Le gouvernement du Burundi vient de réagir sur la résolution adoptée par le Parlement européen, le 18 septembre 2014, en particulier sur le cas Pierre Claver Mbonimpa. Pour lui, les eurodéputés ont copié les détracteurs du pouvoir de Bujumbura. Dans un communiqué publié ce jeudi 25 septembre 2014, une semaine après l’adoption de cette (...) Lire la suite