Editorial

Réinventer «Nyaruteja» !

05/04/2018 Léandre Sikuyavuga 41
Réinventer «Nyaruteja» !
Léandre Sikuyavuga

La brouille diplomatique entre le Rwanda et le Burundi, ces deux ’’cousins germains’’ perdure. Le dernier feuilleton «Zebiya», avec ses adeptes rapatriés du Rwanda, vient raviver les tensions.

Pour rappel, les adeptes de la « prophétesse » qui avaient demandé refuge au Rwanda ont refusé de se conformer aux exigences des autorités. Leur croyance leur interdit notamment l’enregistrement biométrique et la vaccination des enfants de moins de cinq ans. Le Rwanda a été ferme : respect de ces principes ou retour au Burundi. Les réfugiés ont choisi de quitter le Rwanda, ce dimanche 1er avril.

Les autorités rwandaises préviennent le Burundi. A ce moment, personne n’imagine que le retour va prendre le tour que l’on sait.

En effet, le 4 avril, le secrétariat général du gouvernement burundais sort un communiqué sur le «refoulement des réfugiés burundais par le Rwanda».

D’après le communiqué «ces rapatriés forcés auraient été refoulés du Rwanda parce qu’ils ont refusé d’être recrutés pour faire partie des groupes armés en vue d’attaquer le Burundi. »
Pour Bujumbura «les jeunes ont été triés et retenus pour mener des actions déstabilisatrices » au Burundi .

Au-delà de cette nouvelle poussée de « fièvre », disons que le Burundi et le Rwanda sont condamnés à s’entendre dans l’intérêt de leurs peuples et de toute la région. Ils font partie des communautés et de nombreuses conventions les poussent à s’entendre. Ils sont dans l’obligation de trouver un terrain d’entente afin de coexister pour la prospérité mutuelle.

Il faudrait interroger l’histoire et la sagesse communes de nos deux pays. Dans le passé, en cas de contentieux, nos monarques se rencontraient pour régler leurs différends dans une localité devenue célèbre appelée : «Utwicara-Bami twa Nyaruteja». C’est au sud du Rwanda. Mutara I et Mutaga II ont conclu un pacte à cet endroit. Et l’on se prend à rêver, à espérer la fumée d’un calumet de la paix…

Forum des lecteurs d'Iwacu

41 réactions
  1. Bakari

    @Fofo
    Pas bête votre analyse…
    Moralité: les deux pays ne se détestent pas; que du contraire. Ce sont les éthnies qui se haïssent dans les deux pays. Et cela est (très) compliqué à résoudre vu qu’on a des contentieux de sang.

  2. Fofo

    @Jean Habonimana,
    Je ne suis pas contre le Rwanda mais il est un rêve irréaliste de le comparer avec le Singapour. D’abord la position géographique du Singapour est de très loin comparable à celui de notre voisin. De plus, je pense qu’en dehors du fanatisme, apparemment vous ne suivez pas l’économie du Rwanda. D’après les données de la Banque Mondiale, la croissance économique du Rwanda continue de régresser une année après l’autre. Malgré la croissance très positive qu’elle enregistré les années antérieures, le Rwanda toujours classé parmi les pays les plus pauvres du monde et même du continent africain. Regardez dans le classement, de 2015 à 2018, il a chuté 4 places. Alors, pour vous, c’est en régressant qu’il devient le Singapour tant venté? Un Singapour qui vit de l’appui
    budgétaire jusqu’à 45%. Personnellement, je l’encourage d’aller à l’avant mais il ne faut pas être très ambitieux car même le Kenya 4eme économie africaine ne s’est jamais comparé au Singapour.

  3. Fofo

    Bien dit Léandre, des cousins et non des frères comme aiment le dire certains. Les frères, malgré leur divergence, finissent par partager leur héritage commun, ce qui impossible pour les cousins malgré le degré de leurs liens de paternité et/ou d’amitié.

