http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2018/02/US-13FEV.pdf

Michel Nurweze, alias Rwembe, condamné à trois mois de prison et au paiement d’un million de Fb

13-08-2013

La décision a été prise ce lundi 12 août par le tribunal de grande instance de Gitega. La plupart des charges portées contre lui ont été levées, notamment l’assassinat de Léandre Bukuru, un habitant de la ville de Gitega, et des tortures infligées à Zacharie Ngenzebuhoro de la commune Butezi, province Ruyigi.

Michel Nurweze alias Rwembe en tenue de prisonnier, lors de sa seconde comparution ©Iwacu

Michel Nurweze alias Rwembe en tenue de prisonnier, lors de sa seconde comparution ©Iwacu

Pour le cas de Philibert Kimararungu, natif de la colline Songa, commune et province Gitega, ce tribunal a décidé que ce dernier n’a pas été torturé : il s’agit de simples blessures.
Face à cela, l’ancien commissaire adjoint de la police à Gitega, Michel Nurweze alias Rwembe, est puni d’un emprisonnement de trois mois et du paiement d’un million de francs burundais en guise de réparation. Et comme, il vient de passer plus d’un an sous les verrous, M. Nurweze peut-être libéré d’un moment à l’autre.

Au niveau du Focode, « c’est la honte pour la justice burundaise. » Pacifique Nininahazwe, président du Forum pour la Conscience pour le Développement, signale que le pouvoir vient de lancer un message clair : « Pas de volonté de punir les auteurs des exécutions extrajudiciaires ». En se référant à cette décision du tribunal de grande instance de Gitega, « on dirait que Rwembe travaillait sous les ordres du gouvernement », précise-t-il.

Et de déclarer : « Il n’y a rien de surprenant à voir comment les témoins ont été sélectionnés. Certaines personnes ont voulu témoigner contre Rwembe, en vain ». M. Nininahazwe lance un appel au gouvernement de protéger les victimes des actes ignobles de Rwembe.

Il faut noter que d’autres accusations avaient été formulées contre lui. Il s’agit de l’assassinat de Juvénal Havyarimana, un élève kidnappé du quartier Magarama dans la ville de Gitega et retrouvé mort, celui de Claude Nkundamahoro alias Nzungu de Gatumba, décapité et l’assassinat d’Emmanuel Misago , un citoyen de Songa, commune et province Gitega.

  27   Vos commentaires
  1. antiDDisme

    Biragoye kuko Rwembe abamutunye nibo bahanganye kungoma! Rwembe ni umutumwa qui a travaillé pour un système.

  2. GAHUNGU

    Fabrice , erega INDA iragora, sije nakwise iryo zina kandi bavuga ngo umugani ugana akariho(Umbabarire simvuga wewe mugabo mvuga izina ryawe que je trouve très significatif dans le cas d’espèce.)
    Ndumva ko uzi ivy’ama Sentare mugabo kandi abo hambere bavuga ngo ubuza gusha buratagata. Ivyanse mu ntango ntibikunda ku rwego rukurikira.
    Hanyuma jw niganye « n’abacamanza », biyita gurtyo nyene abusivement mugabo ntibahengeshanya kuvuga ko ari « abaryamanza »
    Nibaza ko iryoba ryiza roba iryo nyene kuko ivya NGOMA YA SACEGA vyo babitaye nkakanuka.

  3. NDIRAGORA Fabrice

    Erega urubanza ruciwe muri premiere instance ntiruba ruheze. Aho kuvuga ayataja ntaze uwuzi
    neza ingingo yarenzwe muri urwo rubanza canke ingingo yotuma uwo Rwembe ahanwa nk’uko
    muvyipfuza nayereke ababuranya rwembe nabo bunguruze.

  4. JP-K

    I. Et cela se passe au lendemain où tous ceux que le Burundi compte comme juristes trouvent que le problème le plus important de la Justice du Burundi est se trouve dans les quotas ethniques
    ALORS :
    Question 1 : quelle était la composition du siège qui a jugé le cas RWEMBE?
    Question 2 : un système de 60% de juges hutus et 40% de juges tutsis aurait changé quoi dans ce verdict ?
    II. Et cela se passe au lendemain où tous ceux que le Burundi compte comme juristes se rangent – comme un seul homme – derrière l’Exécutif au détriment de l’indépendance de la Justice !
    ALORS :
    Question 3 : un tel procès est-il un signe d’indépendance ou de soumission à l’Exécutif ?
    Question 4 : supposons que la Justice n’est pas indépendante, quelle différence y aurait-il eu advenant qu’elle le soit ?

