http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/09/US-ADVERT-26-SEPT-O-7-OCT.pdf

Le Comité de l’ONU contre la torture va procéder à un examen spécial du Burundi

Selon un communiqué sorti ce lundi 25 juillet, cet organe compte se pencher à la fin de ce mois de juillet à Genève, sur la détérioration de la situation des droits de l’Homme au Burundi. A l’ordre du jour, il y a la question des mesures prises pour enquêter sur les exécutions sommaires, détentions (...) Lire la suite

Plus de 40 cas de tortures en trois mois

Ce bilan est fourni par la campagne SOS-Torture ce dimanche 26 juin, à l’occasion de la célébration de la journée Internationale pour le soutien aux victimes de la torture. Elle demande aux victimes de ne pas perdre espoir. « Depuis le 11 mars 2016 jusqu’au 24 juin, on a enregistré provisoirement 500 cas d’arrestations (...) Lire la suite

Des Imbonerakure accusés de torture

Jimmy Niyomukunzi a été battu, torturé puis brulé à l’aide de sachets par six personnes qu’il soupçonne d’être des Imbonerakure en commune Bisoro, le 23 mars. La police indique en avoir attrapé deux. Jimmy Niyomukunzi, 27 ans, est sorti du coma le 28 mars. Il est alité à l’hôpital Prince Régent Charles. Son corps (...) Lire la suite

Rumonge : un membre du MSD tabassé par la police pour ses convictions politiques

Admis dans un centre de santé de Rumonge pour des soins au début de cette semaine, Niyonkuru Pacifique, membre du MSD affirme avoir reçu des gifles, des coups de bâton et de bottine de la part des policiers qui gardent le stade moderne de Mbuga, en commune de Rumonge au cours de la nuit de (...) Lire la suite

Ruyigi : le procureur requiert 20 ans de prison pour l’ancien chef de zone Rusengo accusé de torture

Ce mercredi 25 juillet 2013, le procureur de la République à Ruyigi a requis une peine de servitude pénale de 20 ans pour Oscar Habimana, cet ancien chef de zone Rusengo en commune Ruyigi. Ce dernier est accusé d’actes de torture, avec la complicité des policiers, sur la personne de Romuald Irakoze. Dans son (...) Lire la suite

Un pas de plus dans la lutte contre la torture au Burundi

L’Assemblée nationale a adopté à l’unanimité ce mercredi 17 juillet le Projet de loi portant ratification par le Burundi du Protocole facultatif à la Convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants : « Avec cette loi, les défenseurs des droits humains, experts nationaux et internationaux indépendants pourront effectuer des (...) Lire la suite

Bururi : on torture toujours

Neuf personnes ont été torturées depuis le début de cette année en province de Bururi. Les victimes réclament réparations. Selon Fidèle Nkurunziza et Germain Bikanda représentant respectivement les associations de défense des droits humains, ligue Iteka et l’Aprodh, en province de Bururi, la pratique de la torture s’observe encore dans cette province du sud (...) Lire la suite

Muyinga : quand un chef de colline tue et torture

Le chef de colline Nzove s’est évadé du cachot de la police judiciaire de Muyinga. Il était accusé d’avoir tué une personne et torturé une autre. Il y a deux mois qu’un certain Athanase Ngenzebuhoro a été tué à coups de bâtons, attrapé en flagrant délit de vol d’une chèvre dans un ménage à (...) Lire la suite
Publicité

Maintenant sur IWACU

Politique
Gervais Abayeho : « Ces rapports démontrent une volonté de diaboliser  le gouvernement. »

« C’est la faute à la France et la Belgique ! »

Les porte-parole des institutions ont répondu aux questions des journalistes, ce vendredi 30 septembre, dans la province de Cibitoke. Une occasion (...)
30-09-2016 |   13

Osez Entreprendre
La Joconde ou Portrait de Mona Lisa peint par Léonard de Vinci est le plus célèbre de tous les tableaux du musée du Louvre, à Paris.

Osez Entreprendre / Un atelier de sérigraphie : quand l’amour de l’art devient un métier

À Bubanza, l’équipe de La Joconde imprime t-shirts, banderoles et rideaux … Claude Irambona et ses deux associés animent avec succès (...)
30-09-2016 |   0

Editorial
Abbas Mbazumutima

Duel

Le risque est grand et Bujumbura met le paquet : des manifestations sans répit devant les bureaux de l’Office du Haut-Commissariat (...)
30-09-2016 |   2

Politique
Mardi, 27 septembre 2016 - A peu près 250 personnes manifestent devant l'office du haut commissaire aux droits de l'Homme de l'Onu au Burundi. Ils veulent que le rapport d'enquête des sur les droits de l'Homme au Burundi soit annulé. ©O.N/Iwacu

Rapport EINUB : la mobilisation ne faiblit pas

Pour la sixième journée des manifestations, un millier de citadins se sont rassemblés devant les bureaux du Haut-commissariat des droits de (...)
30-09-2016 |   14