    Ceux qui ont divisé les deux nations ont suffisamment investi dans cette affaire. Après avoir soutenu le soulèvement des hutus contre la monarchie tutsi nyiginya au Rwanda en 1959 au Rwanda, ils ont tué et chassé la monarchie burundaise qui, visiblement avait été soutenue par la majorité hutue lors des élections de 1962. D’un côté, ils soutenaient un régime hutu contre les tutsis, de l’autre côté ils soutenaient le régime tutsi contre les hutus. Les points communs sont connus: le génocide. Le refuge des rescapés est connu c’est chez le cousin de l’autre côté de la frontière, créant des tentions quasi régulières entre les deux nations frères. Pour corriger les erreur du passé la règle de jeux a été très simple. Il fallait appliquer la réglementation de football. Le changement des directions des équipes à mi-temps, suffisait. D’un côté, les tutsi reprennent leur pouvoir 45ans d’exclusion et ce n’est pas le monarque qui est revient à la direction. 11ans après, de l’autre côté de la frontière, les hutus reviennent également dans les affaires du pays après 43ans d’exclusion (Donc presque la même longueur de souffrance). De même que l’autre côté, ce n’est pas le monarque qui reprend son règne.

    Ce n’est pas donc étonnant que les même tentions reviennent car les rescapés d’un côté ont su tissé des relations avec les ennemis de l’autre vice versa. Mais moi, je conseillerais les rescapés de tissé plutôt les relations d’amitié très solides, sinon l’arbitre risque de siffler pour la prolongation, par conséquent un autre changement de directions. A bon entendeur salut.

  4. Rugatu

    @Gahungu,je pense que dans nos jours on ne doit pas trop faire confiance a l’ONU, parceque l’ONU travail pour le compte des puissances, pour le cas du genocide Rwandais par exemple l’ancienne procureure de la TPIR, madame Carl Del Ponte, qui a voulu enqueter sur les crimes commis par le FPR pendant le genocide au Rwanda a ete evince de Son poste de procureure et remplacer par un autre.Donc l’ONU n’est pas si partial tel qu’on le pensait. La solution de la sous region ne viendra jamais d’ailleurs, la solution viendra de nous meme, tant qu’il y aura des gens comme vous, qui veulent toujours cacher des verites, nous seront toujours dans ce cycle de haine et de violence.La vie est sacree, que ca soit des Hutu ou des Tutsis qui etaient morts a cause de leurs partenances ethniques, C’est toujours une perte, la vie est sacre

  5. Znk

    @Gahungu
    Malgré la haine qui vous anime, vous avez l’air d’être totalement hors sujet! Sachez que ceux que vous détestez vous vouent le même sentiment…

  6. Gahungu

    C’est vraiment tr5es déplorable de lire de telles balivernes on ne peut des absurdités. Cette soi-disante chercheuse est la première théoricienne de son genre; elle ne pouvait pas théoriser autrement sa pensée que de reprendre les le mêmes mots des génocidaires exilés sur sa terre natale. Pour rappel, petite cervelle de puce, un fait de génocide est bien défini pas les Nations-Unies, les planificateurs, les commenditaires et exécuteurs sont bien connus; certains d’entre eux croupissent dans les prisons et beaucoup y moisiront. Reprends un peu tes esprits!

  7. Casimir

    PIB par habitant: Haïti US 805 Vs Burundi US 380….et c’est vraiment dans 20 ans que vous serez le Haïti d’Afrique!!!! le ridicule ne tue pas!!! et pour ta gouverne, mon cher ami il n’a jamais eu d’Ebola en Haiti!!!!

  8. Casimir

    Ebola en Haiti….d’où prends-tu cette source mon cher ami….il n’y a pas d’Ebola en Haiti, il n’en a jamais eu…..de plus pour ta gouverne ” si les choses restent en l’état au Burundi, dans 20 ans, nous serons le Haïti d’Afrique”…Vraiment????
    Le PIB d’Haiti par habitant est de $ US 805, loin devant le Rwanda avec US $780 par habitant. Le PIB du Burundi par habitant est de $US 377. Alors de quoi parle-t-on????

