Archives

Six nouveaux camions anti-incendie pour la Police de Protection Civile

Accès réservé aux membres du Club des amis d'Iwacu

Pour accéder à l’ensemble de nos contenus numériques, abonnez-vous et devenez membre du Club des amis d’Iwacu

Votre abonnement vous donne accès à :
  • Toutes nos archives numériques (10 ans), soit près de 15.000 articles
  • Un moteur de recherche avancé, simple d'utilisation et performant
  • Notre newsletter quotidienne et nos alertes
  • Nos publications imprimées en accès numérique dès leur parution
  • Nos éditions spéciales imprimées et en ligne

Soutenez une presse indépendante et de qualité !

Abonnez-vous maintenant !

Consultez nos offres et bénéficiez de l’information la plus complète sur le Burundi

Forum des lecteurs d'Iwacu

23 réactions
  1. leopold NZORIJANA

    je me suis toujours demande pourquoi les commercants d’un meme marche ne peuvent pas se syndiquer pour cotiser et acheter un camion anti incendie! Pourquoi toujpours attendre les services de l’Etat?

  2. six nouveaux camions anti-incendie pourquoi faire!!!!!!!!?

  3. Mawazo

    Il nous faut absolument mener des enquêtes sérieuses pour trouver les causes/les auteurs de ces incendies apparemment criminels. Quant aux camions, vieux ou neufs, ils sont les bienvenus, pas juste pour les marchés mais aussi pour toute installation… susceptible de brûler. Comme pas de mal de gens l’ont bien dit, il faudra qu’il servent à protéger les citoyens et non à remplir des piscines privées… ou être hors d’usage pendant des mois…

  4. Freddy

    Ni zize ariko nta kintu kinini zizomarira abanyagihugu atari kuvomera ama piscine y’abategetsi. igihe isoko ya bujumbura yasha hakozwe iki ngo bayizimye ko kuri cinquantaine hari haje nyinshe ! ariko ngira n’imana yari yashatse ko hubakwa isoko ya kijambere nko hari uwabivuze mbega none igeze he ? none zirya soko zose zahiye munyuma aho zari hazoca hubakwa iza kijambere hose ? Nduwimana ntaragera gusaba ikigongwe ababuriye ivyabo mw’isoko ya bujumbura ko yihenze akabeshera Imana ngo niyo yabishatse ? Emwe chine yo yagerageza kudufasha n’uko ataco umunyagihugu muto muto aharonkera nk’akarusho.

  5. Vuvuzela

    Kany, warigeze kumpanura ndashima naho utambwiye ingene ntagira respect et envers qui.

    Wewe nawe ndagusubirize munkoko: ivyo uvuze birashoboka kuba vyo; opposition ou gouvernement, qui brule amasoko et pour quelles fins?

    Ico nokongerako n’ikibazo. Mbega iyabahutu baaguma banumye, bobonye ingene mercedes isa ningene ihinda? Ikindi kibazo: uremera ivyo bavuga ngo “ntawurya umuleti atamenye amagi”?

    Notangaara quand meme que le gouvernement iturira amasoko ijejwe guteza imbere, a moins qu’il se prepare d’entrer en opposition. Meme la, cette pratique de bruler tout en disant qu’apres moi le deluge, c’est monstrueux peu importe qui le fait.

  6. JP-K

    Avoir les équipements c’est une chose.
    Les utiliser à bon escient en est une autre !

    Question: zizozimya umuriro canke zizovomera … piscines !

    (De grâce ! que ces engins ne défilent pas le premier juillet. psychologiquement parlant, ce serait “remuer le couteau dans une plaie encore béante)

  7. AKAMARAMAGAMBO, MUKUNDA

    Muzovuga hamwe amate abahera mukanwa nka gahanga wishwe n’iki?

  8. Burundi

    Arrivée des camions anti-incendie pour distraire les gens. Le problème des incendies volontairement activés ne réside pas dans la disponibilisation de ces camions. Le jour de l’ incendie du grand marché de Bujumbura, où étaient ces camions? Dans le seul vieux camion qui a répondu à l’ appel, il n y avait aucune goute d’ eau. A bon entendeur, salut.

