Politique

Référendum 2018

17/05/2018 La Rédaction Commentaires fermés sur Référendum 2018
Référendum 2018
A l'Ecofo Muramvya 2

Pour cet événement du référendum constitutionnel, Iwacu a dépêché ses journalistes dans différents coins du pays. A cette fin, Iwacu donnera à ses lecteurs l’essentiel de l’info toutes les heures.

18h03 : Lambert Harerimana condamné à une peine de servitude pénale de 3 mois par le tribunal de Grande instance en commune Mukaza de la mairie de Bujumbura pour avoir voté deux fois.

17h17 : Au Complexe scolaire de Kanyosha, zone Kanyosha, commune Muha en mairie de Bujumbura : arrestation d’un membre de la coalition Amizero y’Abarundi. Il est accusé de perturber le dépouillement.

17h10 Kanyosha: Une journaliste d’Iwacu, Clarisse Shaka ordonnée par la police d’effacer toutes ses photos prises par son smartphone. Trois pickups de la police venaient d’embarquer un membre de la coalition Amizero y’Abarundi accusée de perturber le dépouillement. Elle a assisté à cet incident

17h : Dans plusieurs bureaux de vote à travers le pays, l’opération de dépouillement a déjà commencé

16h50 : Dans un communiqué signé Aimé Magera, le camp de Rwasa relève déjà des irrégularités dans certaines provinces :

1. Rumonge

«Nos mandataires ont été refoulés dans 10 centres de vote, d’autres ont été arrêtés. Aucun observateur de notre coalition n’est accepté. Les membres des Ceci font voter la population par force pour le OUI»

2. Bubanza

«A Musigati, Bubanza, Rubirizi, Gihanga,…le vote n’est pas secret. Les mandataires et les Imbonerakure accompagnent systématiquement les votants. Ce sont les Imbonerakure qui votent en lieu et place des électeurs»

3. Mairie de Bujumbura

«Les Imbonerakure accompagnent les votants jusque dans l’isoloir. Cela se passe à Kinama, Kamenge, Ngagara.»

4. Bujumbura rural

«A Rweza, Kirombwe, Mubimbi, Mageyo, Kanyosha, Mugongomanga, Kiyenzi, Kabezi, Mutambu, Nyamaboko, nos mandataires sont arrêtés ainsi que le directeur de campagne, membre du FNL. Les Imbonerakure contrôlent aussi les isoloirs. Ils quadrillent aussi les chemins menant aux centres de vote.»

5. Mwaro

«L’arrestation de nos mandataires a été observée à Nyabihanga et Rusaka»

6. Ngozi

«Trois de nos mandataires ont été arrêtés à Marangara, à Kiremba, nos mandataires ont été renvoyés, et à Nyamurenza nous déplorons nos deux mandataires arrêtés.»

7. Muyinga

«Nos deux mandataires ont été arrêtés et un Député FNL est accusé de corruption sur les votants»

8. Bururi

«Deux de nos mandataires ont été arrêtés et une grenade a été lancée sur le bureau de vote de Mumashuha»

9. Gitega

«Les membres des Ceci accompagnent les électeurs jusque dans l’isoloir. Nous apprenons aussi l’emprisonnement bref de Mme Immaculée à Makebuko, présidente du mouvement des femmes patriotiques»


10. Kirundo

«Les Imbonerakure, gourdins à la main se sont postés sur tous les chemins qu’empruntent les électeurs et leur ordonnent de voter pour le OUI»

11. Kayanza

«Véritable chasse à l’homme dans toutes les communes et le vote n’est pas secret. Les Imbonerakure sont présents partout autour des isoloirs.»

12. Cankuzo

«Les Imbonerakure créent la panique et le désordre dans plusieurs bureaux de vote pour faciliter la fraude.»


13. Karusi

«Il est rapporté que dans la commune Shombo, les Imbonerakure sont présents le long des rangées des électeurs pour les intimider et les influencer. Il se remarque aussi que certains votent plus d’une fois, puisque aucune procuration n’est demandée. Il y a déjà des cas de ceux qui votent à un bureau et se rendent dans un autre soit disant que quelqu’un les a mandatés. Et dans la commune de Mutumba, la population a passée la nuit dans la peur suite aux intimidations nocturnes leur proférées par les Imbonerakure. Au bureau de vote de Gatwenzi de la même commune, un certain Gahutu Tharcisse fait cocher les vielles dames dans la case EGO.»

