http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/12/DG-Advisor-USAID-9-o-20-DEC.pdf
Sécurité

Quatre ministres lancent un ultimatum aux civils détenant des armes dans les quartiers

04-09-2015
Les quatre ministres

Les quatre ministres

«Trois semaines sont données aux criminels pour remettre leurs armes. Les civils qui le feront volontairement ne seront pas poursuivis par la justice», tel est l’appel lancé ce jeudi 3 septembre par les ministres de l’Intérieur, de la Sécurité publique, de la Défense nationale et de la Justice. Le message s’adresse particulièrement habitants de Jabe, Nyakabiga, Cibitoke et Musaga.

«C’est dans ces quartiers où s’observe une insécurité grandissante avec des attaques à la grenade et des tirs contre des patrouilles des policiers », ont fait savoir ces quatre ministres pour justifier leur mise en garde.

Cette population est priée de dénoncer et de se désolidariser avec les ’’bandes de criminels’’ opérant dans ces quartiers. «Il faut que ces criminels se rendent et remettent leurs armes, sinon les forces de l’ordre feront tout pour les mettre hors d’état de nuire », ont avertis ces 4 ministres au cours d’une conférence de presse conjointe.

  1   Vos commentaires
  1. ciza

    igihambaye ni ugutora umuti wicatumye ibirwanisho bizanwa.Mugihe inzego zocungera bose ntizikorere umuntu amahoro yoboneka.Burya kwica rubozo urwaruka urukuye munzu yopfuma apfira kurugamba

Publicité