  9. Rugatu

    @John pour toi le FPR distribiait des bibles et des corans depuis son evasion du Rwanda a partir de l’Uganda en 1990? soit réaliste mon frère ? les tustis sont morts au Rwanda tout comme les Hutus, je pense que les négationnistes c’est ceux la qui refusent qu’il y a eu un double génocide au Rwanda, l’un commis par les Hutu ( FAR et Interahamwe) et l’autre commis par le FPR et ses allies. Ca c’est une réalité . Si les grands ténors du FPR comme Kayumba Nyamwasa et Rudasingwa Theoneste ont témoignés que le FPR a aussi commis un genocide au Rwanda, ce n’est pas a moi le petit burundais de le nier.
    Nous devons essayer d’être réaliste mais pas fanatique .

  10. John

    @Rugatu, eka uri Rugatu nyene. Je me souviens de ce Rugatu qui a Ngagara pour égayer les gens mâchait les morceaux de bouteilles et de verre. Yoba ari wewe? Iwacu ne devrait pas accepter de publier les propos négationnistes du genocide des Tutsi du Rwanda . Le negationisme est puni par la loi dans des pays”civilisés

  11. Rugatu

    @Jean Habonimana, Dans 20 ans le Rwanda sera le Singapour d’Afrique, est ce que le Burundi fait une compétition avec le Rwanda? Je pense que ca serai tres bête qu’un grand pays comme le notre puisse se comparer au Rwanda, nous pouvons bien nous comparer au grand Kenya mais pas au Rwanda.
    Il ya un prophete rwandais qu’il avait prédit dans sa prophétie que dans quelques années le Burundi sera le Dubai d’Afrique , alors mon ami soit patient nous avons tous les atouts pour qu’on devienne le Dubai d’Afrique.
    Quand au genocide que tu attribues aux seules Interahamwe, sache bien que le génocide a été bel et bien planifier et execute par le FPR, l’enquête faite pendant 20 ans par la britannique Coln kevin a montre que le FPR a reelement planifie le genocide, pcq pour eux les tutsi qui étaient a l’intérieur du Rwanda étaient a sacrifier afin de prendre le pouvoir, en tirant sur l’avion qui transportait le président Burundais Cyprien Ntaryamira et Rwandais Juvenal Havyarimana , le FPR savait bien que les Hutu vont se tourner contre les tutsi, en plus il y a plus de Hutu qui sont mort au Rwanda que des Tutsi, pour moi il y a eu un double genocide au Rwanda. Les FAR ont tues comme le FPR a tue aussi, c’est pourquoi les deux partis devaient être juges.

  12. Gacece

    @Pappy Pick
    Pourquoi ai-je l’impression que c’est un rire jaune! Et en passant, j’avais demandé l’autre partie de ton maximum de cervelle : celle qui est propre! Celle-là, c’est toujours l’autre!… même si tu t’efforces de faire semblant…

  13. Inamujandi

    Oublie Jean Habonimana. He is useless.

  14. Don't worry

    @Inamujandi
    Je reprenais la réflexion à partir du commentaire de John; et donc je sous-entendais qu’il n’y a pas eu de guerre entre les 2 pays dans le passé récent.
    Par ailleurs j’imagine que les frontières des 2 pays à l’époque étaient tellement différentes des actuelles que l’on peut parler d’autres pays.
    Ce qui est frappant c’est la haine que se vouent les éthnies dans ces pays; lorsqu’on lit les commentaires de certains ici comme Jean Habonimana, on se dit qu’on est parti pour des génocides pendant des siècles, et dans les deux pays svp, malgré l’hypocrisie de quelques uns.

  15. Pappy Pick

    @Gacece
    Hi hi hi!!! je suis encore très flatté!! merci de ces insultes – reflet parfait de l’auteur! Nta wutanga ico adafise!! Je ne savais pas que vous êtes si inventif pour deviner ce que je n’ai pas dit – censuré par décence.

