Politique

«Renoncer à la violence», appel des élus américains aux politiciens burundais

13/12/2017 Egide Nikiza 40

’’Le peuple burundais mérite un gouvernement qui s’engage dans des négociations de paix constructives et coopère dans les enquêtes sur les violations des droits de l’Homme contre ses citoyens’’.  Tel est le message contenu dans un communiqué sur une résolution de trois membres du parlement des Etats-Unis. Il a été rendu public ce mardi 12 décembre.

Randy

Selon eux, l’élection du président Nkurunziza en 2015 pour son troisième mandat a sapé une décennie de démocratie réelle. Ils déplorent que le numéro Un Burundais ait passé outre l’Accord d’Arusha. Avant de souligner que ce dernier a mis fin à la guerre civile.

Ils appellent la classe politique burundaise à faire preuve de perspicacité. Le gouvernement et l’opposition, insistent-ils, doivent renoncer à la violence et à la rébellion armée. Ces élus parlent également de la nécessité de limitation constitutionnelle des mandats présidentiels.

Eliot

Ils exhortent le Conseil de sécurité des Nations Unies et l’Union africaine à prendre des « mesures plus fermes » pour faire pression sur les parties en conflit. Et cela pour trouver une solution politique à la crise. «Jusqu’à ce que le gouvernement et l’opposition armée cessent leurs actions déstabilisantes».

Karen

Les trois élus américains sont Eliot Engel, membre de la Commission des Affaires étrangères de la Chambre des représentants, Randy Hultgren, coprésident de la Commission des droits de la personne de Tom Lantos et Karen Bass, membre de la sous-commission des Affaires étrangères notamment sur l’Afrique.

Forum des lecteurs d'Iwacu

40 réactions
  1. Mafero

    @Eric: When I read your comments, I thought you are one the stakeholders in the bloody enterprise of starving Burundian people till 2034 as you yourself mentioned it.
    Just a quote of one of the many controversial comments you posted: ” Nkurunziza va rester au pouvoir jusqu’en 2034…” Why not him , not others?

  2. Dibango

    C’est navrant de voir les Américains mettre la pression sur d’autres pays pour qu’ils améliorent leur politique sur le respect des droits de l’homme. Si le monde n’était pas injuste ils seraient les premiers à être traduits devant les tribunaux.

  3. Gacece

    Je lis ici les gens qui parlent de « tuéries de masse » et je ne peux pas m’empêcher de me demander où ils étaient quand les régimes précédent chargeaient des innocents dans des camions pour aller les enterrer, parfois mêmes vivants, dans des fosses communes. On parlent de milliers de fosses communes!. Je n’ose même pas m’imaginer combien se dénombrera les victimes… ceux qu’on aura réussi à trouver.
    Quelqu’un pourrait me dire si on peut au moins invoquer ce R2P, de façon rétroactive?
    Je n’invoque aucun ressentiment ou aucune vengeance. C’est seulement que quand je regarde la malhonnêteté, l’exagération et la créativité avec laquelle on parle de la situation qui se passe au Burundi depuis 2015 (et avant cela), je ne peux pas m’empêcher de me dire que cela vaut quand même la peine que j’y mette du mien. Ne fût-ce que pour y apporter un petit grain de sel.

  4. Kagabo

    De toute façon ces americains n’ont rien à nous apprendre car même leurs démocratie tant chanter n’est parfaite. Comment ils peuvent m’expliquer que Madame Clinton a eu plus 3.000.000 de voix que Trump et que c’est trumps qui est président? Il y a bien les americains en moitie par rapport aux autres? Laissent nous la paix. Avez-vous donner un mot sur le changement de constitution triqué au Rda et en Uganda? Car se sont vos serviteurs? Nous allons faire ce que nous voulons aussi ici cher nous au Bdi. Et point et trait. amenez vos démocraties pourris ailleurs.