  5. Barekebavuge

    Ayo ni ya mategeko birigwa baraturirimbira ngo yubahirizwe mu gihugu? Ngira aba dd bafatshe abarundi ko batazi gusoma no gutahura amategeko yubahiriza uburenganzira bwabo. Ndahojeje imoryango yose yahekuwe canke igatotezwa n’ubutegetsi bukoresha abantu nka ba RWEMBE. Kandi nokwibutsa aba dd bigira intagondwa bose ko UBurundi bugona buri maso, bitebe bitebuke bazishura ku mabi yose bagirizwa. Rwembe nawe, nagende yinywere icupa, kuko uwushigikiwe n’ingwe aravoma, mugabo n’ingwe irasaza canke igahongoka amenyo.

  6. Barekebavuge

    Mes vives condoléances aux familles éprouvées par la barbarie cachée derrière la loi burundaise. Et alors? Ne vous attendez pas, chers compatriotes et amis du Burundi, à ce que le régime qui commandite beaucoup des exécutions extrajudiciaires dénoncées se tire la balle dans la tête. RWEMBE aujourd’hui, ne fait que perpétuer ce que les autres ont fait hier. N’y a-t-il pas eu un jugement rendu contre le tortionnaire Désiré UWAMAHORO mais jamais exécuté? Maintenant, les activistes des droits de l’homme doivent se désillusionner et tourner leurs regards à des juridictions internationales, avant qu’il ne soit trop tard. Les juristes du CNDD-FDD continueront de vous jouer des comédies uniquement pour défendre leur cathédrale.

  7. Même les ardents défenseurs du régime CNDD n’osent pas dire un mot. Nabonyene ubwanwa bwafutse umunwa. Ntawe bitotera ubwoba, kiretse uwutagira umutima. Ibi vyabaye, bishobora kugirirwa abandi ejo; nabo nyene bitwa ngo n’aba CNDD, kuko umwicanyi ntagira incuti.

  8. Tereza

    C,est une honte pour un Etat qui voit mourir ses citoyens et qui ne trouve jamais les coupables. A quoi sert-il cet Etat? C,est un Etat ogre qui fagocyte ses enfants.

    • Uwakera

      A « Tereza »:
      Les coupables ne seront jamais trouvés tant que nous les cherchons à la radio….au lieu de mener des enquêtes approfondies dignes de ce nom. Il n’y a pas un seul cas de meurtre où Pacifique et consorts ne nomment pas de coupables désignés. Et nous prenons leurs propos pour des versets de Bible. A force de voir en eux des coupables, nous finissons par être déçus de leur acquittement par les tribunaux. Amaradio umusi yokwima ijambo abo bantu biyita société civile abicanyi b’ukuri bomenyekana kandi bagahanwa…..

      A bon entendeur, salut!

      • Desire

        amaradiyo navuge abarundi bamenye amabi n’ameza vyose bije kumugaragaro. mbega abo ushaka gutuma izo enquêtes approfondies ni bande? n’ubutegetsi? ibihejeje kuba n’ibiherutse mubucamanza(butandukanye cane n’ubutungane) birerekana neza aya mabi yose ashikira abanyagihugu uwuyatuma. n’umwana urwo rubanza yoruca.

  9. muhoza

    Mu bisanzwe ntibitangaje kuko naba guillaume na ndombolo bararekuwe kuki Rwembe yaguma apfunzwe? bari kuri mission kuko ababakoresha baracabakeneye. iyaba bari abandi bokwisubiyeko bakamenya ko umusi numusi nabo bazobahinduka bakabica nkuko bagira abandi. Imana irihejuru iratubona kandi ivyo bagira vyose irabibona, umusi wabo uriho. ntitwihebure ncuti zanje

  10. antiDDisme

    Demandez à Pierre Nkurunziza. Il a la reponse

  11. Kizoruhuka

    Les magistrats ont passé toute une semaine à Gitega pour chercher ce qui bloque leur independance alors que la réponse était connue de tous. Les Magistrats burundais ne constituent un pouvoir à part ils inféodés au pouvoir exécutifs avec le pouvoir législatif. Au Burundi il n ya pas de séparation de pouvoir, il y a un seul pouvoir législatif commandé par les généraux. Rwembe en mission commandé par le « haut », il sera remercié pour les services rendues aux généraux DD.