14. Makamba

«La situation de tricherie est pareille qu’ailleurs. Le vote n’est plus secret ! Une certaine Odette Marie Munezero, directrice de l’Ecofo Nyanza-Lac, accompagne les votants dans l’isoloir et leur oblige de voter OUI.

Cette situation qui s’est observée ce matin est plus qu’inquiétante, et nous amène à conclure que le scrutin d’aujourd’hui est entaché de beaucoup d’irrégularités. Le vote est tout simplement truqué et taillée à la mesure du CNDD-FDD.»

16h43 : A Ngagara Q7 dans la commune Ntahangwa, le dépouillement des bulletins a commencé. Sur certains bulletins, les électeurs ont à la fois mis «Oui » et «Non ».
16h48 : Dispute au sujet d’une voix « Ego » à l’Ecofo Muramvya 2. L’emprunte est invisible.

16h35 : Au lycée municipal Nyakabiga en mairie de Bujumbura, les voix «Ego» et «Oya» sont au coude à coude.

16h34 : Au centre de vote Muramvya II, certaines voix causent des confusions, des électeurs ont coché en dehors de la case.

16h34 : Le dépouillement commence au Lycée Municipal Nyakabiga

16h30 : le dépouillement au Lycée technique Kirundo

16h28 : Le dépouillement commence au Lycée Municipal de Musaga en mairie de Bujumbura

16h27 : En province Cankuzo, sur les deux bureaux de vote du centre Rukago en zone Mugera commune Mishiha, le comptage a déjà commencé.

16h25 : Le dépouillementcommence à l’ Ecofo Muramvya II

16h20: le dépouillement commence au centre de vote du Complexe scolaire de Kanyosha (CSK) de la zone Kanyosha, commune Muha en mairie de Bujumbura

16h13 : Le dépouillement commence à l’Ecofo Gisovu en commune et province Bubanza

16h09 : En province Bururi, au centre de vote de l’Ecofo Gatohwe. A 15h30, 793 électeurs sur 1.069 soit 74% avaient déjà voté, à l’Ecofo Kabuye, 1790 électeurs sur 2.236 inscrits soit 84% avaient déjà voté à 15h55. A l’Ecofo Rutovu II, 77% des électeurs inscrits avaient déjà voté à 15h30.

15h59 : A 11h25, au centre situé au Lycée municipal Musaga, 14 bureaux de vote avaient déjà enregistré 3240 électeurs sur 6504 attendus. Pas d’irrégularités d’après les présidents des bureaux de vote. Ce que confirment les mandataires des partis politiques composés en majorité de ceux du Cndd-fdd : 25 sur 9 d’Amizero y’Abarundi et 5 du parti Uprona et un de l’UPD-Zigamibanga. L’ONG Fontaine Isoko et le ministère de l’intérieur y ont également dépêché des observateurs.
Les files qui s’y observent ne sont pas longues, certains bureaux n’en ont plus, les agents de la Ceni attendent des électeurs qui arrivent à compte-gouttes.

Il en est de même au centre de vote du Centre Scolaire de Kanyosha (CSK). 4423 électeurs avaient déjà voté à 12h05. C’est sur un total de 6.288 électeurs attendus. 2 mandataires du Cndd-Fdd étaient dans chacun des 13 bureaux de vote de ce centre. 8 mandataires de la Coalition Amizero y’Abarundi, 1 de l’Uprona et 4 de la fontaine Isoko avaient également été déployés. «Quelques mandataires d’Amizero ont été renvoyés», se lamente un mandataire de cette coalition sur place. Le président du centre explique qu’ils n’ont pas été autorisés d’observer l’élection parce qu’ils étaient en retard. «Je ne peux pas accueillir celui qui arrive vers 11h alors que l’élection a débuté à 6h du matin».

Au centre de vote de l’Ecofo Kinindo, 8 bureaux de vote qui constituent le centre avaient enregistré 2386 sur 4114 électeurs inscrits jusqu’à midi et demi. Il n’y avait que des observateurs du parti Cndd-fdd.