  9. Kany

    Je me pose une question : De quelle politique y’a t il de brûler les marchés??? Si c’est l’oppostion qui brûle ces marchés pour salir le pouvoir , est-ce qu’elle est sûre de pouvoir les reconstruire dès qu’elle gagne les élections? Est-ce qu’elle n’entrave pas aussi ses propres membres? Et si c’est l’Etat ce serait le pire dans un pays où 40 pour-cents des recettes internes proviennent des taxes!!! Des fois les soi-disants politiciens du Burundi m’emmerdent!!!!!
    Il n y’a aucune raison de brûler le marché que ce soit du côté de l’Etat ou opposition !!!!!!!!

  10. Stan Siyomana

    1. L’incendie du marche de Bugenyuzi, dans ma province natale de Karusi (A DEUX REPRISES EN UNE SEULE ANNEE?) (et des marches de Bujumbura, Kayanza et ailleurs) revient a reduire en cendres et fumee la FORMATION BRUTE DE CAPITAL-FBC/Gross capital formation-GCF du Burundi (= SABOTAGE ECONOMIQUE DU BEAU PAYS DE MWEZI GISABO !?)
    (Voir “Formation brute de capital fixe”, http://fr.wikipedia.org).
    2. Viktor Shvets, Head of Asia equity strategy, Macquarie Capital Securities Limited, Hong Kong a montre que:
    “Investir dans l’infrastructure est tres important. Les nations qui ont fait des progres bien tangibles avaient une haute part de formation brute de capital (FBC) dans leur produit interieur brut (PIB)et surtout pour une longue periode de trente ans ou plus/high and more importantly consistent gross capital formation (GCF)/gross domestic product (GDP) ratios for three decades or longer. Meme si les definitions ont change, le message des 19e et 20e siècles n’a pas du tout change avec le temps…”
    Entre 1885 et 1909, la FBC representait environ 15-25% du PIB aux Etats-Unis et au Japon, alors qu’elle n’etait que de 5-15% en Italie et en Russie.
    Entre 1990 et 2010, la FBC est passee de 20% a 45% du PIB en Asie de l’Est, alors qu’elle est restee a 20% en Afrique sud-saharienne.
    (Voir Viktor Shvets: “China under the new leadership. What will happen if China does not embrace reform?”, http://www.juliusbaer.com, June 2013).
    3. L’on peut alors comprendre:
    -Pourquoi l’Afrique sud-saharienne doit investir dans l’infrastructure au moins 93 milliards de dollars americains par an et pour une longue periode (de 30 ans?);
    -Pourquoi seulement 16% des routes sont goudronnees en Afrique sud-saharienne, contre 85% en Asie du Sud;
    -Pourquoi des infrastructures de haute qualite vont attirer les investissements directs etrangers (IDE).
    4. Pour le Burundi, la formation brute de capital (% de PIB) etait de 25% (2009), 31% (2010), 28% (2011), 28% (2012).
    Pour la Republique Centrafricaine, elle etait de SEULEMENT 11% en 2009, puis 14%, 15%, et 15% (2012);
    Pour le Botswana, elle etait de 38% en 2009, puis 35%, 39% et 34% (2012);
    Pour l’Algerie (en Afrique du Nord), elle etait de 47% (2009), puis 41%, 38% et 37% (2012);
    Pour la Chine, elle etait de 48% (2009), puis 48%, 48%. et 49% (2012).
    (Voir World Bank: “Gross capital formation (% of GDP)”, http://data.worldbank.org).
    Merci.

  11. mbonihankuye

    Buhira uri igito vraiment kandi tu es vraiment ridicule.Urumva raisonnement ufise si iyo umuntu yize.Namenga ni ugushima nivyo baduhaye malheureusement wewe nuwoguha ubutegetsi utonasaba ugifise des pensées primaires.Ubwo rero comme tu affirmes ko atari umuriro wa nyakanga uziturira ushobora kuba uzi neza uwuturira amasoko.Plutôt moi je félicite la Chine qui ne cesse d’être à nos côtés dans les moments difficiles et je pressent que toi Buhira tu fais partie de ces groupuscules qui sont entrain de sillonner le monde pour ternir l’image du Burundi et qui croient instamment au retour des confrontations politico ethniques qui heureusement ne se reproduiront plus.N’en déplaise à toi et à ceux avec qui vous partager des opinions dépassées

