http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/09/ICCO-15-O-22-TDRs-Evaluation-a-Mi-Parcours-MAVC-Final.pdf
Société

Trop de porno tue le cerveau !

Des études montrent les effets délétères des films pornographiques sur le cerveau. Ils provoquent aussi des troubles psychologiques et sexuels chez les accros.

Caricature - Article de Clarisse 00Un citadin de 38 ans a eu des troubles sexuels à force de regarder du porno. Selon un de ses proches, plus il regardait ces films, plus sa libido devenait intense. Il s’est adonné, sans relâche, aux actes sexuels avec plusieurs partenaires. C’est ainsi qu’il a souffert d’un muscle du gland jusqu’à ce que son pénis devienne insensible.

Une étude menée en 2013 par des chercheurs anglais de l’Université de Cambridge prouve que les dommages causés par des scènes pornographiques sont similaires à ceux provoqués par l’addiction aux drogues et à l’alcool. Des parties importantes du cerveau sont affectées, comme le striatum ventral, une zone responsable de la motivation et du bonheur. « A force de regarder ces scènes, cette zone est activée de façon anormale et le cerveau est complètement épuisé », affirme Dr Valérie Voon, l’un des chercheurs.

Dans son livre intitulé « Le cerveau qui change soi-même », Dr Norman Doidge, un psychiatre canadien, affirme que les scènes pornographiques provoquent des changements graves dans le cerveau. Elles provoquent chez ceux qui les regardent de manière excessive un état d’alerte permanent et un état de dépendance.

De surcroît, Dr Victor Cline, psychothérapeute américain, affirme, dans son article « Les effets de la pornographie sur les adultes et les enfants », que regarder du porno augmente le risque de commettre le viol, l’agression sexuelle ou le harcèlement sexuel. « Beaucoup de cas d’abus sexuels ont été commis par des personnes accros aux images sexuelles.»

Le déclencheur de troubles conjugaux

« La pornographie est l’un des premiers facteurs qui peuvent détruire une vie de couple », affirme Benny Ndayishimiye, le conseiller conjugal et sexuel. A force de regarder du porno, le conjoint a tendance à imiter ou à exiger de son partenaire ce qu’il a vu. « Si ce dernier n’est pas capable de satisfaire son conjoint, bonjour la bouderie ! »

Le conseiller sexuel indique également que le porno entraîne du dégoût sexuel. Pour lui, imiter les acteurs du porno conduit forcément à un échec sexuel. « Le porno, c’est de l’artificiel : les acteurs sont bien préparés, ils utilisent des produits chimiques, prennent des médicaments… »

Troubles d’orientation sexuelle, de personnalité… La pornographie change le caractère tant sexuel que social de la personne accro, selon M.Ndayishimiye. « Celui qui regarde beaucoup de scènes sexuelles développe un caractère animal au lit».

Les grands consommateurs du porno ont tendance à adopter un langage vicieux, poursuit le conseiller sexuel. « Regarder du porno est le meilleur moyen de détruire sa vie psychologique et sociale. », conclut-il.

  6   Vos commentaires
  1. kokoko.

    Il faut ajouter une fille ou dame sur le dessin. Ce ne sont pas seulement les ados garçons.

  2. Bakari

    « « Regarder du porno est le meilleur moyen de détruire sa vie psychologique et sociale. », conclut-il. »

    Et quid des acteurs de ces scènes alors? A entendre ce auteurs, les acteurs de ce type de cinéma ne seraient plus que des morts-vivants! Dommage que Madame Shaka Zulu, pardon, plutôt Shaka n’a pas pu nous trouver leur version!

    • Novat Nintunze

      Mr. Bakari, cmmentaire déplacé: Ces acteurs ont fait un choix dangereux pour gagner leurs vies. Tout comme les boxeurs et joueurs du foot americain qui terminent leurs vies avec des cerveaux endommagés. Mme Shaka avec son article rend un service important à la societé burundaise en l’informant des dangers de l’addiction à la porno.

      • Bakari

        @Novat Nintunze

        « cmmentaire déplacé: Ces acteurs ont fait un choix dangereux pour gagner leurs vies.  »

        Réponse du berger à la bergère: commentaire déplacé pour vous-même!
        Avez-vous déjà entendu parler d’une certaine députée italienne dénommée Cicciolina?
        Renseignez-vous bien sur sa profession principale. Et ne me dites pas que les électeurs qui l’ont honoré en lui apportant leurs votes (kumuhunda amajwi) étaient (tous) des sots!
        Ce genre de problématique est à traiter avec délicatesse (et à prendre avec pincettes) (surtout pas avec d’hypocrisie), car on peut aboutir au résultat inverse de celui escompté!

        • Novat Nintunze

          Vous semblez être particulierement informé sur la profession d’acteurs de porno, et avec une certaine passion même. Je suis ouvert à en savoir plus, et vous serez gré de décrire ses avantages et desavantages. J’ai de la peine à imaginer un autre avantage que l’argent’ et même lá pendant u temps très court. par contre, l’incidence du SIDA est très grande parmi ces Acteurs, leur longevité professionnelle est très courte, c’est une profession dont on ne peut pas être très fier, et dont on ne parle probablement pas en bonne compagnie, etc. Cette profession est comparable à certaines autres où on vent son corps souvent parcequ’on n’a pas d,autre choix.

          • Bakari

            @Novat Nintunze
            Décidément! Je donne une référence et vous n’en faites rien! Avez-vous lu la biographie de Madame Cicciolina? Sûrement pas! Sinon vous ne seriez pas resté aussi borné (buté)!

Publicité