  5. Jean Habonimana

    Revenons à la Cour constitutionnelle qu’évoque Gacece et cie. Le journaliste néerlandais ,Olivier van Beem, a prouvé combien la Cour a été achetée : Poste d’Administrateur à la Brarudi pour le président de la Cour pour un salaire de dizaines de milliers d’Euros par an (on va me censurer si je donne les chiffres). Le même juge, d’après son vice-président, qui a violé le secret des délibérations déclenchant les menaces de mort des généraux contre les juges et leurs familles. Alors que la majorité des juges était contre la violation de la Constitution, ils ont dû voter en faveur le couteau au cou. Olivier van Beem parle aussi, sans blague, de casiers de limonades hebdomadaires (un régime chrétien ne pouvait pas pêcher en corrompant par la bière). Autre nouveau développement, Benjamin Mkapa, dont les accointances avec le régime DD sont connues, a osé à Kigali, fustigé l’indifférence de l’EAC pour le Burundi, à l’inverse de la CEDEAO qui agit et sauve les peuples. L’EAC joue avec le feu, toute la région des Grands Lacs va s’embraser si on laisse le virus du génocide s’installer au Burundi. Lorsqu’il est venu du Rwanda en 1959 personne ne pouvait imaginer qu’il allait détruire notre nation multiséculaire. Avec sa réactivation aidée de nos alliés Interahamwe, il retourne au Rwanda d’où il est venu et les conséquences sur la région seront terribles comme en 1994 détruisant même le Congo avec des millions de morts. Mais de cela l’EAC se fiche.

  6. Duciryaninukuri

    Cher Roger,
    J’aimerai savoir comment entrer en contact avec vous et prendre du temps pour échanger à deux afin que j’y voie clair.
    Pourquoi nous avons choisis vous moi peut-être aussi et la majorité à fermer les yeux sur la vrai vérité, les un sur pour accuser les autres pour défendre, il mamnque cruellement ceux qui nous modèreraient.
    Et je trouve cela être une très très grave maladie corrosive pour les consciences de ceux qui nous lisent.
    Ce pourrai être apprécié comme une atteinte à la liberté d’opinion en quelque sorte. Seulement en ce sens où au lieu d’éclairer ou chercher à comprendre ce qui est positif ici et là nous jugeons et voulons que tout l’évêque monde pense comme nous.
    Quand pourrons arriver nous hisser de cette façon de faire.
    Un défi nous est lancé.

  7. Duciryaninukuri

    Pathétique commentaire! Quel haine pourquoi ce post n’a pas été sensuré.
    Je ne vous accuse pas mais ils ne sont pas allé quand même au maquis puisqu’ils étaient allergiques au voyage en bus, bien assis, ou à la tasse du café au lait le matin.
    C’est pourquoi on n’aura pas la paix si chacun de nous parle selon sa haine ou son émotion.

  8. eric

    What do you want if you are not working very hard you burundian?!
    you keep accusing nkurunziza everything?!! is you lazy and dont compare yourself to us Rwandan .we work very hard and it is easy for our kagame to be a good president to people who work hard.
    some times we take chances to cross the borders to take same of your riches because you are just sleeping.

  9. eric

    cher Mafero life is very very hard out of burundi at least you have time to set all day and red iwacu and get enough time to writte .Do not warry about the grammer .Just focus on the content.
    a burundian from a killed father moving one african country to another looking for peace since 1996. and you espect for me to write correctly !!!no mon frere
    REKA KWICANA TURARUSHE MUMAHANGA DUTAHE DUSANGIRE UTWIMANA PLEASE UYO MUKURUWIGIHUGU MWANKA SIGIKOKO NIMWENE WANYU .NABANDI BARABAHA UMWANYA BAGAKORA

  10. Björn

    Hahahah bibwigwa benshi bikumva benevyo ndumva ko nagukoze munkovu. Moi je suis civilise la violence est l’art des faibles. Dans les societes civilisees on dialogue.

  11. Bakari

    @roger crettol
    Il y a un proverbe bantou qui dit que: “de la langue d’une seule personne, on peut y traire du lait entier”! Qu’en dites-vous?
    Et pourtant le métier d’avocat (du diable) m’a rarement réussi.

