http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/09/US-ADVERT-26-SEPT-O-7-OCT.pdf

Kayogoro (Makamba) : les commerçants continuent à partir

Commerçants, administration, population s’accordent à dire que plusieurs commerçants migrent vers la Zambie, depuis quelques années, pour y trouver un léger mieux. Entre autres raisons, les impôts perçus par l’OBR. Le centre de Kayogoro est à 25 km de part et d’autre de la frontière burundo-tanzanienne. Devant le marché, le trafic n’est pas intense (...) Lire la suite

« Allez importer dans les pays asiatiques »

Le commissaire général de l’OBR suggère aux commerçants de Ngozi d’importer leurs marchandises de Chine et de Dubaï. « Les marchandises importées de l’Ouganda payent doublement les frais de dédouanement. Comment voulez vous donc qu’elles ne soient pas chères une fois arrivées au Burundi ! ». Cette observation a été faite par Domitien Ndihokubwayo, (...) Lire la suite

Kabonga/Kagunga : un poste de l’OBR n’est pas pour demain

L’OBR juge non opportune la création d’un poste à Kabonga contrairement à une recommandation du Forum pour le renforcement de la société civile (Forsc). Situé à l’extrême sud-ouest du Burundi, à 20 km du chef-lieu de la commune Nyanza-Lac (Makamba), Kabonga est un des ports de pêche au bord du lac Tanganyika. Il se (...) Lire la suite

Makamba : le commerce transfrontalier au beau fixe

Les commerçants de Makamba se félicitent du bon climat des affaires avec leurs voisins tanzaniens. Ils ont pourtant maille à partir avec l’Office Burundais des Recettes (OBR). Benoît Bigirimana, représentant des commerçants au marché de Makamba, dit que les Burundais ne rencontrent aucune barrière non tarifaire quand ils passent la frontière pour aller s’approvisionner (...) Lire la suite

Marché de Muyinga : l’OBR sévit contre la fraude

Une opération de saisie de marchandises au marché de Muyinga le samedi 22 novembre a failli tourner à l’affrontement entre la police et la population. L’OBR a-t-il le droit de combattre la fraude même dans les marchés? Khalid Hakim, le représentant des commerçants au marché de Muyinga retrace les faits. D’après lui, accompagnés de (...) Lire la suite

Muyinga : nécessité d’une comptabilité régulière

La plupart des commerçants exerçant au marché de Muyinga n’enregistrent pas les entrées et les sorties de leurs marchandises. Ils réclament plus de sensibilisation auprès de l’OBR sur la tenue d’une comptabilité régulière. « Comment est-ce que je peux enregistrer les entrées et les sorties pour un chiffre d’affaires qui n’atteint même pas dix (...) Lire la suite

Caisses de l’État : « Il n’y a pas de maison qui brûle »

La réaction du ministère des Finances, après les déclarations Faustin Ndikumana, président de la Parcem (Parole et Action pour le Réveil des Consciences et l’Evolution des Mentalités) n’a pas tardé.  Il faisait état d’un solde du trésor public déficitaire. Ainsi, le gouvernement se voit obligé de recourir aux avancées de la Banque de la (...) Lire la suite

OBR : à Gitega les commerçants veulent connaître les taxes

Les commerçants veulent bien payer les taxes mais comprendre aussi le fonctionnement de l’OBR. Ils réclament plus d’explications. La qualité des services offerts par l’OBR est diversement appréciée par les contribuables. Pour N. Bikorimana, un commerçant de chaussures rencontré au marché de Gitega, tout va bien. « Je paie forfaitairement l’impôt sur mes revenus (...) Lire la suite

Mémorandum d’entente entre l’OBR et la CFCIB : les activités tournent au ralenti

Une commission conjointe pour régler les questions fiscales et douanières a été mise en place par l’OBR et la CFCIB. Elle permettra la sensibilisation des contribuables au civisme fiscal. Néanmoins, une année après, les concernés ne sont pas au courant. « Je ne suis pas au courant de cette commission. Normalement, quand une question (...) Lire la suite

Dédouanement par dégroupage : un casse-tête pour les petits commerçants

Chaque commerçant devrait faire son propre dédouanement lors du transport par groupage. Ce n’est pas le cas à Ngozi. L’OBR appelle les commerçants à s’impliquer dans le processus de dédouanement. « Un camion ne peut pas être rempli par une seule personne à moins qu’il soit un grand importateur », indique Hilaire Ndereyimana, représentant (...) Lire la suite
Publicité

Maintenant sur IWACU

webtv
p

Journée internationale du tourisme : Les hôteliers en faillite

Chaque 27 septembre, le monde célèbre la journée internationale du tourisme. Au Burundi, ce secteur est moribond. Le Ministère du commerce, (...)
28-09-2016 |   0

Sécurité
gaspard-baratuza

Gaspard Baratuza : «Des militaires fautifs sont toujours arrêtés»

Des récents rapports des organisations de la société civile font état d’arrestations des militaires Tutsi. Le porte-parole de l’armée balaie du (...)
28-09-2016 |   7

Droits Humains
Genève : Bujumbura retient son souffle

Genève : Bujumbura retient son souffle

Au moment où en Suisse se tient la 33ème session du Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU, depuis l’avant-midi de (...)
27-09-2016 |   9

Web radio
Genève : Bujumbura retient son souffle

Au sommaire de l’édition de ce mardi 27 septembre 2016 du journal ’’Amakuru y’Iwacu’’

• 33ème Session du Conseil des droits de l’Homme des Nations Unies tenue depuis ce lundi à Genève. Au menu de (...)
27-09-2016 |   1