http://www.iwacu-burundi.org/ue-afrique-un-avenir-commun-2/

Mot-clé : Olucome

Olucome : «Quand l’Etat se désaltère aux sources taries»

11-12-2017 «L’endettement intérieur s’évalue à plus de 94 % du budget de l’Etat en 2017», a fait savoir Gabriel Rufyiri, président de l’Olucome, vendredi 8 décembre. C’était à la veille de la Journée internationale de lutte contre la corruption. M. Rufyiri rappelle que le Burundi est le dernier pays au monde (...)

Exonérations : plus de 80 milliards de Fbu qui gênent

11-12-2017 Alors que le président de la Cour des comptes évoque des prévisions d’exonérations irréalistes, l’Olucome réclame le limogeage du ministre des finances, du commissaire général de l’OBR et du directeur d’API. « Les rapports de l’OBR montrent que sur le montant des 18 milliards d’exonération prévus en 2017, l’exécution (...)

Arusha : l’Olucome demande la parité dans le choix des participants

24-11-2017 L’Olucome se réjouit de la reprise du dialogue inter-burundais du 27 novembre au 8 décembre. Toutefois, il demande l’équilibre dans le choix des invités. «Selon certaines informations, le nombre des invités à la prochaine session serait improportionnel par rapport aux deux parties en conflit», relève l’Olucome. Sur ce, il (...)

L’Olucome dénonce l’opacité dans le secteur minier

21-11-2017 Le ministère de l’Energie et des Mines, Côme Manirakiza, a signé, ce lundi 20 novembre, une convention de prospection du nickel dans les marées de Waga et Nyabikere et du vanadium à Mukanda. Ce contrat lie le gouvernement à la CVMR, société d’exploration des minerais. D’après lui, les travaux (...)

L’Olucome dénonce «la mafia dans le secteur minier»

17-11-2017 L’Observatoire de lutte contre la corruption et les malversations économiques plaide pour la transparence dans l’octroi des permis d’exploration et d’exploitation des ressources minières. C’est pour relever l’économie nationale. «Ce secteur connaît actuellement une contribution de moins de 1% à l’économie nationale», lit-on dans le communiqué sorti ce mercredi (...)

Au sommaire de l’édition de ce mardi 14 novembre 2017 du journal ’’Amakuru y’Iwacu’’

14-11-2017 • L’observatoire de lutte contre la corruption et les malversations économiques OLUCOME déplore que le gouvernement prévoie chaque année dans son budget des fonds alloués pour l’entretien du Jet Présidentiel. Gabriel Rufyiri président de l’OLUCOME dit ne pas comprendre l’utilité de ces fonds alors que jusqu’aujourd’hui cet avion n’est (...)

INTANGAMARARA Y’AMAKURU Y’IWACU YO KU WA 14 MUNYONYO 2017

14-11-2017 . Ishirahamwe OLUCOME ryishinze kurwanya abarya ibiturire n’abasesagura amatungo ya Leta ribonako bidasiguritse ingene Leta yama itegekanya mu mafaranga ikoresha ku mwaka kumwaka uburyo bwogukoresha nogukwirikirana indege irerura umukuru w’igihugu. Gabriel Rufyiri arongoye OLUCOME avugako bidasiguritse kuko kugera ubu indege irerura umukuru w’igihugu itaratangura gukora. Akabonako ari ukunyonora amatungo (...)

Au sommaire de l’édition de ce mardi 3 octobre 2017 du journal ’’Amakuru y’Iwacu’’

03-10-2017 • L’Observatoire de lutte contre la corruption et les malversations économiques, Olucome déplore le retard encaissé dans le dépôt du projet de loi des finances exercices 2018 à l’Assemblée nationale par le gouvernement. Selon le président de cet Observatoire, cette session d’octobre qui devrait être exclusivement réservée à l’étude (...)

Gabriel Rufyiri : «Il faut arrêter le processus d’amendement de la Constitution»

23-05-2017 L’Organisation de lutte contre la corruption et des malversations économiques (Olucome) demande à la facilitation dans la crise burundaise de s’investir pour arrêter le processus d’amendement de la Constitution avant que les clauses du dialogue externe ne l’autorisent. Dans un communiqué sorti ce mardi 23 mai, Gabriel Rufyiri, président (...)

Au sommaire de l’édition de ce vendredi 21 avril du journal ’’Amakuru y’Iwacu’’

21-04-2017 • La crise politique que traverse le Burundi depuis 2015 a impacté sur l’économie du pays. Après ces deux années, l’Observatoire de lutte contre la corruption et les malversations économiques Olucome dresse un bilan catastrophique. Le taux de croissance économique est évalué à moins de 0,5% alors qu’avant la (...)

Publicité

Iwacu Web Radio

Retrouvez toutes les archives mensuelles de nos émissions.

Nos services

Taux de change
La météo au Burundi
Change La météo

Rejoignez notre club de lecteurs !

Devenir membre du Club des amis d'Iwacu, c'est bénéficier de l'offre d'informations la plus complète sur le Burundi.
Vos avantages :
  • chaque matin, vous recevez notre newsletter
  • du contenu exclusif vous est réservé
  • vous bénéficiez d'un accès complet à toutes nos archives (web et papier)
  • vous accédez à l'hebdomadaire et au mensuel Iwacu, en version électronique, dès leur parution