Société

UA : le nouvel an à l’honneur des femmes

22/01/2019 Clarisse Shaka Commentaires fermés sur UA : le nouvel an à l’honneur des femmes
UA : le nouvel an à l’honneur des femmes
Le représentant de l’UA au Burundi au cours de la réception en l’honneur des femmes leaders burundaises

«La Communauté internationale prend conscience du rôle moteur des femmes dans la construction des sociétés modernes», indique le Représentant spécial de l’UA dans la région des Grands Lacs et Chef du bureau de liaison de cet organe au Burundi. Un message de l’ambassadeur Basile Ikouébé livré samedi 19 janvier lors d’une réception offerte aux femmes leaders œuvrant dans différents secteurs à l’occasion du nouvel an.

Le « dress code » est respecté, les trente femmes conviées arborent toutes une tenue africaine, les cotonnades aux couleurs vives dominent. Même les quelques hommes invités feront un effort, au moins une chemise imprimée.

Dans son discours, le Chef du bureau de liaison de l’UA au Burundi est clair : cet organe souhaite entamer cette année en honorant la femme. D’après lui, l’UA demeure convaincue que les efforts de réconciliation nationale et de consolidation de la paix ne peuvent produire tous les résultats escomptés que si les femmes y sont pleinement associées. «Le developpement ne serait qu’un vain mot sans l’implication de la moitié de la population que constitue les femmes».

Il invitera alors ces femmes leaders burundaises à continuer à jouer leur rôle pour rendre réelle la vision 2063 de l’UA : «Bâtir une Afrique intégrée, prospère et en paix, dirigée par ses concitoyens et constituant une force dynamique sur la scène mondiale».

Selon l’Ambassadeur Ikouébé, la problématique des réfugiés et des personnes déplacées constitue le principal thème du prochain sommet de l’UA en février.

Et pour insister sur ’’l’importance incontestable de la femme’’, il cite le poète français Louis Aragon: «La femme est l’avenir de l’homme».

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Editorial de la semaine

Un marché si peu commun

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Un marché si peu commun

Brouille diplomatique entre Bujumbura et Kampala ? Qu’est-ce qui se passe réellement à la frontière de Mutukura ? « Plusieurs Burundais arrêtés, maltraités et dépouillés de leurs biens à Mutukura, frontière ougando-tanzanienne. » Ce message circule depuis quelques jours sur (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 474 users online