  12. Yohane Mutama

    @GACECE
    Tout le monde sait les circonstances dans lesquelles la cour constitutionelle a avalise le mandat de nkurunziza. Inutile d y revenir sur ce forum. Quand aux elus americains,il faut noter avec satisfaction que des gens autres que burundais observent avec attention ce qui se passe dans notre pays le Burundi . Tot ou tard ,nos problemes trouveront des solutions avec l implication de tout en chacun,francais,americains ,belges, chinois, russes que sais je encore. La perfection n etant de ce monde, conjuguons nos efforts pour ne pas sombre dans le mal et pour venir a bout des hors la loi au Burundi et ailleurs dans le monde.

  13. Karabona

    Eric, les soldats nazis du III Reich qui provoquèrent la mort de 42 millions de personnes portaient la mention “GOTT MIT UNS” – “DIEU EST AVEC NOUS” sur la boucle de leur ceinture… eux aussi croyaient qu’un dieu était avec eux – je ne sais pas de quel genre de dieu exactement il s’agissait, mais je sais qu’il a été mis à genous!

  14. Prophète

    @eric
    Buba babatera missile de croisière
    Trump ntafyina

  15. roger crettol

    Les accusations du vice-président de la Cour Constitutionnelle étaient claires, et je vous conseille de lire l’article d’IWACU intitulé “Journal d’un juge constitutionnel” et publié la 14 septembre 2015.

    http://www.iwacu-burundi.org/journal-dun-juge-constitutionnel/

    JerryCan fait peut-être dans le sarcasme, mais le gouvernement, lui a fait dans l’intimidation, et sa honte non assumée bloque aussi la solution de la crise.

  16. Mafero

    @Eric: I like your broken, dismembered, dismantled, torn… and amputated English et ça me rappelle un Ecrivain Anglais qui était très très sensible aux fautes grammaticales et publia un livre très intéressant: “Inflections Lost.” Je renvoie Eric à cet ouvrage qui peut lui être d’une importance capitale.

  17. Banza

    @Björn
    A chacun son tour, il semble que c’est vous pour le moment qui vous perfectionnez dans ce que vous adorez, à savoir: “dans la foret de kibira pour apprendre a egorger , violer le hommes, femmes ,enfants.”

  18. DUCK

    @RUGAMBA
    Felicitation! Tres inteligent et meme sur le point. R2P is the new UN Right to Protect. Le droit de proteger est superieur a la souverainete du pays. Je suis d’accord avec toi. Je suis finalement content que le Senateur Eliot Engel a expose la situation du Burundi @U.S. Congress. C’est bon de me reserver.

  19. DUCK

    @ HARIMBARI
    Je suis tout a fait d’ accord avec toi. Rien ne sert a courir. L’ annee 2018 determinera la puissance ou la faiblesse du CNDD-FDD. Comme le CNDD-FDD est puissant et imprudent aujourd’hui, il est bien certain qu’il sera impuissant en 2018.

  20. eric

    Nkurunziza va rester au pouvoir jusqua 2034 et le pays va se developper bcp bcp.
    Les opposants et USA peuvent essayer contre nkurunziza mais si Dieu a choisit quelqu’un il est TROP TROP meme impossible de l’arreter.
    Nkurunziza a ete choisit par DIEU pas parce que Dieu l’aime mais plutot Dieu aime nous les burundais donc DIEU NOUS AIME ET SATAN NOUS HAISSE .

    MAIS WAIT AND SEE AFTER 20 YEARS PLEASE KEEP THIS MESSAGE PLEASE PLEASE
    I M IN SOUTH AFRICA AND I HAVE SEEN ENGELS ALL AROUND BURUNDI
    Is true that kadaffi or others failed but it all depend to which god you worship.
    The way Christ has intervene in UK in 1940 after prayers and was german closer to take over england and the queen ask this pastor Joe Knox to pray for the country one week prayer and fasting of this pastor and others went for prayer then was very closer to totally give up and EVERYTHING CHANGED IN FAVOR FOR ENGLAND .By the way you should know that Europe has been blessed by Christ even now they are antichrist.
    Then similar to the phenomena we see now in burundi in the eyes of God is not about constitution ,is about Christ saving Burundian from Belgium politic of division and his regulated poverty setting against us.
    It is almost similar to liberation of south africa from apartheid after many months of prayers in the mountain of cape town
    it is almost liberation from mugabe after prayer of a zimbabwean pastor.
    THE ONLY WAY TO REMOVE NKURUNZIZA IS TO STOP HIM PRAYING AND WORSHIP THE SAVIOR

