http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/09/US-ADVERT-26-SEPT-O-7-OCT.pdf
Sécurité

Prise d’otages au Westgate Mall : l’incroyable témoignage d’un rescapé burundais

Il s’appelle Fred Ngoga Gateretse. Il était dans ce centre commercial quand les Shebabs ont lancé leur assaut. Il a vécu le calvaire de l’attaque des Shebabs de ce samedi à Nairobi. Il s’est confié à Iwacu depuis la capitale kényane.

Fred Ngoga (au centre) dans l'Art Cafe, avec l'ancien Premier Ministre Somalien Al Khalif Galayd et l'Honorable Buri Hamza :  "Nous étions tous les trois à la même table même si la photo date d'il y a un mois" ©Iwacu

Fred Ngoga (au centre) dans l’Art Cafe, avec l’ancien Premier Ministre Somalien Al Khalif Galayd et l’Honorable Buri Hamza : « Nous étions tous les trois à la même table même si la photo date d’il y a un mois » ©Iwacu

Selon son témoignage, depuis 10 heures, Fred Ngoga, chargé des questions politiques et militaire à l’African Mission in Somalia (Amisom) s’entretenait à l’intérieur d’Art Caffe avec Ali Khalif Galyd, ex-premier ministre somalien. Le dignitaire somalien était accompagné d’un concitoyen parlementaire.

« Il était midi et demi quand il a entendu une explosion. « C’était une première grenade, mais je croyais à une explosion de pneu de voiture « , dira-t-il. Aussitôt après, c’était une deuxième explosion. Fred Ngoga se souvient que les gens sur le balcon étaient projetés par l’explosion. « C’était le tohu-bohu général au restaurant », se souvient-il. Il a alors couru pour se cacher. A peine sorti, un crépitement d’armes automatiques s’est fait entendre. C’était un groupe de Shebabs qui tiraient depuis le parking du sous-sol pour tenter d’entrer, un autre groupe étant passé par le parking d’en haut où se déroulait une compétition de cuisine asiatique. Les assaillants tiraient sur tout ce qui bougeait. De l’avis du burundais, Ils étaient une vingtaine d’individus ; en tout cas plus nombreux que ceux annoncés par les autorités kényanes. « Je me suis couché derrière un mur avec sept femmes de toutes les couleurs et de plusieurs nationalités. Un couple d’européens avec une fillette de plus ou moins 7 ans tentait de se sauver aussi», indique-t-il.

Nez à nez avec les terroristes

Fred Ngoga raconte qu’une peur panique se lisait sur tous les visages. « Je me suis retrouvé nez à nez avec quatre assaillants. Ils m’ont demandé si j’étais musulman ou chrétien. J’ai laissé échapper : « Chrétien ! » Canon de fusil braqué sur mes tempes, Ils m’ont alors demandé de réciter quelques versets de la  Shahada, la prière du mourant ». Il raconte qu’il a malgré tout gardé son sang-froid au moment où les dames se trouvaient dans tous leurs états. Il se disait dans son for intérieur : « Je suis chrétien. Si je dois mourir, je ne dois pas trahir mon Dieu. »

Le deus ex machina

Fred Ngoga révèle que les Shebabs allaient lui tirer dessus quand tout à coup une grenade a explosé du côté du supermarché Nakumatt. Les terroristes ont couru dans la direction du supermarché pour affronter les forces kényanes. Avec les sept femmes, ils sont allés se cacher dans le local de stockage du magasin Identity. Il poursuit son récit : « J’ai intimé l’ordre aux femmes d’éteindre leurs portables. Du mien, j’ai envoyés des messages aux forces de défense kényane, à un des mes collègues chargé de la sécurité, un autre à mon beau-frère journaliste au Monde et un quatrième à un de mes collègues d’une des ambassades occidentales. Je leur ai filé un mot de passe en cas d’intervention pour nous secourir. »

Fred Ngoga, lors d'un briefing avec des militaires burundais de l'Amisom, en Somalie ©Iwacu

Fred Ngoga, lors d’un briefing avec des militaires burundais de l’Amisom, en Somalie ©Iwacu

