Depuis un mois, trois femmes sillonnent Bujumbura au volant de taxis flambant neufs. Ces « taxiwomen » expérimentent un métier jusque-là dévolu exclusivement aux hommes. Ça tient presque du miracle lorsqu’on en aperçoit une dans le parking d’en face de la banque KCB au centre-ville. Nombreux sont ceux qui veulent être transportés par ces (...) Lire la suite