  12. alice

    Mpore Burundi. uzotinda uronke ubutegetsi bwiza bwubahiriza abatari bake.

  13. Nkundagihugu

    Igihe kizogera ubutungane bukore. Birabaje kubona ubutungane bw’uburundi bwubahuka bukeza abantu nk’abo. Aho nakabere ntaho nari bwabona ibinywamaraso, ibicamitwe vyezwa. Butungane bw’uburundi wagiye he? Uzogaruka ryari? Abarundi twarushe, dutabare ugaruke uhane abamenja batagera umutwe ubuzima bwakiremwa muntu.

  14. RWEMBE NAWE AKWIRIYE GUFUNGIRWA I LAHE KUKO MUBURUNDI BAZOCA BAMUFUNGURA, CANKE BAMUPFUNGE GUHERA YO.HAMWE NABANDI NYENE BISHE ABANTU BENSHI.

  15. Mpitabavuma

    Ico nomuhanura n’ukwigumira muri prison nayo abamukoresheje baramuzimanganya bidatevye.
    Wait and see.

  16. Mbonabuca

    Nta nakimwe gitangaje muguca urubanza uko. Erega yaratumwe n’abamutwara kandi yari kukazi ka leta. Nibaza ko abarundi bogabanya gutekereza bakava hasi bakiyamiriza ubutegetsi butwara ubuzima abo bari bakwiye kubukingira. Uko bukeye siko bwira kandi amaraso arahuma bazobibazwa bitebe bitebuke.

  17. jeunesse

    ni bara nta ni soni kwli un bon example yokwereka abantu bagira iyo execution extrajudiciaires ko bafise champ libre Ikindyohera nuko batebe batebuke bazoriha wait and see

  18. Ntakamurenga

    Ntaco mfise nongerako!

  19. Deo

    Ntimugire ubwoba kuko ubutungane nyakuri ni ubw’Imana.
    Iyo abategetsi b’uburundi baba bazi ko hejuru yabo hari ubutungane butarenganya « ubutungane bw’Imana » ntibaba bakora ivyo.
    Dieu interviendra un jour

  20. Oya nakamarsmaza,kandi birateye ubwoba kwumva umuntu nka Rwembe ashobors kwezwa.Ceci montre a suffisance que c,est le gouvernement Nkurunziza qui torturent et tuent son peuple,par ceux qui devraient le proteger.Harageze canke hariko hararengerana ko abarundi batangura kwitura ubutungane bwo muri aka karere.Canke I’ll faut aider ces gens babuze ababo,à saisir les tribunaux internationaux.

  21. P.K

    Muratubariza kwabo bantu biyahuye , canke ico uwo mukungu yahaniwe.

  22. P.K

    Biragoeamye ivyico gihugu , ntaho tuva tuja nubwo butegetsi canke butungane. Bazobitahura amazi yamaze gusesa inkombe.

    • ………………….c’est trop!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
      Torturer n’est pas indiquer par seulement des signes o blessures corporelles……………
      on n’a pas à commenter sauf dire que c’est troppppppppppppppppppp, il reste peu de temps et c’est le début d’une chute libre, début du déclin sans réanimation.

    • Bukuru

      Il agissait en son initiative ou était-il en mission commandée ? La question lui a été pose ?

      • MBABAREMPORE

        Igihugu c Uburundi si agati ka Waga, carateye umukono ku masezerano menshi mpuzamakungu. Kuri abo bantu bamaze abantu barekurwa, Leta ishaka kwerekana ko ata bwicanyi ndengerabutungane bwabaye ariko bariko basasira indava ubwicanyi, kandi n aho vyoteba ntibishobora kwijana ni ibintu vy umwanya gusa. Leta y ubu rero nihagabire kuko abayirongoye bakiri ho barashobora kuzobihanirwa. Kubera ubuhinga bukomeye harya ba Rwembe n abandi barabafise aho ntazi: ADN z abo ziriho ntaho bazinyegeza. None rya jambo nyenicubahiro Ntibantunganya yavuga ngo:  » Ubutungane bucira inkonda » yoba yarabeshe!!!!!!!

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.
Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
error: Ce contenu est protégé par le droit d\'auteur