours besoin d’accréditation dans le monde entier.

    • Tu es sur de ce que tu racontes?Le problème est 100/100 ethnique!

      • mandela

        Liliane, urababaje, vraiment. Ubwo buhutukazi bwawe sinzi ico bwaguhaye. Ndi umuhutu, ariko simbona KO ingorane ari hutu 100/100. Ivyo nivyawe na tes maîtres de pensée s umengo nivyo bibatunze. Pôle ariko va ibuzimu une ibuntu kabisa. Kuko umengo ntibizokubesha ho igihe kirekire.

      • Tchima

        Liliane, t’es dans une bulle.Il est grand temps que tu en sors.
        Quel problème peut-on avoir avec un(e) burundais(e) de l’ethnie différent, ….. lesquels ethnies sont des inventions d’après tout,????!!!

Publicité