Prolongation des mesures restrictives contre quatre personnalités

Le Conseil européen vient de renouveler, ce mardi 20 septembre 2016, les mesures restrictives jusqu’au 31 Octobre 2017 contre quatre personnes «dont les activités ont été considérées comme compromettant la démocratie ou faisant obstacle à la recherche d’une solution politique à la crise burundaise. Il s’agit notamment d’actes de violence, de répression ou d’incitation (...) Lire la suite

22 millions d’euros en 2016. Aide humanitaire de l’UE face à la crise au Burundi

Christos Stylianides, commissaire européen chargé de l’aide humanitaire et de la gestion des crises, part d’un constat : « Plus d’un quart de million de personnes ont fui leur foyer. Les capacités d’accueil des pays voisins sont sollicitées à l’extrême et la situation en Tanzanie est particulièrement inquiétante. » L’UE est donc déterminée à soutenir le peuple (...) Lire la suite

L’UE sera plus présente que jamais aux côtés d’un Burundi qui sortira de la crise

Conclusion de Patrick Spirlet, ambassadeur de l’Union Européenne (UE) au Burundi. C’était ce 10 mai soir, à l’occasion de la célébration de la Journée de l’Europe 2016. Après avoir partagé avec les invités certaines réflexions sur l’évolution de l’Europe et ses relations avec l’Afrique, l’ambassadeur Spirlet est revenu sur le cas du Burundi. D’après (...) Lire la suite

Amisom : un manque à gagner de 13 millions de dollars pour Bujumbura

L’UE (Union européenne) envisagerait de réduire ses financements au contingent burundais de la Force de maintien de la paix en Somalie (Amisom), si l’on en croit l’agence Reuters. Le contingent burundais de l’Amisom, fort de 5.400 soldats, rapporte 13 millions de dollars (11,6 millions d’euros) par an à l’Etat burundais. Une somme qui risque (...) Lire la suite

L’UE accentue la pression, Bujumbura minimise

L’Union Européenne a officiellement suspendu, lundi 14 mars, son aide directe au gouvernement burundais, pour non-respect de ses engagements selon l‘Accord de Cotonou. Bujumbura semble prendre à la légère les conséquences. Dans un communiqué rendu public par Federica Mogherini, la Haute représentante de l’UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, l’UE indique que (...) Lire la suite

Sanctions de l’UE contre le Burundi : le couperet ne tient qu’à un fil

L’Union Européenne a annoncé, ce lundi 15 février, à Bruxelles, qu’elle compte prendre des mesures qui devraient se traduire par la suspension de son aide directe au gouvernement. C’est en réponse aux violences prévalant au Burundi. Bruxelles réitère son appel au dialogue avec l’opposition. Les 28 ministres européens des Affaires étrangères ont été unanimes : (...) Lire la suite

UE : «Il faut une action cruciale du Conseil de sécurité de l’ONU et du Conseil de paix de l’UA»

Dans une déclaration conjointe sortie ce dimanche 13 décembre après l’attaque de ce vendredi dernier contre des camps militaires qui a causé de nombreuses pertes en vies humaines, l’Union Européenne demande que toute la lumière soit faite. Dans leur message, la Haute Représentante en même temps Vice-Présidente de l’UE, Federica Mogherini et le Commissaire (...) Lire la suite

Consultations Burundi-UE : un rendez-vous manqué

L’Union européenne et le Burundi ont entamé des consultations mardi le 8 décembre dernier à Bruxelles, pour connaître l’avenir de leurs relations, qui s’annonce sombre pour Bujumbura. « Consultations décevantes », c’est la phrase lâchée sous couvert d’anonymat par un diplomate qui a participé à la rencontre. « C’est un communiqué très dur pour (...) Lire la suite

Analyse/ Burundi/UE : « Des consultations décevantes »

« Consultations décevantes », c’est la phrase lâchée sous couvert d’anonymat par un diplomate qui a participé à la rencontre. « C’est un communiqué très dur pour la délégation burundaise », explique J.M, journaliste accrédité à l’UE et rompu au langage, soft, très diplomatique de l’institution qui ne goûte guère aux déclarations fracassantes. Les (...) Lire la suite

Burundi-Belgique. Une brouille diplomatique

Louis Michel, député de l’UE, affirme que les propos des responsables burundais rappellent la sémantique utilisée lors du génocide rwandais. Le parti au pouvoir s’en prend à son pays, la Belgique. Louis Michel : « La situation est gravissime »   Invité de L’Acteur en Direct à Matin Première, mardi 10 novembre, il reprend (...) Lire la suite
Publicité

Maintenant sur IWACU

Politique
Des manifestants rassemblés à la Place de l’ONU

Burundi : manifestations contre le rapport de l’ONU qui fait craindre un ’’génocide’’

Plus de 5.000 personnes dont la plupart sont des militants du parti au pouvoir ont fait une manifestation ce samedi 24 (...)
24-09-2016 |   0

Sécurité
Le capitaine Claver Ndayisaba

Gitega : une fouille perquisition à Shatanya

La police a mené ce vendredi 23 septembre une fouille perquisition dans le quartier Shatanya dans la ville de Gitega. C’est (...)
24-09-2016 |   0

Politique
Thierry Vircoulon :« La société burundaise résiste encore ! »

Thierry Vircoulon : «Le discours de Bujumbura est un piège qui se referme sur lui»

Alors qu’un bras de fer oppose gouvernement burundais et les Nations Unies sur les conclusions du récent rapport des enquêteurs de (...)
23-09-2016 |   9

webtv
test

Les jeunes pour la promotion de la paix dans la région des grands lacs

Un groupe de huit étudiants burundais des universités Espoir d’Afrique et Lac Tanganyika, a organisé un atelier sur l’éducation à la (...)
23-09-2016 |   0