La monnaie burundaise se déprécie considérablement. Un dollar américain s’échange à 2 400 Fbu sur le marché noir. C’est une première, même pendant l’embargo, dans les années 1996, le pays n’a pas connu une telle situation. La conséquence directe est l’inflation. Le 15 juin, le prix de l’essence est passé de 1880 à 2000Fbu. (...) Lire la suite