  21. Kabizi

    Mon cher Bjorn, meme les americains ne sont pas des saints. La violeSi vous etes au courant de ce qui se passe a travers le monde, vous n’allez pas me contredire. Qu’ont ils fait en lybie ou on vend actuellement les africains comme des betes ou en Irak? Je prefererais plutot d’autres modele qu’eux. Meme les noirs americains se font tues comme des sauvages par leurs propres policiers.

  22. Mugisha

    Ces parlementaires se mettent le doigt dans l’oeil jusqu’à la clavicule!, Pas plus tard que l’année passée, des Noirs américains se faisaient abattre comme des animaux dans les rues des grandes villes américaines dans l’indifférence générale aux États-Unis et sous la présidence d’un certain Barack Hussein Obama! La campagne ”Black lives matter” (les vies noires comptent) a essayé tant bien que mal de sensibiliser l’opinion pour mettre un terme à ce carnage, sans soulever aucune émotion ni à la chambre des représentants ni au sénat américains! Et maintenant ces messieurs dames élus du Congrès américain veulent faire la leçon au Burundi? Laissez-moi rire pour mieux pleurer!

  23. Björn

    Ces americains ne comprennent rien. Ils ne savent pas que quand ils etaient al’ecole pour apprendre la politique,les DD etaient dans la foret de kibira pour apprendre a egorger , violer le hommes, femmes ,enfants. Alors vous voyez que la culture de discussion et dialogue chez eux n’existe pas, c’est le rapport de force qui compte c’est tout.

  24. juju

    Peter pourrait etre acceptable comme mon ami mais pas mon President.

  25. Duciryaninukuri

    Des vendus ou saboteurs ont toujours existés.
    Je reste aussi longtemps que je puis influencer le cours des choses et je cache bien mes visées!
    Si j’échoue à faire passer mon programme je sabote tout en filant à la vitesse supersonique le plus loin possible dans tous le soir sens de comprengension.
    Je ricanne est passe-partout et se marre tout doux.

  26. Duciryaninukuri

    Si je vous rencontrais on partagerait un verre à votre santé intellectuelle!
    Juste ce qu’il fallait comme réponses à ces trois aventuriers en politiques nationale au USA et internationale.

  27. Patrie

    Tout ce qui relève des fonctions régaliens et culturelles, c’est intouchable, cela relève d’une part de la souveraineté nationale et d’autre part de l’âme d’un peuple. L’Afrique en générale et le Burundi en particulier ne va pas bien parce que les Africain, ont laissé l’Occident malmener les domaines intouchables.
    Les étrangers n’ont pas à nous dire comment vivre et organiser nos pays. Heureusement le régime actuel a bien compris que trop c’est trop. Je vous assure un Président comme Nkurunziza, dites ce que vous voulez de méchant de lui, vous n’en trouvez pas beaucoup. L’Occident peut le faire descendre comme il en a l’habitude de le faire pour tout dirigeant africain qui cherche la vraie indépendance des peuples, mais le ton est donné, le Burundi ne fera pas un pas en arrière.
    Tout n’est pas en rose au Burundi. Il y a beaucoup à éméliorer. Je ne suis pas d’accord avec Nkurunziza pour tous les plans mais je vous assure, le Burundi le regrettera. On dira de lui, voici un homme qui a oser dire non à la domination occidentale de l’Afrique et du Burundi.

    Je sais que Iwacu ne va pas publier mon message, comme d’habitude, mais au moins le responsable l’aura lu.

