Environnement

Reboiser les contreforts pour protéger Bujumbura

10/02/2019 Rénovat Ndabashinze Commentaires fermés sur Reboiser les contreforts pour protéger Bujumbura
Reboiser les contreforts pour protéger Bujumbura
Des jeunes de l’association ‘’ ça nous concerne tous’’ en train de reboiser la colline Kizingwe-Bibara.

Cent mille arbres ont été plantés, samedi 9 février, sur la colline Kizigwe-Bibara, de la commune Kanyosha, province Bujumbura.

« Nous avons constaté que les inondations qui s’abattent sur la ville de Bujumbura prennent source dans les montagnes qui la surplombent. En plantant ces arbres, nous voulons lutter contre l’érosion », explique Jadot Nkurunziza, représentant légal de l’association « ça nous concerne tous ».

Il est convaincu qu’avec l’engagement de la jeunesse, il y a moyens d’atténuer l’ampleur des effets du changement climatique. Ainsi, plus de 2000 jeunes réunis par son association ont pris part à cette activité.

M. Nkurunziza appelle la population de Bujumbura à adopter le planning familial : « Avec la surpopulation, les terres sont surexploitées. Il n’y a plus d’espace réservé aux arbres. Le sol est dénudé. Et en cas de pluies, l’érosion est très forte.»

Le rêve de ces jeunes est de voir un ‘’Burundi vert’’. « Nous voulons que tout espace inhabité soit reboisé. C’est de cette façon que des générations futures pourront espérer un avenir meilleur.»

Malgré ces efforts, les effets du changement climatique semblent s’accentuer. Non loin de cet endroit reboisé, un ravin de plus de 10m de profondeur menace les parcelles récemment viabilisées.

Freddy Mbonimpa, maire de la ville de Bujumbura, et Samuel Ndayiragije, directeur général de l’Office burundais pour la protection de l’environnement (OBPE) s’étaient joints à cette jeunesse.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Editorial de la semaine

Un marché si peu commun

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Un marché si peu commun

Brouille diplomatique entre Bujumbura et Kampala ? Qu’est-ce qui se passe réellement à la frontière de Mutukura ? « Plusieurs Burundais arrêtés, maltraités et dépouillés de leurs biens à Mutukura, frontière ougando-tanzanienne. » Ce message circule depuis quelques jours sur (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 466 users online