  12. Glitz

    @Buhira
    il faut pas etre si negativiste tt d meme, ils peuvent pas envoyer des experts sans que le gouvernement le veuille, abayaturira nabatwaye igihugu donc ils risqueraient pas d’envoyer des experts pr etre decouverts ils sont pas aussi bete que ca. Ils preferent pluto avoir des extincteur venu tt droit de la poubelle. Ce qu’on a besoin pr l’instant est prendre soin de ces camis pr les prochaines incendies premedites u bien mm qu sait qu’ils vont meme etre utiles alors qu’ils sont bel et bien dont les mains des malfaiteurs

  13. kimeneke

    Izo camion ndazihaye durée de vie de 2 ans maximum. Bazitoye dans la pouvelle de Pékin wabitoye wewe uvuze yuko zije pour embellir la cérémonie du 1 juillet

  14. Nzobandora

    Bonne chose même si il est en peu tard car la quasi totalité des grands marchés du pays sont tous déjà partis en fumé. Il faudra immédiatement disponibiliser un à Rumonge car d’après les infos les commerçants du marché de Rumonge redoutent une probable incendie.

    Moi je garde cette dernière phrase avec humour lancée par un jeune garçon à Kobero ‘’ Sur la route vers Bujumbura, il faudrait que ces « Kizimamoto » (mot swahili qui signifie « extincteur de feu ») fassent le plein d’eau aussitôt arrivés à la première rivière, car ils sont fortement sollicités pour éteindre les feux qui ravagent les marchés ces derniers temps ‘’
    Ça en dit long sur ce que pense réellement la population à propos ces supposés incendies accidentels

  15. Piromane Concilie

    Les feux que j’allume ne s’eteignent pas par des camions anti-incendie.

  16. Jo Niko

    C’est déjà quelque chose même si c’est de loin insuffisant. Merci la Chine.
    Au lieu d’éparpiller ces engins dans chaque province , il faudrait les garder dans deux ou trois centres anti-incendies , d’où ils pourraient rejoindre rapidement et en quantité suffisante les lieux d’intervention. Des exercices de formation et de maintien en forme, aussi bien du matériel que du personnel, seraient prodigués régulièrement.

  17. QASSIM

    Merci à la RPC qui nous font toujours des cadeaux surtout quand on approche la fête de l’Indépendance! Je rêve toujours voyager dans un avion étiqueté Air Burundi! Mais ou sont-ils ces avions qu’on nous a donné en 2012?
    J’espère que les gestionnaires de ces camions en feront bon usage et pas seulement agrémenter le défiler du 1er juillet 2014 et être incapable par la suite à faire des interventions en cas de besoin!

  18. hora

    ksk tu raconte???ngira we ntuba muri kino gihugu niyo mpamvu

  19. Buhira

    Aba chinois ariko barabonye ko tutagira ikidutwara! Hagusaba baturungikire des experts pour identifier ceux qui brulent nos marchés kuko ntiziturira kandi sumuriro wa nyakanga, baturungikiye des camis ramassés dans la poubelle!! OOOhhhhhh non!!!

  20. NIKITA

    En stratégie, on dit que “si vous avez un problème et que vous partez directement à trouver la solution sans regarder son origine, c’est que vous allez trouver une FAUSSE solution à un VRAI problème”. Ceci dit: la bonne solution face à l’incendie c’est pas ces vieux camions totalement amortis. C’est plutôt punir ce président, ministre,général,gouverneur, député ou simple citoyen impliqué dans les actes de brulure des marchés!

  21. Vuvuzela

    Mais, c’est genial! Ils arrivent au bon moment; le defile du 1er Juillet sera riche en couleurs.

  22. Papius Wako

    On est vraiment dans une République bananière. Des milliards de nos francs bu sont gaspillés pour aller acheter des camions anti-incendies au lieu de commencer par punir l’équipe qui brule nos marchés!!! Pardon, l’équipe est hautement protégée!!

  23. borntomakelovenotwar

    Cette fois-ci, peut-être qu’on pourra éviter des incendies éventuels !

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

Cacophonie dans un ministère

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Cacophonie dans un ministère

Qu’est-ce qui se passe réellement entre le ministre ayant l’Aménagement du Territoire dans ses attributions et son directeur général de l’Urbanisme et de l’Habitat ? Dans son communiqué du 29 mai, Madame le directeur général met en demeure les acquéreurs (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

550 utilisateurs en ligne