http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/09/ICCO-15-O-22-TDRs-Evaluation-a-Mi-Parcours-MAVC-Final.pdf

Patrice Faye écope de 25 ans de prison

Tel est le verdict rendu par le Tribunal de Grande Instance de Bujumbura qui statuait sur le fond des accusations de [viols sur mineures portées contre l’artiste et aventurier français par cinq filles burundaises->http://www.iwacu-burundi.org/old/index.php?option=com_content&view=article&id=2906]. La sentence tombe après plus de trois mois de détention à Mpimba, et alors que la même juridiction avait rejeté (...) Lire la suite

Patrice Faye à Paris pour se faire soigner. Retrouvez toute l’affaire sur Iwacu

Alors que de nombreuses sources faisaient état de la libération de Patrice Faye depuis hier matin, des contacts au Ministère de la Justice ont précisé en milieu de la journée de ce mardi 18 octobre 2011 que ce Français condamné à 25 ans en première instance notamment pour viols et incitation à la débauche (...) Lire la suite

Patrice Faye hospitalisé

Ce vendredi 23 septembre, en début de matinée, Patrice Faye a été transféré à l’hôpital Prince Régent Charles. Gardé par des policiers, le metteur en scène de la Troupe PiliPili est sous perfusion. Les médecins qui l’avaient au préalable examiné en prison ont estimé que sa santé ne pouvait pas lui permettre de rester (...) Lire la suite

L’image du Burundi écornée

L’emprisonnement de Patrice Faye pose de sérieuses questions sur les procédures d’enquête de la justice burundaise. Rapide. Le 26 mars 2011, le ministre de la Solidarité Nationale, des Droits de la Personne Humaine et du Genre s’adresse à son collègue de la Justice, avec une copie à celui de la Sécurité Publique. Le 25 (...) Lire la suite

« Je chassais les crocodiles aujourd’hui je chasse les punaises »

Mais qui est véritablement Patrice Faye ? Il faudrait un livre pour décrire son parcours et sa vie. Iwacu vous brosse un mini portrait de cet aventurier. Presque les larmes aux yeux, B. raconte son ami Patrice Faye qu’il connaît depuis 15 ans : «  C’est un homme au cœur d’or, qui aime le Burundi et (...) Lire la suite

Tout part d’un livre pornographique…

L’affaire remonte à novembre 2010, selon notre source. Aisha Ahishakiye, une pensionnaire de l’école de Patrice Faye à Kajaga est surprise en classe par son instituteur en train de lire une revue pornographique à l’école polyvalente Carolus Magnus de Kajaga (une école de la fondation Stamm). Outre la revue pornographique, une photo où on (...) Lire la suite

Procès contre Patrice Faye : le rôle de l’International Rescue Committee

Quand la Fondation Stamm apprend les accusations des filles contre Patrice Faye, elle en fait part à ses partenaires… L’Unicef ayant refusé de s’exprimer sur « une affaire devant la justice », Iwacu a obtenu le témoignage d’International Rescue Committee – IRC. C’est Miranda Armstrong, coordinatrice du volet « protection et développement pour les enfants et les (...) Lire la suite

Patrice Faye : l’amie qui n’a pas fait que du bien

Parmi toutes les personnes qui se sont mobilisées pour soutenir Patrice Faye, il y en a une qui détone avec le reste, de par sa position et son énergie. Dominique Ribéreau… Weiss. Épouse de l’ambassadeur d’Allemagne annoncé sur [le blog Libérez Patrice Faye->http://libertepatricefaye.blogspot.com/] comme «  Ami de Patrice Faye », Mme Weiss écrit un email (...) Lire la suite

Le bulldozer, Patrice Faye et le Raïs

Buterere : les policiers étaient là, l’arme au poing, pour permettre les destructions. L’image de cette femme, un bébé dans les mains qui, de désespoir, veut se jeter sous les mandibules du Bulldozer qui broie sa maisonnette et ses pauvres biens à l’intérieur avait quelque chose de tragique. Patrice Faye :la justice ne s’est pas donné (...) Lire la suite

Patrice Faye condamné à 25 ans de prison, deux avocats le rejoignent à Mpimba. Surréaliste !

Ce lundi 25 juillet, Patrice Faye, un français de 58 ans résidant au Burundi depuis une trentaine d’années, a été reconnu « coupable de viols, notamment sur mineures », et a été condamné à une peine de 25 ans de prison par le Tribunal de Grande Instance en Mairie de Bujumbura. Il devra également, payer des (...) Lire la suite
Publicité

Maintenant sur IWACU

Web radio
dsc_3502

Au sommaire de l’édition de ce jeudi 29 septembre 2016 du journal ’’Amakuru y’Iwacu’’

• La cour de l’EAC a trouvé les plaintes de l’EACOSOF(collectif de la société civile de l’EAC) sur la candidature du (...)
29-09-2016 |   0

Éducation
Faustin Ndikumana : « Les Etats généraux de l’éducation ont émis des recommandations pourtant restées lettre morte. »

Parcem – La planification du secteur éducation : une nécessité

« Des salles de classe non cimentées, sans fenêtres, sans portes, sans tableaux noirs. Dans certaines localités, il y a un (...)
29-09-2016 |   1

Droits Humains
La négligence qui tue

Mpimba : une prison, deux opinions

L’AVDP estime qu’il faut beaucoup d’efforts pour améliorer les conditions carcérales dans la principale prison du pays. La CNIDH n’est pas (...)
29-09-2016 |   1

Gouvernance
Olucome vs ministre de la Justice

Olucome vs ministre de la Justice

Dans une lettre envoyée à la ministre de la Justice, l’Olucome demande à cette dernière de restituer une maison de la (...)
29-09-2016 |   13