http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/12/DG-Advisor-USAID-9-o-20-DEC.pdf
Éducation

Système BMD, un bilan mitigé

10-12-2015

Les premiers lauréats du nouveau système de baccalauréat-master-doctorat(BMD) ont déjà eu leurs diplômes. La qualité de la formation est discutable.

Système BMD, un bilan mitigé

Système BMD, un bilan mitigé

« Le BMD est plus avantageux par le fait que le nombre de travaux pratiques effectués dans chaque cours a augmenté.

Ce qui permet d’acquérir plus de connaissance de la matière », confie Armel, étudiant en Bac 3, communication d’entreprise à l’université du Lac Tanganyika.

Les cours sont de plus en plus spécialisés. « Avant, la première et la deuxième année étaient consacrées à des matières trop générales.Pour le moment, il y a plusieurs matières de spécialisation», ajoute Dorine lauréate de l’université lumière de Bujumbura.

Le psychopédagogue Joseph Ndayisaba estime qu’il est tôt pour évaluer les connaissances acquises. Selon lui, ceux qui ont terminé le nouveau système peuvent se comparerà ceux qui ont fait l’ancien système au niveau des théories, car ils ne sont pas encore évalués dans la pratique.

Par ailleurs, les finalistes de ce système s’accordent à dire qu’il y a un manque criant de matériels didactiques pour faire des recherches. Ils demandent aux chargés de planification des études supérieures de doter les bibliothèques des livres actualisés.

Quid de ce système ?

C’était en novembre 2012, quand la loi portant réorganisation de l’enseignement supérieur a été mise en vigueur afin d’adapter les cours aux standards internationaux en particulier ceux de la communauté est-africaine. Ce nouveau système est considéré comme étant le meilleur par rapport à l’ancien.

De nouvelles filières ont été introduites. Comme des cours d’entreprenariat, intégrés dans toutes les universités, pour résoudre le problème de chômage des jeunes.

Les stages attribués à la dernière année ont permis aux étudiants ressortissants du BMD de s’adapter au marché professionnel.

Signalons que maintenant le diplôme octroyé pour ces lauréats est équivalent à celui d’un licencié.

  1   Vos commentaires
  1. avatar oya vraiment

    Et alors pourquoi le titre « bilan mitigé »? Mettez ensemble les anciens et les nouveaux et rendez-vous compte du rendement. Les bibliothèques il y en a plein en ligne ! BBS a donné la connexion gratuite aux 14 Universités et d’autres vont s’ajouter. Les MOOC plein partout et en anglais et en français ! L’Université, il y a l’effort individuel : Les gens font ensemble les mêmes programmes et certains deviennent des inventeurs et d’autres me savent même pas assumer de responsabilités moyennes.

Publicité