15h15 : Au Lycée communal Murambi en commune et province Muramvya, sur 836 électeurs, 778, soit 95%, ont déjà voté. A l’Ecofo Murambi de la même commune, sur 777 inscrits, 712 ont déjà voté soit 91,6%.

14h56 : En province Makamba, le centre de vote du Lycée Makamba dispose de deux bureaux de vote. Sur 697 électeurs attendus, 516 soit 74%, avaient déjà voté à 14h35.

14h33 : fermeture des bureaux de vote à l’Ecofo Rugombo

14h20 : Vers 12 h, la majorité des électeurs ont déjà terminé de voter. A l’école fondamentale de Buhiga au bureau de vote numéro I, 413 électeurs sur 483 inscrits ont déjà voté, au bureau de vote numéro II, 376 électeurs sur 500 inscrits ont déjà voté. En commune Gitaramuka, au lycée Communal Gisirika où il y a six bureaux de vote, au bureau de vote numéro I, 320 sur 400 inscrits ont déjà voté. En commune Mutumba, au Lycée communal Mubaraga, bureau I 357 sur 456 inscrits ont déjà voté. En commune Nyabikere, au centre de vote Ngugo I, bureau II, 311 sur 473 inscrits ont déjà voté.

14h19 : Dans la province Karusi, les mandataires politiques sont à plus de 90% du parti Cndd-Fdd et quelques-uns du parti Uprona dans la commune Buhiga au centre de vote ITABU et à l’école fondamentale de Kigoma. Les observateurs de la Société civile sont absents.

13h53 : La province Cibitoke comprend 200 centres de vote qui constituent 718 bureaux de vote. Le nombre total d’électeurs attendus est 286.888, c’est-à-dire 148.001 femmes et 138.887 hommes.

13h52 : A l’Ecofo Kibati, zone Masango de la commune Bukinanyana en province Cibitoke, les électeurs ont déjà terminé de voter.

13h51 : A Ruhagarika, commune Buganda de la province Cibitoke, à 12h, 1.812 avaient déjà voté sur un nombre total de 2.336 électeurs attendus

13h33 : Cas d’arrestation suivie d’emprisonnement. Emelyne Ndayishimiye, 15 ans, élève a l’Ecofo Gasenyi I, a été arrêtée par la police et conduite manu militari à la zone Gihosha de la commune Ntahangwa en mairie de Bujumbura. C’était aux environs de 9h. La fillette serait accusée d’inciter les autres à voter «Non». Apres interrogatoire, l’OPJ l’a mise au cachot. L’information est confirmée par sa mère et le chef de quartier. Cette mineure habite dans le quartier Taba, à quelques 300 m du centre de vote de Gasenyi II.

13h19 : En province Kirundo, depuis 11h30, certains centres de vote étaient sur le point de fermer les bureaux de vote. Les chiffres des électeurs attendus étaient presque atteints. C’est notamment le centre ECOFO Mutwenzi en commune Kirundo avec 4 bureaux de vote. L’effectif total était de 1684 sur 1948 personnes attendues. Les mandataires étaient en majorité ceux des membres du parti Cndd-Fdd, de la coalition Amizero y’Abarundi et de l’UPRONA. Signalons aussi la présence des observateurs des organisations de la Société civile notamment CAPES+ et ONELOP Burundi.

13h 16 : A l’Ecofo Gasenyi II, commune Ntahangwa en mairie de Bujumbura, 3040 électeurs avaient déjà voté sur un total de 4033 attendus

12h50 : Le centre de vote de l’ETS Saint Paul Kiganda en province Muramvya comprend 4 bureaux de vote. Sur 1625 personnes inscrites, 966 avaient déjà voté à 11h20, soit plus de 59%. Au Centre de vote du Lycée Kiganda, dans deux bureaux de vote, sur 825 personnes inscrites, 515 avaient voté à 10 h40

12h49 : A Muramvya, dans la Commune Bukeye, à l’ECOFO Bukeye I, à 12hh20, 2770 personnes sur 3926 inscrites, soit 70,5% avaient déjà voté. C’est au moment où à l’Ecofo Gahaga, 1581 personnes avaient déjà voté sur 2034 inscrites, soit 77,7%.