Mauvais mot de passe

Fred Gateretse raconte que de temps en temps, les Shebabs criaient : « Sortez de vos cachettes, we are good guys » (nous sommes les gentils). Une des sept femmes a tenté de répondre. La réaction du Burundais fut spontanée : «  En une fraction de seconde, de ma main, j’ai bâillonné sa bouche ».
8 heures qu’ils étaient coincés à l’intérieur des stocks du magasin. De temps en temps, ils entendaient du fond de leur cachette des crépitements d’armes automatiques échangés entre l’armée kenyane et les preneurs d’otages. « Nos portables se sont déchargées, la lumière est allée décrescendo et une odeur acre de poudre est montée à nos narines. Le désespoir a gagné les femmes. Elles n’en pouvaient plus, la sueur perlait sur leur visage. Moi-même, je n’en menais pas large », confie Ngoga.

Enfin ils sont libres

Fred Ngoga se souvient que c’est vers 7h 45 que l’intervention est enfin arrivée. Les policiers ont lancé : « Fred?». Un silence : « Ngoga ». C’était le mot de passe qu’il leur avait donné. Chacun a poussé le soupir de soulagement. Les femmes exultaient en voyant qu’elles étaient désormais sous la protection de l’armée kényane. C’était la fin du cauchemar. »
M. Fred Ngoga Gateretse conseille : « Le Burundi se doit de renforcer ses capacités à répondre à ce genre d’attaque».

  73   Vos commentaires
  1. Histoires. Il n’est pas de Bururi. Il est de Buja et son pere ne vient pas de Bururi.
    Il n’a jamais combattu pour le FPR. Il est un proche de Buyoya par l’intermediaire de son fils Olivier( d’ou le boulot vient). Il etait dans le café mais le reste est une peripetie hollywoodienne inventee!
    Pret a parier avec quiconque veut perdre un pari d’argent.

    • Info

      Tu le connais? Comment est il?

  2. DIDI

    Uwo muntu ari muri iyo video (youtube) si Fred Ngoga Gateretse!!!
    Uwayishizeko ntamuzi.
    Ni umu polisi w umu kenya.

  3. Tiro

    Je pense que ce Fred ns prend pour des cons. Comment peut – on etre assis dans Art Cafe qui se trouve au Rez de chaussee avec vu sur le parking et du coup dans la panique se retrouver tout pres du Shop Identity qui lui est au 2e etage…Je reste perplexe! Et que sont devenues les gens qui étaient avec lui dans cette reunion/briefing?? Certaines personnes buryndaises vivant a Nairobi disent que Mr Fred est sorti sans egratignure kandi tres tot rugikubita….
    Alors le face a face avec un shebbab, le secours porter aux gens, tout ca nukugyosha inkuru….

    SVP arrete de nous prendre pour des cons…

    • umurundi

      Tiro l’attaque a commence a cote de Art Cafe, pourquoi cette famille s’est separee pourqou elle n’a pas fuit dans le parking?

      Clare in Oxford, England emailed:

      « My father and his family have been caught in the siege, they were in the Art Cafe having lunch. My father and his 5-year-old niece hid in a store room and finally got out, but my father’s wife was separated from them and is still missing. The anxiety is unbearable, such a horrible awful day. »
      http://www.bbc.co.uk/news/world-africa-24189669

    • Burundi Bwacu

      Tito,
      C’est faux Identity store se trouve sur le premier etage. De deux, urabaza les journalistes bamubonye asohoka puisqu’il etait sur KTN a 20 hoo. Arrete donc de dire du n’importe quoi. Shima yuko il est encore en vie.

    • umurundi

      Tiro est un vrai menteur!

  4. Mubimbi

    Kuri bene wacu nubu mutaremere ubutwari n’ubuhizi bwa RAMBO, nimwirabire:
    https://www.youtube.com/watch?v=KpSPbbxvFMQ
    Il a sauvé « les femmes et les enfants ». Turasavye imana imuzigame, azoze gufasha iwacu mu Burundi, batarasafisha abasigaye.