  16. Jean Habonimana

    @Ruzoviyo
    Vous ne croyez pas si bien dire. Nos peuples sont freres et completement imbriques les uns dans les autres. Toutes ethnies confondues. Certains cadres hutitses DD ont des cousins Tutsis dans l’armee rwandaise. Une etudiante rwandaise me disait qu’elle a un oncle maternel parmi les Officiers de la police DD tueuse. Preuve que la haine que les DD instrumentalisent au Burundi et envers le Rwanda releve du domaine de l’irrationnel. Un jeune sportif rwandais qui a ete torture par la documentation en 2015 me disait dans un grand hotel de Kigali avec une immense affection que le Burundi lui a tant donne et qu’il retournera des l’instant ou que la paix reviendra.

  17. Gacece

    @Pappy Pick
    Commence par respecter le « minimum ce cervelle » qu’ils ont avec ton sale minimum de cervelle!

    J’ai écrit ceci avec beaucoup d’efforts de concentration et j’ai même dû demander de l’assistance à des gens bien nantis en quantité de cervelle. Mais finalement, c’était trop d’information à assimiler pour mon minimum de cervelle!

    Pourrais-tu m’en procurer un peu sur ton maximum de cervelle? Mais je veux juste un peu sur la partie qui est propre. Je pense sincèrement que tu en as une!👺

  18. mujama

    est ce une guerre froide entre deux nations ou un simple conflict diplomatique?

  19. Inamujandi

    Don’t worry,
    Relis les les manuels portant sur l’histoire du Burundi précolonial et essaie d’en savoir davantage sur l’origine du patronyme de KIRUNDO qui a été donné à une des provinces au nord du Burundi. Quand tu l’auras fait, je suis sûr que tu ne reprendras ton affirmation péremptoire relative au fait que ”les deux pays ne se sont pas encore battus de façon frontale”

  20. Gacece

    @Jereve
    Les époques ne se ressemblent pas! On n’entend plus parler d’épidémies sévissant dans les camps de réfugiés.

  21. Pappy Pick

    @Gacece
    Si le Burundi était gouverné par des gens avec un minimum de ce******, dans 20 ans il pourrait être transformé en eldorado, sans aucune magie!!!! On pourrait parier aussi!!

  22. Ruzoviyo

    Les deux peuples resteront toujours freres, n en deplaisent au pouvoir DD .Ils ont essayer de freiner le mouvement des biens et des personnes vers le Rwanda. Mais cela n empeche pas les burundais de traverser la frontiere pour se faire soigner, pour des visites de courtoisie…Bref les deux peuples gardent un attachement les uns les autres. Nyaruteja fait parti de l’ADN des deux peuples. Les insultes, les communiques du pouvoir DD ne changeront en rien cet etat de fait. Le Rwanda l a compris personne ne repond plus a ses provocations bref ururimi rwabo rwabaye inkonda. Le pouvoir CNDD n inkikiza cateye u Burundi umunsi umwe igihugu kizoteba kigikire.

  23. Gacece

    @Jean Habonimana
    On parie qu’il n’y arriveront pas?

  24. Znk

    @Jean Habonimana
    Singapour! Espérons que cela ne va rester qu’un fantasme! Car le chemin reste encore (très) long!

  25. Jereve

    Je vous confirme qu’il y a eu toujours des gens qui parlent pour les réfugiés d’hier et d’aujourd’hui. Ces gens sont toujours confrontés à la surdité des dirigeants. Hier comme aujourd’hui. Je répète: rien n’a changé.

  26. Gacece

    @Jereve
    Rien n’a changé!… Sans blague! C’est la faute à la peur!… disons!

    Déjà vous, vous en parlez ; d’autres n’ont pas eu cette chance d’avoir des gens qui se préoccupent de leur condition.