12h47 : Le Gouverneur de la province Gitega, Venant Manirambona, a fait libérer 4 personnes qui étaient détenues au cachot de la Police. Elles étaient accusées d’avoir continué la propagande après la clôture de la campagne électorale.

12h 45, au lycée municipal de Buyenzi. Sur 5.182 électeurs inscrits dans huit bureaux de vote, 3313 électeurs avaient déjà voté.

A l’Ecofo de Buyenzi ex bassin, il ya 9 bureaux de vote. Sur 4612 électeurs attendus, 2650 avaient déjà voté à 12h 30.
12h30 : A l’Ecofo de Kamenge au centre de vote Twinyoni. Sur 3040 électeurs attendus, 2169 avaient déjà voté à 12h30. Des agents de la Ceni voulaient donner des chiffres de participation. Cependant, le président d’un bureau de vote de Songa s’y est oppose arguant qu’il vient de recevoir une consigne de la Ceni de ne plus livrer les chiffres.

12H45 : Province Cibitoke : commune Bukinanyana : à 9h30, elle enregistrait une participation de 74,5%. C’est dans cette commune que le deuxième vice-président de la République, Joseph Butore, a voté.

12H45 : Province Muyinga/commune Butihinda : Plus d’affluence des électeurs dans plusieurs bureaux de vote. Les présidents de ces bureaux déclarent que plus de 90% d’électeurs ont déjà voté.

12H30 : Province Mwaro : l’opération de vote a commencé à 6h30. En commune Nyabihanga, sur les centres de vote de Gasambi, Kibungo, Kibogoye, Muyange et Munago, plus de 80% de l’effectif attendu avaient déjà voté à midi. Les mandataires surtout ceux du Cndd-fdd, d’Amizero y’Abarundi et à certains endroits de l’Uprona étaient présents. Les observateurs de la société civile étaient notamment ceux de la Fontaine-Isoko, de l’Eglise libre méthodiste et l’Onelop-Burundi.

12H25 : Province Muramvya : au centre du Lycée communal de Murambi, dans le BV N° 1, l’effectif des électeurs était de 293 sur 418 inscrites, soit 70%, dans le BV N°2, 274 sur 417 inscrits, soit 65,7%. A l’Ecofo Murambi, on avait déjà enregistré 288 sur 386 inscrits, soit 74,6% dans le BV N° au moment où dans le BV, 225 personnes avaient déjà voté sur les 391 inscrites, soit 57,5%

12H25 : Province Rumonge : zone Kigwena : Collines Nyakaguna et Gashasha : aucun mandataire de la Coalition Amizero y’Abarundi n’est visible dans les bureaux de vote. Les responsables de cette coalition indiquent que leurs membres ont été chassés par les présidents des bureaux de vote qui sont tous membres du parti au pouvoir. Ces derniers réfutent ces allégations et indiquent que les membres de cette coalition ont eu peur de venir observer.

  • Comme irrégularités dans la zone de Kizuka, aucun mandataire de la coalition Amizeto y'abarunfi n'est visible dans les bureaux de vote .
  • 12h 45, au lycée municipal de Buyenzi. Sur 5.182 électeurs inscrits dans huit bureaux de vote, 3313 électeurs avaient déjà voté.

12H20 : Commune Bugendana : Ecofo Kirimbi : on a signalé un cas d’un président du bureau de vote qui a été interpellé. Il serait en train d’influencer le vote aux électeurs alignés. Une autre femme de la commune Makebuko a été aussi appréhendée par la police. Elle est reprochée de faire des navettes sur les centres de vote sans avoir l’autorisation de la CENI.

12H10 : Province Gitega : Jusqu’à 11heures, au centre de vote de l’Ecole sociale 53 % avaient déjà voté, au Centre Makebuko I, on dénombrait 65%, au centre Makebuko II, 69%, au Lycée Saint Alphonse de Makebuko 64 %. Dans la commune Itaba à l’ECOFO Gihamagara, on comptait 65% qui s’étaient déjà exprimés, à Mujejuru 71%.