  5. Biratangaje

    Erega noneho abarundi bamwe muriyerekanye ko mutazopfa muteye imbere!
    Aho vyari bikenewe ko mushiramwo polémique muri ibi bintu? Narengewe pe! Si mbona igituma abantu bategerezwa kurondera ivyo banegura ku kintu ico ari co cose! Fred ntawe nzi, iyo ava ntaho nzi kandi ntibikenewe ko turinda gushakashaka iyo abarundi bavuka, ni vyo vyadusubije inyuma kuva kera, va ibuzimu tuje ibuntu, niho tuzogira ico twimarira. Mu bihugu biteye imbere, ubwo budumbidumbi nta mwanya babufitiye, barwana n’ico cose coteza imbere igihugu cabo. Ingorane abarundi bafise ubu, ndibaza ko atati ayo macakubiri azaziheza. KANGUKA!

  6. Bizuru

    Ahubwo uyu muntu azoramba kabisa..guhura n’aba shabab bakamusiga amahoro kandi akorera AMISOM! Iyo babimenya ntibari kwirirwa baramubaza ko ari umu musulman, n’ibitangaza Imana yamugiriye pe, arakwiye gushima!
    Du reste, abo batemera iyi temoignage sinzi ikibibatera kuko siwe wenyene washoboye gufasha abantu kw’echappa..hari umwongereza bavuga ko yinjiye 12fois a l’interieur gufasha gusohokana abantu, qu’allez-vous dire donc! Abarundi turagoye cane vraiment!

  7. Terimbere

    Pole sana muta!
    Courage et remets-toi vite et vas-y, continues la noble bataille!
    Je trouve cette histoire tres credible et ces commentaires negatifs, lesquels dirait-on, qu’ils viennent des Al shebabs ou plutot des Kebabs, ne refletent malheureusement que ce que nous sommes, nous Burundais, peuples plein d’idiots!
    La jalousie, tout comme la haine, ca ne fait mal que celui qui l’a!
    Quelqu’un qui a vecu une situation pareille, reste pendant un bon tps sous le choc, c’est tout ce que vous trouvez pour le consoler?
    Surement qu’il lit ces commentaires, mis a part qu’au moins lui n’est pas un parvenu et qu’il est mur, si demain il devient ministre ou autre, allez-vous vous attendre qu’il soit sensible?
    Je comprends que certains des internautes ecrivent de l’humour, et j’invite tout le monde a les prendre pour tel! Cela n’est pas du tout mal!

    Helas, certains commentaires prouvent combien que celui qui a dit que les peuples ont des gouvernements qu’ils meritent, avait totallement raison!

    On nous a appris que Dieu, pour differencier les humains des autres animaux, a invente l’intelligence! Pour notre cas, je pense qu’a la place du cerveau, on a le NEZ, le neant!!!
    Long ou court, gros ou mince, peu importe, il est plus grand que le cerveau et assez pour bloquer les yeux!

  8. Godwanais Lamda

    Pole saana Fred. Imana ibandanye kukuzigama.

  9. umurundi1

    Uburundi bwa Nyaburunga ndabona buracagowe kko abantu b’ivyiyumviro bicuramye barari benshi.Jibril,Coldman’Zi,…,on dirait que vous etiez avec lui pr protester contre ivyo avuze.Mbe iyo publicite yoza kugirira kuri ivyo yomufasha iki.Pr vs toute personne qui a ete en contact avec ces mertriers est morte! Ico IMANA itarekuye ntanakimwe kikinyiganyiza.Munyibukije uwitwa Jean Marie yavuze ngo nta 3 bataillons zokwinjira muri Seminaire de Buta bakica 40 gusa.Barashobora kwinjiraari ibihumbi bigira ngo ntawe basigaza ariko ntihagire n’umwe bica.Ariko n’abo 40 si kuvuga ko Iana yabanka, baryaImana yabashize iruhandeyayo kugira bazobe ICAGIRIJI KIBONEKA.Mwebwe rero mubonye muvyutse mukaja kwandika kuma internets muca mwigira ngo nikubera inguvu zanyu muvyutse?

  10. Habarugira

    Abarundi nico gituma mudatera imbere, muri aba hypocrites gusa. Muze musome ama commentaires y’ abandi kuyandi ma sites yo hanze kubijanye n’ ivyabaye i Nairobi, hama mumbwire ko abarundi hari aho muriko muraja.

