http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/12/DG-Advisor-USAID-9-o-20-DEC.pdf
Infrastructures

Rumonge : la RN 3 sera bientôt totalement praticable

06-08-2014

Les usagers de la RN 3 (route Bujumbura-Nyanza-lac) doivent contourner le ruisseau Kayabazi, suite à l’effondrement d’un pont, il y a quelques mois.

Travaux de réhabilitation de la route Bujumbura-Nyanza-lac, construction d'un pont sur le ruisseau Kayabazi à 83 Km de Bujumbura, les usagers doivent contourner cet endroit  ©Iwacu

Travaux de réhabilitation de la route Bujumbura-Nyanza-lac, construction d’un pont sur le ruisseau Kayabazi à 83 Km de Bujumbura, les usagers doivent contourner cet endroit ©Iwacu

Les usagers de cette route coupée à 83 km de la ville de Bujumbura, se plaignent des désagréments que cela occasionne : allongement du trajet, augmentation de la consommation du carburant, rapidité de l’amortissement du véhicule, hausse du prix du ticket et de certains produits.

Le responsable des travaux de réhabilitation indique que les travaux de réhabilitation avancent et il espère que, dans quelques jours, la RN 3 sera totalement praticable.

Désiré Bizombera, chef de colline Busebwa en commune de Rumonge, indique que la population de cette colline va s’assurer que le pont ne sera plus endommagé. « Il est d’une importance capitale pour le pays : il se trouve sur une route nationale qui lie le Burundi à la Tanzanie », explique-t-il.

Les usagers de la RN 3 espèrent pouvoir de nouveau l’emprunter d’ici peu. Hussein, un chauffeur d’un véhicule de transport en commun, indique qu’il va gagner en temps, en argent et en confort. Un autre usager se plaint du fait que le gouvernement a tardé à réhabiliter cette route nationale si importante dans la vie économique du pays. Il demande de réhabiliter à temps les routes du moment que les usagers paient régulièrement les impôts et taxes.

En outre, les usagers de la RN 3 demandent au gouvernement de réhabiliter le tronçon Rutunga-Nyanza-lac (long de 90 km), qui se trouve aussi en piteux état.

Signalons que les travaux de construction de la route Mabanda-Mugina (longue de 18 km) à la frontière burundo-tanzanienne ont déjà commencé.

  2   Vos commentaires
  1. muco

    Mbe uyo we arikoashima ibiki? Aho gukebura leta ngo ikore amabarabara kugira ngo le transport yorhe ariko arashima ibitariho.Ahubwo nshimiye aabo banyagihugu bitanga.

  2. aria

    Hanyuma ngo le pouvoir en place ne fait rien de positif? Murabesha…quand on ne veut voir que tu négatif, on voit que du négatif…forcément! Continuez comme ça…le développement commence comme ça…avec des routes en bon état pour se déplacer dans tout le pays tranquillement.
    La sécurité est déjà là à 85% donc le reste viendra!

Publicité