C’est dans la nuit de ce dimanche 6 septembre vers minuit que des tirs à l’arme automatique et des explosions de grenades ont retenti. Selon des témoins, ce sont des installations de l’antenne-relais de la compagnie de téléphonie mobile Africell Tempo appartenant au député Bernard Busokoza en exil, qui étaient visées. Cette société est (...) Lire la suite