  28. Rukina

    Rwamanyinya,
    Un monde organisé, vous dites? Plus pour très longtemps!. Trump est en train de nous désorganiser tout cela! Non seulement il reconnaît unilatéralement Jérusalem comme capitale de l’État d’Israel (ce faisant il met le feu aux poudres au Proche-Orient sans obtenir aucune contrepartie d’Israel en ce qui a trait au processus de paix, ce qui est abérant!) mais en plus, il se lance dans une surrenchère nucléaire aussi inutile que dangereuse avec la Corée du nord, il soutient la production du charbon aux États-Unis (la pire énergie fossile qui soit!) et déclare le retrait unilatéral des États-Unis de la Coop 21 (l’accord planétaire sur le climat), il prône la construction non pas des ponts mais des murs entre les nations et les peuples et j’e passe! Ces élus du Congrès américains s’intéressent-ils au Burundi parce qu’ils ne parviennent pas à être des prophètes chez eux? Ils devraient commencer à balayer devant la porte de leur pays avant de chercher à faire la leçon à qui que ce soit. Les États-Unis sont dirigés actuellement par un président qui représente le pire leadership que le pays ait jamais connu depuis son existence. Je ne fais que citer en passant la plutocratie d’un président qui ne trouve rien de mieux que de nommer comme plus proches conseillers à la Maison blanche sa fille et son gendre, les accusations d’agression sexuelle à sa charge qui viennent le hanter régulièrement, le retrait du statut de résidant à des milliers de ressortissants d’Amérique latine, centrale et des Caraibes, le soutien pour les élections sénatoriales en Alabama à un candidat sur qui pèsent de lourdes accusations d’agression sexuelle (le candidat soutenu par Trump a été battu hier, ce qui signfie un autre camouflet pour le président américain dont la majorité républicaine au sénat est désormais réduite à une seule voix), etc. Je n’ai même pas évoqué la possible destitution de l’intéressé que pourrait causer l’enquête du procureur spécial américain qui enquête sur l’implication de la Russie dans l’élection présidentielle américaine de novembre dernier. Non vraiment, messieurs dames élus du Congrès, je pense que vous avez sérieusement à faire chez vous pour venir faire de la digression au Burundi!

  29. mwenebeda

    Pourquoi se concentrent-ils sur des problèmes burundais qui n’existent pas au lieu de chercher a savoir pourquoi il ya toujours des fusillades qui emportent beaucoup de vies humaines chez eux?est-ce parce qu’ils aiment beaucoup plus que les leurs?je ne croie pas.

  30. Buhonga

    Je répondrais à ces respectables élus américains que le monde mérite de voir les États-Unis d’Amérique dirigés par un président qui ne prône pas la construction des murs mais des ponts entre les pays et les peuples, un président qui ne s’épuise pas dans une surenchère nucléaire autant inutile que dangereuse avec la Corée du nord, un président qui ne met pas le feu au poudre au proche Orient en reconnaissant unilatéralement Jérusalem capitale de l’État d’Israel (contre toutes les dispositions du droit international), un président qui ne traîne pas les casseroles d’une intervention d’une puissance étrangère dans l’élection présidentielle américaine, un président qui ne décide pas de soutenir la production de charbon aux État-Unis (la pire énergie fossile qui soit) avant de retirer unilatéralement les États-Unis de la Coop 21 (l’accord planétaire sur le climat) et j’en passe! Doit-on penser que ces élus américains ont décidé de s’intéresser au Burundi parce qu’ils ne peuvent pas être prophètes chez eux? Un conseil, chers élus américains: commencez par balayer devant votre propre porte et, comme on dit dans la Bible, il faut enlever la poutre qui est dans ton propre oeil avant de chercher à enlever la brindille qui est dans l’oeil du voisin

  31. roger crettol

    @ Gacece

    L’incomparable DAM était fier de noter que la Cour Constitutionnelle avait, par l’arrêt 303, justifié cette troisième candidature sur sept longues pages.
    J’imagine que le désir du président, qui avait été honoré par l’arrêt 303, avait été beaucoup plus laconique et lourd de sous-entendus.

    Le vice-président de la Cour Constitutionnelle avait par la suite expliqué pourquoi ils avaient jugé plus prudent de quitter rapidement le royaume béni de Mwezi Gisabo, avant même que l’arrêt soit approuvé par la cour. Ils : le vice-président et sa famille

    Et il y en a qui s’étonnent que le gouvernement en place mette si peu d’empressement à discuter franchement de cette troisième candidature.