  11. JP-K

    Je me réjouis de voir notre compatriote Freddy NGOGA s’en sortir vivant de cette folie terroriste. Non seulement il est indemne, mais il a pu informer le Monde entier, en temps réel, de tout ce qui se passait sur le champ. Quand bien même il serait mort, il serait mort en héros. Et il l’est encore vivant ! Bravo Ngoga Gateretse !!!!

    Pour le reste cher compatriote, si jamais tu lis les commentaires de ces individus rongés par la haine ethnique et la jalousie, saches qu’ils ne sont pas différents des terroristes Shebabs. Seulement, au contraire de ces derniers, il leur manque le courage; ils se cachent sous les pseudos pour cracher leur venin.

  12. Burundi Bwacu

    Ngoga, imana izokwame ikuzigama! Imana yakukijije pour une raison! Uri intwari kuva kera mu Giheta, muri FPR-Inkotanyi, no guharanira ubumwe mu Burundi. Uraza kumenya twarayaze kenshi n’ikibazo c’amoko mu Burundi kandi narashimye ingene ukundana, utari hypocrite.

    J’ai ecoute ton temoignage sur RPA, je pense que le journaliste Philippe Ngendakumana ne lui fait pas justice. Souvent c’est la maniere dont un article est ecrit. C’est un temoignage vraiment triste qui est d’ailleurs dans le journal Le Monde ou un journaliste Francais yari en contact avec toi dans Westgate.

    http://www.lemonde.fr/afrique/article/2013/09/22/l-attaque-du-centre-commercial-de-nairobi-vue-de-l-interieur_3482427_3212.html

    Mugabo nagomba gukebura Abarundi bafise urwanko nka babwira yuko nous devrions etre plutot fier de notre compatriote. C’est un vrai freedom fighter de Mageyo ( Bujumbura Rural) non de Bururi qui aime beaucoup son pays et l’Afrique. Muri Somalia aradutera iteka. Il est comme son grand pere Basile Gateretse yatabaye abahutu benshi i Mageyo en 72 y compris le mien. Ndazi ico abanditse nabi bamuhora! Ni ISHARI ryabarundi ntakindi. Nyabuna reka twitegurire aba El Shebab nayo ahandi hari ico tuzobona.

  13. KIGUFA

    Ngoga ni intwari ,imana yakoze kubona yamurinze.Mwaba DD mwe mwiyita ba MUKIZWA, Komesha, Bakara, Nganji, Rugagi Alain, Coldman’Zi, king James, Kaberuka,
    Teshwa mute Gateretse ateretswe n’imana ntahenugwa na mwebwe ,urupfu mumwipfuriza ruracari kure kuko atereretwse n’imana
    Hano U.S.Aturamwemera kuko aduhesha agateka ,tumubona kumboneshakure zimwe zihambaye zahano U.S.A.aho murababaye kuko mutazi ingene yaronse karya kazi akaja kujegeza aba DD barungitswe na Nkurunziza ,karya kazi NNTIMUZI INGENE YAKARONSE

    KIGUFA (Washington DC -FNL RWASA)

  14. Muntu

    Bene wacu mwiyita ba MUKIZWA, Komesha, Bakara, Nganji, Rugagi Alain, Coldman’Zi, king James, Kaberuka, …ndabona ko inzigo yabariye kubona mwene wacu Fred Ngoga Imana yamurokoye kuburyo butangaje. Izo nzigo zanyu ziriko zibatuma mwanka kwemera ko Imana yakoze igitangaza, ariko mumenyeko izo nzigo zanyu zidashobora gusumvya inguvu Imana.

    Mubikunda canke mubigaya, mubishima canke mubinegura, muvyemera canke muvyanka,
    Imana yarokoye mwe wacu Fred Ngoga, imukura mu minwe y’ ababisha.

    Nihashimwe Imana iruta vyose.

    • Papané

      Ewe woba uri muntu nzi kuva kera? komera mubihe nkivyo harakenewe abantu nkawe kandi imana igukoreko hama ice igukoresha turagukeneye

  15. Rien n’est hasardeux.
    Je sens de la fierte qu’un Burundais et un specialiste etait la, en temps reel.
    Cela dit, pole Fred!

