Les chauffeurs de taxi-voitures originaires de Gitega dénoncent la décision de la Mairie de leur interdire de circuler au centre ville de Bujumbura ainsi qu’une taxe de cinq cent Fbu qu’ils versent chaque jour. Les responsables de la Mairie n’ont pas voulu s’exprimer. Soixante six chauffeurs des taxi-voitures, desservant la ville de Bujumbura vers (...) Lire la suite