    JerryCan, lui, trouve cela parfaitement naturel.

  32. harimbari

    Ces parlementaires ont raison. La constitution a ete violee. Des manifestants tues. Les ordres venaient du Haut. Les enquetes sont simples. Le temps viendra pour la justice. H.E est aussi sur planete Terre.

  33. Duciryaninukuri

    Je doute. c’est une déclaration qui n’a rien de nouveau comme analyse ou apport pour nous faire sortir de cet impasse.

  34. Rugamba

    @Gacece Le principe de souveraineté ne peut pas être invoqué par un état qui commet de atrocités de masse. Les états adhèrent, imagines toi, a une souveraineté responsable. Ils sont souverains mais surtout endosse la responsabilité de protéger leur population. Or, lorsque l’état tue sa propre population comme vous, la communauté internationale a introduit des mécanismes d’ingérence face à ceux qui confondent la souveraineté et le droit de tuer. Cela a été inspiré, entres autres, suite au génocide commis par les alliés actuels du CNDD-FDD, les Interahamwe, qui ne cachent tjrs pas leur intention de renouveler cette sale besogne. Au lieu de s’indigner par rapport à ceux qui parlent au nom des victimes, c’est cette machine criminelle auquel tu appartiens que tu devrais remettre en question. Soit urabizi uravyihoza (pour des intérêts individuels), soit ntavyuzi aho naho tu m’inquiètes.

  35. Bakari

    @Rwamanyinya Gervais
    “Comment ce monde peut-il tolérer cette désorganisation d’un Burundi qui ne se trouve pas sur Mars?”

    Selon vous la Somalie se trouve sur Jupiter puisqu’elle est désorganisée depuis des années. La Libye et le Yemen (avec l’insurection outhiste: décidément!) eux sont sur Saturne, puisque chez eux c’est le bordel complet!
    J’ai des doutes que la souffrance des burundais puisse empêcher les enfants de l’Oncle Sam de bien roupiller!

  36. MASABO

    Ah ! Abo bazungu bashaka iki kindi ? Ririmba zirye zirye !

  37. Rwamanyinya Gervais

    @ Gacece.
    Mais ca vous pique quand même ce que ces 3 américains ont raconté. Le Burundi fait partie du monde non? Et un monde organisé. Comment ce monde peut-il tolérer cette désorganisation d’un Burundi qui ne se trouve pas sur Mars? Plusieurs de Gacece ont une notion tronquée de la souveraineté. S’ enfermer dans sa maison et frapper sa femme (sans oser dire …autre chose) parce que l’on est chez soi, pensez-vous M. Gacece que les voisins vont accepter tant de tapages, tant de pleurs chez vous au nom de la souveraineté ? Ils finiront par intervenir cher Gacece. Et puis, il me semble que dans un écrit vous auriez applaudi l’ntervention de la CEDEAO chez Yaya Jammeh? Et pourquoi pas au Burundi, cher Cecega?

  38. Prophète

    Buca aba l’empereur

  39. Mafero

    C’est un message clair et limpide, ces Américains connaissent à fond l’origine du problème burundais actuel.

  40. Gacece

    C’est ça! Déjà dire qu’il y a eu violation d’une constitution alors qu’il y une Cour Constitutionnelle qui a déjà statué sur ce cas et qui la seule institution habilitée à le faire, c’est se mêler de ce qui ne les regarde pas.

    Aux dernières nouvelles, le Burundi ne fait pas partie des états des États-Unis. Pourraient-ils laisser les Barundi tranquilles?

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

Il faut des mesures d’accompagnement

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Il faut des mesures d’accompagnement

L’Assemblée nationale du Burundi a adopté ce mercredi 18 avril un projet de loi autorisant notamment les perquisitions de nuit et sans mandat d’un magistrat. «Pour certaines infractions graves, le mandat de perquisition n’est pas requis et la perquisition de (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

984 utilisateurs en ligne