12H : Mairie de Bujumbura : Ecole primaire de Kinindo, sur 4136 votants inscrits dans les 8 bureaux de vote, 2152 ont déjà voté.
Force est de constater que seuls les mandataires du Cndd-fdd sont présents sur ce centre Autre chose à signaler, c’est la méconnaissance des gens à propos de la procédure de vote. Une éventualité qui risque de rendre nul les bulletins de vote.

11H45 : on signale un membre de la coalition Amizero qui a été appréhendé alors qu’il enseignait à voter Non dans les rangs. Il a été appréhendé par la police. Son portable contenait des messages d’intimidation. Quand la police le conduisait au commissariat de police, deux autres membres d’Amizero sont intervenus et l’ont libéré après avoir menacé le policier qui le détenait. Les 3 ont pris le large.

11H30 : Commune Muramvya : à l’Ecofo Murambi, il y a deux bureaux de vote. Sur 777 électeurs attendus, 473 ont déjà voté. Deux personnes n’ont pas été autorisées à voter malgré qu’elles aient des récépissés et les cartes nationales d’identité (CNI). Elles n’étaient pas sur la liste. Des agents en ce moment désœuvrés, attendent des électeurs.

11H30 : Province Kayanza: l’Ombudsman burundais, Edouard Nduwimana, vient de voter au centre de vote Kigarama-Businde dans sa commune natale de Gahombo.

11H 30 : Province Rumonge : le président du groupe parlementaire d’Amizero y’Abarundi, Pierre Célestin Ndikumana, parle du désordre dans cette province. Selon lui, 72 mandataires d’Amizero y’Abarundi ont été chassés dans les bureaux de vote. «C’est du jamais vu. A l’Ecofo Minago, un président d’un bureau de vote s’est battu avec un électeur dans l’isoloir. Il voulait qu’il vote Oui mais l’électeur a refusé.» Et d’indiquer que presque partout, les électeurs sont accompagnés jusque dans les isoloirs.

11H 20 : Province Gitega : Le référendum constitutionnel a débuté normalement dans différents centres de vote de la province de Gitega. Pour le moment, aucune irrégularité n’est encore signalée.

11H 20 : Province Cankuzo, commune Gisagara, aucun observateur d’Amizero y’Abarundi sur tous les centres et bureau de vote visités. Seuls les mandataires du Cndd- Fdd sont présents.

11H20 : Le président de l’Assemblée nationale, Pascal Nyabenda, vient de voter à Mpanda

11H 15 : Trois personnes dont le Représentant provincial d’Amizero y’Abarundi en province de Bururi viennent d’être appréhendés. Ils seraient en train d’influencer les gens à voter Non. Ils sont pour le moment détenus dans le cachot de police au Chef-lieu de cette même province.

11H : Lycée Ruziba lycée (Mairie de Bujumbura) : à peu près 1200 électeurs sur 2500 attendus ont déjà voté. Des gens qui ne se sont pas inscrits sur ce centre sont interdits de voter. On leur fait attendre. Ils sont frustrés. Ils sont là depuis 6h du matin.

11H : 3 hommes arrêtés à Ruziba. Ils ont voté deux fois.

10H 45 : Commune Kigamba de la province Cankuzo, les mandataires sont uniquement du Cndd-fdd et de l’Uprona. 55% des votants avaient déjà accompli leur droit civique.

10H 40 : Province Kayanza : à Ruganza I sur 406 électeurs, 287 avaient déjà voté à 10h00. Dans certains bureaux de vote n’acceptent pas d’accueillir les électeurs additionnels car ils ont atteint le nombre exigé par le CENI qui est de 50 personnes. C’est le cas du centre de vote de l’ECOFO Acces School de Musave au chef-lieu de la province Kayanza.

10H35 : Province Cibitoke, commune Bukinanyana, au centre de vote de l’Ecofo Masango, Jacques Niyongabo, agent de la Ceni, a marqué le tampon dans une case réservée aux élections présidentielles, il a été arrêté et les enquêtes sont en cours pour savoir son intention

10H30 :
Mairie de Bujumbura : Centre de vote ECOFO Kibanguiste/Mutakura, il y a 10 bureaux de vote. Sur 5408 électeurs attendus, 2037 ont déjà voté.

