Société

U.B : panique chez les étudiants suite au «renforcement de la sécurité» au campus

16/05/2018 Edouard Nkurunziza Commentaires fermés sur U.B : panique chez les étudiants suite au «renforcement de la sécurité» au campus
U.B : panique chez les étudiants suite au «renforcement de la sécurité» au campus
Des policiers dans les homes du campus Mutanga à la suite d’un affrontement avec les étudiants

Certains étudiants de l’Université du Burundi au Campus Mutanga se disent inquiets pour leur sécurité. D’après eux, il s’observe ces derniers jours une présence policière inhabituelle. Ils demandent d’être informés sur les raisons de ce déploiement.

Selon ces étudiants, les patrouilles de ces agents de l’ordre ne sont pas rassurantes. «Ce qui fait plus peur, ce sont leurs rondes nocturnes organisées avec certains étudiants connus dans la séquestration des autres».

L.K, l’un d’eux, fait savoir que ces étudiants se sont arrogé le droit d’imposer le couvre-feu : «La semaine passée, ils ont tabassé 3 étudiants qui rentraient après 22 heures».

A.N, étudiant en Economie bac 2, ajoute : «Ils peuvent aujourd’hui, en compagnie de ces policiers, poursuivre un étudiant qu’ils soupçonnent étranger jusqu’à sa chambre pour vérifier ses documents de résidence». Ces derniers sillonnent en outre dans les homes. «Cela est inquiétant», clament la plupart des étudiants interrogés.

OPC I Célestin Nibona Bonansize, chargé de la sécurité à l’U.B, ne nie pas que la sécurité ait été renforcée. Cependant, il ne donne pas les raisons. Cet officier de police soutient que le «renforcement de la sécurité» ne devrait inquiéter personne. «Au contraire, c’est une bonne chose».

Et au sujet des étudiants «tabassés» par leurs condisciples, M. Bonansize affirme ne pas en être au courant. «Nous ne connaissons jusqu’à maintenant aucun cas. S’il y en avait, les victimes devraient avoir porté plainte.» Ce que réfutent les étudiants : «Il ne sert à rien de porter plainte car ceux qui commettent ces bavures ont été délégués par ces mêmes autorités».

Désiré Nimenya, représentant des étudiants, promet de s’exprimer ultérieurement.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Editorial de la semaine

COMESA, l’imbroglio

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur COMESA, l’imbroglio

Difficile de comprendre la communication qui se fait entre Bujumbura et le secrétariat général du Comesa, Marché commun de l’Afrique orientale et australe. Pendant plus d’une année, Bujumbura se prépare à accueillir le Sommet des Chefs d’Etat de la Communauté. (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

734 utilisateurs en ligne