http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/09/US-ADVERT-26-SEPT-O-7-OCT.pdf

Domitien Ndayizeye : «Arusha reste une référence»

Au moment des voix s’élèvent réclamant une révision de l’Accord d’Arusha qui vient de souffler ses 16 bougies, l’ancien président Domitien Ndayizeye estime qu’il ne faut pas toucher à ce texte (...) Lire la suite

Accord d’Arusha

Seize ans après la signature de l’Accord d’Arusha, les avis divergent sur la place de ce texte dans la vie politique du pays.   Frédéric Bamvuginyumvira : « La CNDI pour enterrer Arusha » « Le parti Cndd-Fdd est en train de se cacher derrière le peuple qu’il a trompé, peuple tétanisé par la peur, pour qu’il l’aide (...) Lire la suite

Pascal Nyabenda : « Les forfaits des kamikazes burundais sont imputables à l’extérieur »

Le président du Cndd-Fdd estime que les attaques à la Boko Haram, Al Shebab et Al Qaida contre des citoyens burundais sont soutenues par les anciennes colonies et les médias étrangers. Le parti présidentiel ne lâche pas ses « partenaires ». Dans un communiqué sorti ce 14 octobre, Pascal Nyabenda, président du parti présidentiel, (...) Lire la suite

«Il faut renouer avec l’esprit de dialogue de l’Accord d’Arusha»

Tel est l’appel lancé à la classe politique burundaise ce vendredi 28 août 2015 par le Secrétaire général des Nations Unies. C’est au moment où cet accord soufflait ses 15 bougies. Mais cette date est passée inaperçue au Burundi. Ban Ki-moon a demandé aux autorités et aux responsables politiques burundais de se rappeler de (...) Lire la suite

Washington appelle à la retenue et à la reprise du dialogue

Après l’assassinat du colonel à la retraite, Jean Bikomagu, les Etats-Unis par le biais de son ambassade ont sorti ce mardi 18 août un communiqué où ils condamnent ce meurtre. Selon cette déclaration, Washington continue de faire appel au calme et à la retenue à la suite de cette attaque. Nous appelons à une (...) Lire la suite

Les vieux démons

Assassinats ciblés, arrestations, tortures, la peur… Le Burundi semble avoir renoué avec ses vieux démons. Il nous faut d’autant plus saluer le discours du chef de l’Etat après l’assassinat du lieutenant-général Adolphe Nshimirimana. Ces paroles ont quelque peu calmé la situation. La veuve de l’officier tué a eu également des mots très forts : (...) Lire la suite

La guerre, comme une malédiction

A ce rythme, le Burundi deviendra sûrement la bête noire de tous les médiateurs, même les plus aguerris. Certes, Yoweri Museveni ne sera pas humilié que les Saïd Djinnit  et autres Bathiliy, à qui le pouvoir a demandé de plier bagage. Mais la récolte du président ougandais est plutôt maigre. Sur les questions essentielles (...) Lire la suite

« La Belgique restera le partenaire bilatéral le plus important du Burundi »

La communauté belge de Bujumbura a célébré la fête nationale ce 21 juillet à l’Hotel Ubuntu Résidence. L’ambassadeur du Royaume de Belgique s’est exprimé sur certains points de la politique de nos deux pays. Dans son discours, l’ambassadeur a réitéré l’engagement de son pays à rester aux côtés du Burundi comme son partenaire bilatéral (...) Lire la suite
Publicité

Maintenant sur IWACU

Politique
Gervais Abayeho : « Ces rapports démontrent une volonté de diaboliser  le gouvernement. »

« C’est la faute à la France et à la Belgique ! »

Les porte-parole des institutions ont répondu aux questions des journalistes, ce vendredi 30 septembre, dans la province de Cibitoke. Une occasion (...)
30-09-2016 |   1

Osez Entreprendre
La Joconde ou Portrait de Mona Lisa peint par Léonard de Vinci est le plus célèbre de tous les tableaux du musée du Louvre, à Paris.

Osez Entreprendre / Un atelier de sérigraphie : quand l’amour de l’art devient un métier

À Bubanza, l’équipe de La Joconde imprime t-shirts, banderoles et rideaux … Claude Irambona et ses deux associés animent avec succès (...)
30-09-2016 |   0

Editorial
Abbas Mbazumutima

Duel

Le risque est grand et Bujumbura met le paquet : des manifestations sans répit devant les bureaux de l’Office du Haut-Commissariat (...)
30-09-2016 |   1

Politique
Mardi, 27 septembre 2016 - A peu près 250 personnes manifestent devant l'office du haut commissaire aux droits de l'Homme de l'Onu au Burundi. Ils veulent que le rapport d'enquête des sur les droits de l'Homme au Burundi soit annulé. ©O.N/Iwacu

Rapport EINUB : la mobilisation ne faiblit pas

Pour la sixième journée des manifestations, un millier de citadins se sont rassemblés devant les bureaux du Haut-commissariat des droits de (...)
30-09-2016 |   7