10H 30 : Ngagara Q4 : 5 bureaux de vote. Sur 2625 électeurs attendus, 1273 ont déjà voté

10H10 : Province Muyinga : on constate des mandataires du camp du” NON”. Par contre, le Cndd-Fdd est représenté par deux mandataires dans chaque bureau de vote. De plus, aucun délégué des organisations de la société civile n’était présent dans plus de 23 bureaux visités jusqu’à huit heures et demie.

10H10 : Centre de vote du Lycée municipal de Kinama, il y a 7 bureaux de vote. 3500 électeurs attendus. Sur le bureau de 1, 139 électeurs ont déjà voté.

  • 11h15, Ecofo Murambi , il y a deux bureaux de vote. Sur 777 électeurs attendus, 473 ont déjà voté.
  • 3 hommes arrêtés à Ruziba. Ils ont voté deux fois.
  • Lycée Ruziba: le vote a débuté à 6h. 11h: A peu près 1200 électeurs sur 2500 attendus ont déjà voté.

10H05 : Sur trois centres de vote à Mabayi, il y a seulement deux mandataires politiques de Cndd-fdd et Amizero y’Abarundi.

10H : Mairie de Bujumbura : Centre d’inscription du Lycée municipal de Gikungu, sur 3925 électeurs attendus, environ 1500 ont déjà ont déjà voté.
Le premier vice-président, Gaston Sindimwo, arrive au bureau de vote du Lycée communal de Nyakabiga pour voter.
Au centre de la zone Kamenge, un électeur arrêté parce qu’il a déchiré son bulletin de vote.
A ce même centre, les étudiants stagiaires ici à Bujumbura sont autorisés à voter s’ils sont en possession d’une lettre de stage.

9H30 : Complexe Scolaire de Kanyosha (Mairie de Bujumbura) : interdiction de voter pour les gens qui ne se sont pas inscrits sur ce centre. Un responsable du bureau de vote leur dit: «écouter la radio, si la CENI l’autorise, vous allez voter».

9H25 : Province Bubanza, au centre de vote du Lycée Gisovu, les électeurs en attente de vote étaient nombreux entre 6h et 7h. Pour le moment, ils arrivent au compte-goutte.

9H20 : À l’Ecofo de Buye, commune de Mwumba, province de Ngozi, sur le Bureau de vote (BV) 1, sur 473, ils ont déjà reçu 173 : Bv3 sur 468, ils ont 194 : Bv4 sur 445, ils ont 225, Bv2 sur 462, ils ont 199.

Province Kayanza: Dans la zone Murima, au centre de vote se trouvant à l’Ecole des métiers de Magamba, sur 887 électeurs, 313 avaient déjà voté à 8H30. Aucun mandataire politique ou observateur n’est encore présent sur ce centre. Dans d’autres centres visitées, on observe les mandataires du CNDD-FDD et d’Amizero y’Abarundi.

9H10 : Au Lycée communal de Nyakabiga (Mairie de Bujumbura), les électeurs sont nombreux. Amizero y’Abarundi est représenté par un seul mandataire. Le Cndd-Fdd est représenté par six mandataires. A l’Ecofo Mutanga-Sud, la Vice- présidente du centre ne donne aucune information. «Seul le président de la Ceci Mukaza a le droit de donner des informations.»

9H 05 : Ecole primaire Masango dans la province de Muramvya. Il existe 4 bureaux de vote. Sur 1559 électeurs attendus, 719 ont déjà votés. Il y a eu confusion sur le doigt à mettre dans l’encre après le vote. Au départ, ils ont utilisé l’index mais après avoir écouté le président de la Ceni à la Radio, ils ont changé et utilisent maintenant le pouce. Seuls les mandataires du parti au pouvoir et un observateur d’ACOPA sont présents.

9H : Province Muyinga, Commune Butihinda : seuls deux mandataires de la Coalition des indépendants Amizero y’Abarundi sont présents dans deux bureaux de vote sur 25 bureaux répartis dans 5 centres de vote.

9H : Certaines personnes qui se sont faites inscrire au Lycée communal Bururi se retrouvent transférées au Lycée Bururi. Certains refusent de s’y rendre et demandent qu’on apporte d’autres listes arguant qu’ils ne doivent pas être victimes de cette erreur. On signale une grenade qui a été lancée hier à 23 heures sur la colline Gatanga, zone Munini commune Bururi de la même province. C’était sur le bureau de vote Muyange. Aucun dégât.

