300 personnes parmi les sinistrés des inondations de février dernier travaillent pour aménager une pépinière de 2,2 millions de plants forestiers et agro-forestiers. C’est dans le cadre d’un projet de Caritas Burundi de réinsertion socioéconomique des victimes et de la contribution à la prévention des catastrophes naturelles. «  C’est une aubaine pour moi d’avoir (...) Lire la suite