http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2017/10/ICCO-COOPERATION-17-OCT-TDRs-pour-recrutement-dun-Consultant-en-Microfinance.pdf
Infrastructures

Route nationale 4 : sa réhabilitation accuse un retard de plusieurs mois

21-09-2014

Le démarrage des travaux sur la RN4 a eu un retard de 8 mois. Ils ont débuté le 23 octobre 2013, alors qu’ils devaient entamer les travaux en mars.

La RN4 en train d’être élargie par la Safkoko ©Iwacu

La RN4 en train d’être élargie par la Safkoko ©Iwacu

« Ce retard cause beaucoup d’accidents sur cette route », se lamente Congera Yousouf, un sexagénaire habitant le long de la RN4. Le dernier accident remonte au 18 août 2014. La réhabilitation de la RN4 part du rond-point communément appelé Chanic (Bujumbura) jusqu’à la frontière de la RDC (15,420 Km).

Patrick Manzi, administrateur de la Safkoko, explique que le retard des travaux était dû à la fermeture des carrières, suite à l’inondation survenue en février dernier. Nous avons aussi, ajoute-t-il, arrêté les travaux un certain moment pour aller travailler du côté d’Uvira. Pour lui, il n’existe aucun conflit entre les partenaires qui interviennent sur le projet. A cause du retard déjà enregistré, il signale qu’ils ont demandé une autre échéance et les bailleurs sont en train d’en discuter. Et d’ajouter que le gouvernement veut que les travaux prennent fin.

Safkoko est un groupement de deux entreprises, rwandaise (Seburikoko N. Emmanuel) et congolaise (Safricas), qui a gagné le marché. Le projet consiste à aménager les axes transfrontaliers entre le Burundi, la RDC et le Rwanda et il est financé par le 10ème FED N° REG/FED/21767.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.
Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité