http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/09/US-ADVERT-26-SEPT-O-7-OCT.pdf

Olucome vs ministre de la Justice

Dans une lettre envoyée à la ministre de la Justice, l’Olucome demande à cette dernière de restituer une maison de la Banque de la République du Burundi qu’elle occupe illégalement depuis une année et de payer tous les arriérés de loyer. «Aucun ministre du gouvernement du Burundi ne bénéficie actuellement du logement de la (...) Lire la suite

Olucome : il ne faut pas ignorer les groupes impliqués dans les violences

Cet appel est contenu dans une lettre envoyée ce mardi 31 mai par le président de l’Olucome, Gabriel Rufyiri au facilitateur dans la crise burundaise, Benjamin William Mkapa. Ce message intervient au lendemain de sa participation au premier round du dialogue inter-burundais d’Arusha. «Ecarter dans ce dialogue inter-burundais un groupe d’individus qui participent de (...) Lire la suite

Arusha II : l’OLUCOME et la Ligue Iteka posent des préalables

Dialogue inclusif avec tous les protagonistes y compris les groupes armés, réouverture des radios fermées, suppression des sanctions contre certaines organisations de la société civile,… Lors de leur rencontre, ce lundi 23 mai, l’Olucome et la Ligue Iteka ont proposé au facilitateur Benjamin Mkapa, des préalables qui doivent être mis en application pour le (...) Lire la suite

Consultations de Bruxelles : « Accepter le handicap grave du Gouvernement de fait de Bujumbura »

Cette recommandation est de Gabriel Rufyiri, président de l’Olucome à l’endroit de la délégation de Bujumbura aux consultations qui s’ouvrent ce mardi 8 décembre à Bruxelles entre le Burundi et l’Union Européenne. Dans un communiqué sorti hier  au sujet de ces pourparlers, M. Rufyiri revient longuement sur ce « handicap  grave». Il se manifeste par (...) Lire la suite

Produits pétroliers : 1700 Fbu/l, c’est possible !

Les prix à la pompe des produits pétroliers ont baissé de plus de 100 Fbu, en janvier dernier. Pour la société civile et des experts, les prix peuvent baisser jusqu’à 1700 Fbu/l. Le prix du baril a chuté de 120 à 46 $, il y a moins d’un mois. A la pompe, le prix (...) Lire la suite

Téléphonie mobile : une taxe qui fait mal au portefeuille

L’article 36 du projet de loi budgétaire pour l’exercice 2015 institue une taxe spécifique de 42 Fbu par minute sur les appels téléphoniques locaux. La population en fait les frais. « Le 5 décembre dernier, j’ai appelé une amie sur Econet en utilisant un numéro Leo. Cela m’a coûté 1000 Fbu durant 36 secondes (...) Lire la suite

Onatel, Africell, Vtel…Qui dit mieux ?

Depuis quelques mois, des questions se posent sur le sort de Tempo Africell, dont la direction continue à rassurer les employés et les clients. Une situation qui commence à s’éclairer progressivement, au détriment de beaucoup… Dans un communiqué sorti ce lundi 27 octobre, l’ARCT a annoncé que la société Africell a décidé d’arrêter l’exploitation (...) Lire la suite

Mystère autour du nouveau jet présidentiel

Le Burundi attend la livraison d’un avion présidentiel. L’Olucome s’insurge contre l’opacité qui entoure son achat. « C’est un avion de 11 places acheté à une banque des Etats-Unis. Son prix réel reste inconnu. » Ce sont les révélations de Gabriel Rufyiri, président de l’Olucome, lors de sa conférence de presse de ce lundi (...) Lire la suite

Arrestation de Gabriel Rufyiri

Le président de l’Observatoire de Lutte contre la Corruption et les Malversations Économiques au Burundi (OLUCOME) vient d’être arrêté par la police à 10h40 dans la ville de Bujumbura. Une arrestation arbitraire puisque la police n’a exhibé aucun document délivré par une autorité habilité. Après une faible résistance, il a été jeté dans un (...) Lire la suite

Grève de la faim contre la mauvaise gouvernance : Gabriel Rufyiri jusqu’au-boutiste

Le président de l’Olucome a annoncé, ce mercredi 17 septembre, à Bujumbura, qu’il fera une marche en solitaire vers le cabinet du ministère de l’Intérieur et de là, qu’il entamera une grève de la faim de trois jours. Il indique que sa marche manifestation aura lieu la semaine prochaine. Mais il se refuse de (...) Lire la suite
Publicité

Maintenant sur IWACU

Zone Abonnés
Abbas Mbazumutima

Duel

Le risque est grand et Bujumbura met le paquet : des manifestations sans répit devant les bureaux de l’Office du Haut-Commissariat (...)
30-09-2016 |   0

Zone Abonnés
Mardi, 27 septembre 2016 - A peu près 250 personnes manifestent devant l'office du haut commissaire aux droits de l'Homme de l'Onu au Burundi. Ils veulent que le rapport d'enquête des sur les droits de l'Homme au Burundi soit annulé. ©O.N/Iwacu

Rapport EINUB : la mobilisation ne faiblit pas

Pour la sixième journée des manifestations, un millier de citadins se sont rassemblés devant les bureaux du Haut-commissariat des droits de (...)
30-09-2016 |   0

Éducation
Faustin Ndikumana : « Les Etats généraux de l’éducation ont émis des recommandations pourtant restées lettre morte. »

Parcem – La planification du secteur éducation : une nécessité

« Des salles de classe non cimentées, sans fenêtres, sans portes, sans tableaux noirs. Dans certaines localités, il y a un (...)
29-09-2016 |   1

Droits Humains
La négligence qui tue

Mpimba : une prison, deux opinions

L’AVDP estime qu’il faut beaucoup d’efforts pour améliorer les conditions carcérales dans la principale prison du pays. La CNIDH n’est pas (...)
29-09-2016 |   1