8H 50: Ngagara Q5 le vote a commencé 6h 30. Il y’a cinq bureaux de vote. Le nombre d’électeurs attendu est 2340. Les électeurs sont moins nombreux. Deux électeurs se sont enregistrés à Ngozi et les responsables des bureaux de vote les ont empêchés de voter. Ils sont frustrés

8H 50 : Des files d’électeurs qui s’observaient très tôt le matin devant des bureaux de vote dans certaines communes de la province Bubanza diminuent considérablement. Il s’agit notamment des centres de vote Bubanza II et au centre de vote de la paroisse Musigati.

  • Centre de vote ECOFO Kibanguiste/Mutakura sur 10 bureaux de vote: sur 5408 electeurs attendus, 2037 ont deja vote a 10h15
  • Trois centres de vote à mabayi, il y a seulement deux mendantaires politiques de cndd fdd et amizero y'abarundi
  • Centre de vote lycée municipale de Kinama 7 bureaux de vote, 3500 électeurs attendus. Le vote a débuté à 6h. A 10h sur le BV 1 139 électeurs ont déjà voté

8H 45 : Au bureau de vote de l’Ecofo Gasenyi II, quartier Taba ,en zone Gihosha (Mairie de Bujumbura), les électeurs se sont présentés bien avant 6h du matin. Les opérations de vote ont commencé vers 6h du matin. Il y a une grande affluence. De longues files d’attente sont observées. Sur 4033 électeurs attendus, 1016 ont déjà voté.

8H45 : En Mairie de Bujumbura (Zone Nyakabiga), il y a quatre centres de vote: Ecofo Nyakabiga, EPJP Nyakabiga, Celui de la faculté d’Economie et celui de Facagro. Les observateurs du Cndd-Fdd et d’Amizero y’Amizero sont à l’intérieur de 11 bureaux de vote des 2 centres.

Certains des présidents des bureaux de vote disent qu’ils ne sont pas autorisés à donner l’effectif à mi-parcours des électeurs ayant déjà voté. Ils reconnaissent que le processus de vote accuse une lenteur. La vérification des électeurs sur les listes prend du temps. On n’a pas respecté l’alphabet.

8H30 : En Commune Kigamba, centre Ngoma, 105 électeurs sur 450 ont déjà voté. Dans moins de deux heures, 100 sur 450 ont déjà voté à Rusagara.

Au Chef-lieu de la commune Cankuzo, centre Lycée communal Cankuzo, 757 ont déjà voté sur 2900 attendus 2 h après le début du scrutin.

8H 15 : Au centre Cankuzo, sur 14 bureaux de vote répartis sur 4 centres de vote, on note un seul mandataire des partisans du ‘’Non’’, deux mandataires de la société civile. Les partis Cndd-Fdd, l’Uprona, et le Fnl ont envoyé chacun ses mandataires.

8H 10 : En province Muyinga, sur les centres de vote : Ecofo Islamique, Lycée communal Muyinga, Karemera et Cibari, le vote a commencé à l’heure. Les observateurs du CACEDEBU et de l’ONELOP-Burundi sont présents.

8H : Ngagara Quartier 4. Il y a cinq bureaux de vote. Le nombre d’électeurs attendus est 2535. L’opération de vote a commencé 6h 45. Chaque bureau de vote a une marge de 50 électeurs qui dépasse au nombre prévu. Il s’agit notamment des militaires, des policiers, des superviseurs et des journalistes.

Aux centres de vote des Ecofo Kobero, Rabiro, Kuwingoma et Christos, tous les mandataires sont du Cndd-Fdd. Aucun délégué des organisations de la société civile. Au centre de vote de l’Ecofo Kuwingoma, Bureau No 3, un membre dudit bureau s’est absenté selon Vincent Nzisabira, président de ce même bureau. Il a été remplacé immédiatement. Le nouveau membre a subi une formation sur place.

7h 40 : Le président du groupe parlementaire d’Amizero y’Abarundi, Pierre Célestin Ndikumana, fait savoir que dans la commune Mugongomanga de la province Bujumbura, sur le bureau de vote de Kirari, les mandataires d’Amizero y’Abarundi n’ont pas été autorisés à superviser les élections. Il signale le meme cas à Kanyosha (centres Kirombwe et Gitongo).

