Économie

Rumonge : la pénurie du carburant affecte la pêche

23/05/2017 Félix Nzorubonanya 1

Très peu de pêcheurs ont de l’essence à mettre dans leurs bateaux. Le prix du poisson a triplé sur le marché, certains équipages de pêche sont en train de se diriger vers la Tanzanie et la RDC.

Commerçants et consommateurs se bousculent vers les pirogues pour acheter le peu de poissons pêchés.
Commerçants et consommateurs se bousculent vers les pirogues pour acheter le peu de poissons pêchés.

Seuls 40 bateaux ont pu pêcher la nuit de ce mardi 16 avril sur plus de 400 que compte le port de pêche de Rumonge suite au manque du carburant. Selon Sadi Mukanya, secrétaire de la fédération des pêcheurs du Burundi, il y a risque que les pêcheurs arrêtent complètement leur activité si l’essence continue à se raréfier.

Selon Sadi Mukanya, les conséquences de cette pénurie de carburant sont nombreuses dans le domaine de la pêche, dont la hausse du prix du poisson sur le marché qui a triplé, le chômage de beaucoup de pêcheurs avec des conséquences néfastes sur leurs familles. Certains équipages de pêche commencent à quitter le Burundi pour aller pêcher dans les eaux de la RDC et la Tanzanie.

Il y a risque que la pêche illégale qui se pratique pendant la journée s’intensifie avec ses conséquences sur la biodiversité du lac Tanganyika. C’est aussi la pauvreté des ménages et la mévente des produits alimentaires et autres sur le marché ainsi qu’un regain de banditisme et de prostitution.

« Libéraliser la commercialisation du carburant »

D’après lui, le gouvernement du Burundi devrait libéraliser le commerce du carburant pendant 3 mois, le temps qu’il soit disponible et accessible sur les différentes stations-service de Rumonge. Ainsi, les pêcheurs burundais peuvent s’approvisionner facilement en carburant en Tanzanie et en RDC afin de continuer leur métier.

Gashindi précise qu’aujourd’hui 1 litre s’achète à 5 000 Fbu par fraude dans la ville de Rumonge, soit 100 mille Fbu pour 20 litres.

Il demande aux autorités administratives et policières de privilégier les pêcheurs pour s’approvisionner sur les stations-service.

Juvénal Bigirimana, gouverneur de la province de Rumonge affirme que désormais 30 litres d’essence seront servis à chaque équipage de pêche sur les stations-service. Il précise que seuls les pêcheurs qui se sont fait inscrire au cabinet de gouverneur seront servis, en plus ils sont les seuls à être autorisés à transporter le carburant dans des bidons. Aucune personne n’est autorisée d’acheter du carburant dans des bidons sauf certains services sensibles comme les hôpitaux, les banques, les usines et les bateaux qui apportent des marchandises au port de Rumonge.

Certains observateurs indiquent que le peu de carburant qui est vendu par fraude dans la ville entre clandestinement à partir de la localité de Manyovu, en Tanzanie à la frontière burundo-tanzanienne, du côté de Mabanda.

Forum des lecteurs d'Iwacu

1 réaction
  1. KABADUGARITSE

    Atagapfuye ntagakira! Reka igitoro kibure ifi nazo ziheme gato zibe ziramaze kabiri.-

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

L’autre…

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur L’autre…

La loi de proximité.  » Un des principes sacro-saints du journalisme. Contre toute attente, Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe se retirent le 12 novembre de l’Accord de Genève  qu’ils avaient signé la veille pour désigner un candidat unique de l’opposition (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

228 utilisateurs en ligne