Pénurie du sucre / Des dignitaires improvisés commerçants

Le prix du sucre est passé du simple au double ou même plus dans la ville de Bujumbura. Cette spéculation est alimentée par les commerçants et par certains dignitaires « cupides ». Prix officiel : 1850Fbu le kilo sur tout le territoire. Mais, depuis la mi-mai, dans bien des quartiers de la capitale, le (...) Lire la suite

« Quand le sucre laisse un goût amer »

Le sucre est devenu rare dans les boutiques des localités de la capitale. Dans une ruelle d’un quartier au sud de Bujumbura, seul un commerce vend encore du sucre. Cette pénurie est due à l’inflation. Le prix est passé de 1850FBU le kilo (prix officiel) à 2500Fbu (prix actuel). « On n’ose plus investir (...) Lire la suite

Faux sucres : profit au détriment de la santé ?

Damien Nakobedetse, directeur du Bureau Burundais de Normalisation et de contrôle de la Qualité (BBN), affirme qu’un programme d’inspection de faux sucres a été lancé dans différentes boulangeries et pâtisseries de Bujumbura. Pour Dr Godefroid Kamwenubusa, leur nocivité pour la santé n’est pas encore prouvée. « Ce n’est pas du tout du véritable sucre (...) Lire la suite

La Sosumo augmente sa production, pourtant le prix du sucre au kg grimpe

La Sosumo a produit, en 2013, 25.802 tonnes de sucre à Gihofi, mais le prix au kilo est en hausse. Cette société et son ministère de tutelle renvoient la responsabilité à la police et à l’administration locale qui doivent faire respecter la loi. Dans différentes boutiques du quartier 7 (Ngagara), le sucre s’achète à (...) Lire la suite

3 milliards de Fbu pour produire du sucre sans calories au Burundi

C’est à partir de la stevia introduite dans la province Mwaro, par l’usine théicole PROTHEM et Kingboon Ltd International, entreprise chinoise. Le coût d’investissement s’élève à 3.000.250.000 Fbu. « C’est pour avoir une plante supplémentaire d’exportation que nous avons introduit pour la 1ère fois au Burundi la stevia, une plante originaire de Paraguay en Amérique (...) Lire la suite

Sucre : des spéculations répétitives

Le prix officiel du kilogramme de sucre est de 1.500 Fbu. Toutefois, les commerçants du marché central de Bujumbura le vendent entre 2000 et 3.000 Fbu, et le sac de 50 Kg à 92.000 au lieu de 72.000 Fbu. La Mairie annonce des mesures sévères à l’endroit des spéculateurs. Zone nord du marché central (...) Lire la suite

Le sucre se fait rare à Bujumbura

Deux mille francs est le prix du kilo de sucre depuis quelques jours au marché central de Bujumbura. Du coup, il se fait rare. Le sac de 50 kg coûte désormais 92.000Fbu alors qu’il était à 87.000Fbu il y a un mois. Au marché central de Bujumbura on entend des gens qui parlent, qui (...) Lire la suite
Publicité

Maintenant sur IWACU

Société
quoi-faire-ce-week-end

Que faire ce week-end?

Evénements fashion, art, et biens d’autres. • La deuxième édition d’Um’ Fashion Show aura lieu ce week-end. Alors soyez sur votre (...)
02-12-2016 |   0

Editorial
christian-bigirimana

Jugulons cette spirale de violence politique !

Willy Nyamitwe, conseiller principal en communication du président Nkurunziza vient d’échapper à une tentative d’assassinat à quelques mètres de son domicile. (...)
02-12-2016 |   8

Économie
Muyinga : les fraudeurs dans le collimateur de l’administration

Muyinga : les fraudeurs dans le collimateur de l’administration

Regain de fraude, des administratifs pointés du doigt pour complicité, l’autorité provinciale met en garde. Poste frontière de Kobero à Muyinga. (...)
02-12-2016 |   0

Société
Viols sur les enfants : des chiffres qui font peur !

Viols sur les enfants : des chiffres qui font peur !

Près de 3000 enfants violés durant ces trois dernières années, d’après le Centre Seruka. La vigilance parentale est le maître-mot d’une (...)
02-12-2016 |   0