7h 35 : A l’Ecofo Kamenge (Terminus), le vote a commencé à 6h. Il y a 3 centres : Teza, Twinyoni et Songa. Teza compte 7 bureaux de vote où sont attendus 3250 électeurs. Twinyoni compte 6 bureaux de vote où sont attendus 3500 votants et Songa 9 bureaux de vote pour 4700 électeurs. Jusqu’à présent tout se passe bien sauf des électeurs qui se pointent pour voter sur place alors qu’ils se sont faits inscrire à l’intérieur du pays. Augustin Hakizimana, un des présidents du bureau de vote, indique qu’ils doivent attendre la consigne de la Ceni.

7h 30 : A Nyakabiga, les électeurs font la queue devant les bureaux de vote. Ceux qui ne savent pas lire ont du mal à trouver le numéro de leur bureau de vote.

7h 25 : A la 9ème Avenue en zone Bwiza en Mairie de Bujumbura, le vote a déjà commencé. Les agents de la Ceni portent serment devant les électeurs.

7h 25 : Au lycée Gisovu en province Bubanza, il y a déjà des longues files d’électeurs. Dans 8 bureaux de vote, des mandataires politiques du parti au pouvoir et d’Amizero sont présents. Des observateurs mandatés par des organisations de la société civile sont aussi présents. Ils sont majoritairement de la Fontaine Isoko et CODIP.

7H : Commune Musigati en province Bubanza: au centre de vote du Lycée Musigati, un électeur qui a présenté un récépissé n’a pas encore eu l’autorisation de vote. Les agents de la CENI expliquent qu’ils ne voient pas le numéro d’enregistrement sur le récépissé. Il doit attendre l’autorisation en provenance de la CENI ou de la CEPI. Sur 6 bureaux de votes, 3 mandataires d’Amizero y’Abarundi. Ceux du Cndd-Fdd sont dans tous les bureaux.

6h 50 : A l’Ecofo Muramvya I, le vote n’a pas encore commencé. Les agents signalent un manque de matériels comme le tampon. Les électeurs sont fâchés. Ils viennent de passer plus d’une heure sans savoir quand le vote va commencer.

6h45 : Le président de la République avec son épouse ont voté à l’Ecofo Buye, commune Mwumba en province Ngozi.

6h 30 : Au Centre de vote Saint Étienne en zone Rohero, le vote a déjà commencé. Des longues files s’observent déjà sur les 6 bureaux de votes.

En province Kirundo en commune Bugabira, il y a 31 centres et 93 bureaux de vote. A 6h30, au bureau de vote de l’Ecofo Bugabira, 88 électeurs avaient déjà voté sur l’effectif de 1757. Les observateurs présents étaient du Cndd-Fdd, Uprona, Capes+, Codip et Eglise Cpbu.

6H : En zones Musaga, Bwiza, Nyakabiga, il s’observait déjà des longues files.

A l’Ecole fondamentale (Ecofo) Muramvya II, le vote a commencé dès 6 heures. Les agents du bureau de vote n’ont pas pu prêter serment faute de textes. Seuls les mandataires du Cndd-Fdd étaient présents.

En province Bubanza à l’Ecofo Bubanza II le vote a débuté aussi à 6heures. Sur les 10 bureaux de vote, un seul mandataire de la Coalition Amizero y’Abarundi est déjà sur place. Ceux du parti au pouvoir sont présents dans tous les bureaux de vote.

A Mpanda, au centre de vote de Gifurwe II, le vote a commencé à l’heure. Des mandataires politiques des partis Cndd-Fdd et ceux de l’Uprona sont sur place. Des stagiaires à l’Hôpital de Mpanda qui ne se sont pas faits enrôlés dans cette commune n’ont pas pu voter.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Editorial de la semaine

Un round des « leaders »

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Un round des « leaders »

Enfin, c’est officiel : le 5ème et « dernier » round du dialogue inter-burundais est fixé du 24 au 29 octobre. Les Burundais commençaient à se lasser de l’éternel report. Aussitôt annoncé, les politiques se creusent les méninges sur l’agenda (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

279 utilisateurs en ligne