http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/12/DG-Advisor-USAID-9-o-20-DEC.pdf
Pêche

Rumonge : le poisson du lac Tanganyika exporté, les prix sur le marché flambent

26-09-2014

Très apprécié par sa qualité, le poisson du lac Tanganyika est pour le moment exporté vers le Rwanda et la R.D.Congo. L’offre n’est plus proportionnelle à la demande, les prix sur le marché ne cessent d’augmenter.

Des embarcations de pêche dans le lac Tanganyika ©Iwacu

Des embarcations de pêche dans le lac Tanganyika ©Iwacu

La renommée du Mukeke (poisson du lac Tanganyika) dépasse les frontières burundaises : de grands hôtels et restaurants  de la place et de l’extérieur du Burundi (Rwanda et l’Est de la R.D.Congo) viennent, aujourd’hui) s’approvisionner en poisson frais à Rumonge et à Nyanza-lac. D’autres commerçants prennent ce poisson pour aller le vendre dans d’autres régions du Burundi. Ils se rencontrent avec les petits consommateurs sur un même marché, ce qui occasionne la flambée des prix.

Ainsi, au port de pêche de Rumonge, 5 bonnes unités de Mukeke s’achètent à 10.000fbu tandis que 4 petites unités de Mukeke s’achètent à 5.000fbu et le prix d’ 1 kg de poisson sec varie entre 12.000fbu et 15.000fbu.

Combattre la pollution du lac et la pêche illégale

Estérine Niyonizigiye, membre du comité de pêche de Rumonge essaie de donner les raisons de la cherté du poisson : la demande a augmenté mais la production a diminué. Elle suggère d’abord de combattre la pollution des eaux du lac Tanganyika et aussi la pêche qui se fait avec des engins prohibés. Elle souligne que des ordures ménagères continuent à se déverser dans les eaux du lac avec toutes les conséquences sur la biodiversité du lac Tanganyika. Selon elle, les montagnes qui surplombent le lac Tanganyika sont nues et l’érosion se jette dans le lac.

Estérine Niyonizigiye demande au ministère ayant la pêche dans ses attributions, de développer la pisciculture pour accroître la production du poisson dans toutes les provinces du Burundi. En effet, constate-t-elle, des étangs piscicoles ont été installés dans plusieurs localités mais les résultats ne sont satisfaisants. Enfin, elle estime qu’il faut moderniser la pêche au niveau du lac Tanganyika.

Signalons que du Mukeke frais  est aujourd’hui importé de la Tanzanie (Kigoma, dans la localité de Fipa) pour être vendu dans la ville de Bujumbura en passant par le port de Rumonge, pour suppléer la production du Burundi.

  2   Vos commentaires
  1. Olivia

    Ewe barundi muriko muashora imikeke muyishira urwand nabakongomani natwe ziva iwacu uwutwetekereye mugaca mutumwakira kuri aéroport?? Emwe abarundi ntimukora ikibi ngo musigaze.

    • NZIGAMASABO

      @OLIVIA,

      Abo Barundi uvuga ni bande????? Doma ko urutoke ureke kuvangiranya sinon vyitwa kujaniranya canke globalisation….!!!!!! Jewe ndi mumurundi, nicaye Melbourne muri Australie, none naje noba ndimwo…murabo bakora ikibi ntibasigaze? S’il vous plaît, il faut vous plaindre contre une ou deux personnes ou même trois qui vous ont peut-etre fait du tort mais pas à tout à un peuple…!! C’est stupide….!!!!!!! Abazikwatse kuri aéroport urabazi? Ko utabavuga???? Utinya gufata risque? Si oui, taisez-vous…!!!

Publicité