  27. Gacece

    @Kadodwa Jean
    Triste anniversaire! Pour toute personne qui le sent comme tel!

    Pour tout le reste, c’est votre opinion!

  28. Jereve

    Vous vous souvenez… mais vous ne voyez pas que les réfugiés sont toujours là pour les mêmes raisons de persécution. Rien n’a changé.

  29. Jean Habonimana

    Dans 20 ans, le Rwanda deviendra le Singapour d’Afrique. L’espoir est que l’ideologie du genocide ancre dans les esprits et galvanisee par son triomphe a Bujumbura se sera alors estompee du fait du prodigieux developpement economique. Les Rwandais y compris les plus racistes se seront alors, esperons-le, rendus compte qu’au 21eme siecle, les tribus n’existent pas, seuls l’individu existe. Nos allies Interahamwe, eux, planifient toujours “un genocide pire que le precedent” (sic). Si les choses restent en l’etat au Burundi, dans 20 ans, nous serons le Haiti d’Afrique, un pays ronge par la violence, la misere, la destruction de l’environnement, les catastrophes sanitaires comme Ebola et dirige par les milices Tontons Macoutes appeles au Burundi Imbonerakure.

  30. Kadodwa Jean

    Triste anniversaire pour l’humanité et non pour les bourreaux et leurs défenseurs négationistes comme beaucoup qui pullulent sur la toile.La CVR nous annonce à ce jour 60000 victimes recensés,loin de spéculer sur les statistiques car une personne tuée reste toujours une disparition que dire des chiffres annoncés par plusieurs écrits de (300000)?. Gacece l’histoire est tetue malheureusement en ne cesse de nous surprendre et à nos dépens.

  31. Kadodwa Jean

    Rica ricika ubuyi

  32. Gacece

    Tout ce dont je me souviens de Nyaruteja, c’est qu’après l’assassinat de Ndadaye, il y a eu un très gros camp de réfugiés burundais! À chacun ses souvenirs!

    Deux rois qui se rencontrent dans un endroit et y font un pacte, c’est une époque ; des réfugiés qui s’installent au même endroit pour se soustraire aux persécutions, c’en est une autre.

  33. Don't worry

    @John
    Les 2 pays ne se sont pas (encore) battus de façon frontale! Par contre ils se sont battus indirectement éthniquement. Ne soyons pas hypocrites! Espérons qu’ils en resteront là!

  34. John

    Et depuis les célèbres assises de Nuaruteja nos pays ne se sont jamais battus. Et cela durera aussi longtemps que les deux peuples resteront frères et ceci est éternel (permanent !). On choisit ses amis, jamais ses voisins

  35. Gihugu

    Iwacu, je vous demande si c’est possible d’enquêter sur ces accusations du gouvernement et sur les traces des interahamwe armés sur le sol Burundais…Sinon ceux qui ne sont pas armés sont nombreux au Burundi. Merci

  36. Jereve

    Déjà entre nous burundais nous avons échoué à maintenir en vie ou réinventer “Arusha” où fut signé notre pacte du vivre ensemble, comment pourrions-nous réussir à réinventer le pacte de non-agression avec un étranger soit-il à “Nyaruteja” ou ailleurs ?

  37. Gacece

    Demain, c’est le 6 avril 2018! Triste date, qui rappelle que la prudence et une constante remise en question permets une grande longevité.

  38. Gacece

    Entre les deux pays, il y en a un dont le chef a commencé l’agression le premier. Jusqu’à maintenant, les réactions ont été verbales. La défense, elle, a été efficace.
    On ne sait jamais jusqu’où peuvent mener les provocations.

    Il y en a qui se croient inébranlables et intouchables, jusqu’au jour où il découvrent trop tard qu’ils se trompaient.

  39. Znk

    Iryawe canke irya Léandre?

  40. Gacece

    @Kumiro
    Iyo ryanditswe naho?

  41. Ijambo nihora mu kanwa riratinda rigacika inkonda

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

390 utilisateurs en ligne