  16. Musaniwabo

    Jewe nubwambere nanditse hano. Ariko maze gusoma les commentaires zabandi nciye mba obligé kugira réaction! Je dois avouer ko kuva nsomye ivyashikiye Mwene wacu Ngoga naciye ndira kandi nabo twarikumwe ntibamenye ivyanshikiye! Narize nkumugabo aho « amosozi y’umugabo atemba aja munda ». Bagenzi ntaco nobahisha kuko mpejeje gusoma article naciye mbandanya hasi aho nagagaye nsonye ama commentaires yanditwe n’ abandi! Ariko ica mbere nohera ko nuko Ngoga atari izina ribi nonplus si izina ry’ ikinyarwanda! Par contre ni izina ryiza caaane ndetse namwe murabizi ko Ingoga mumico y’abarundi ko ari ikintu ciiiza caaane! None vraiement ni kuki dufata ikintu cera tukakigira icirabura canke icirabura tukakigira icera? Ibi vyamushikiye ari mumahanga kure caaane kandi kubijanye n’akazi nkuko wenyene yavyivugiye! none nikubera iki twomukurikiza amajambo mabi aho kumukeza no kumuhoza muri izongorahone yagize zitamuvuyeko kandi tuzi ko zishobora gushikira uwariwe wese muri ibi bihe isi yacu iriko iracamwo!!! Baca umugani mu kirundi ngo « amenyo aragutwenga arayawe »!!!
    Jewe ndabona neza ko ari benshi bapfuye kwandika ivyo bishakiye no kumumenya uwo ngoga batanamuzi no kumumenya! Ce qui est pire ngaha nuko umuntu yubahuka agata umwanya wiwe mukwandika ibintu bitagirira akamaro umuntu numwe ngaha! niryari tuzogerageza kuba positif? None aha Fred Ngoga twovuga ko ahindutse la source des commentaires negatifs? Emwe barundi benewacu turarengeje urugero nitwihanure?
    Hama à Fred Ngoga Komera kumuheto ahuri hose! IMANA yo yonyene niyo izi igituma yakurokoye. Nakare mbona ukiri muto kandi ntusa n’igito! hamaahuri mumahanga urama uhanurira abarundi kuba amaso nkuko wabigize muri article! Hama kubarundi bene wacu, nobakeburira kuba positifs kandi bakamenya ko ivyo vyubwicanyi vyabaye muri kenya kandi atari ikinyoma! aho kwihutira kuvuga nabi bakabanza gutohoza ukuri! Hama IMANA ibazigame mu banyu no mutwanyu
    Yari uwubahoza kumuzirikanyi
    Municos

    • Vuvuzela

      Musaniwabo aracari inyuma malgre uko avyiba! Iyi site niyiwacu, kandi uko tungana ntitwovuga kumwe tutari muri Coree du Nord. Umwe umwe wese arafise ico agomba gushikiriza ugikunda canke ucanka. Merci quand meme pour vos conseils.

  17. Mubimbi

    Uyu muhungu, a.k.a RAMBO, s’umunyabururi, nuwo muri rural, ava i mubimbi, nico gituma ari ingwanyi!!! N’incuti ya S.E Ntaryamira, ingwano zose yarazirwanye, duhereye kuya RFP, kubatamuzi muramutinya!

  18. Mugunza

    Pole Ngoga! Un miracle! Felicitations! Quant à ceux qui doutent, certains te croient faussement que tu es naturellement frimeur et que par cette ocasion tu trouves un espace publicitaire mais c’est leur affaire! Wewe niwihorere gusa ko wakize digne fils de Buhonga!

  19. Je suggère à Iwacu d’incure des votes négatifs pour évaluer les commentaires car il y en a qui mérite -0

  20. B.O.B

    Dushize utujajuro kuruhande, nagomba kumenya si EAC yatanze logistic pour sauver un de ses membres en danger…abarundi, abanyarwanda canke abaganda barihe? Apparemment ni nka test pour voir comment ce bloc se comporterait durant son premier bapteme n’est-ce pas?
    Quant a notre frere le « rescape » woshobora kuduha des preuves zerekana ko au moins tu etais la ureke ama photo ya les ou le mois passe (s) mama wanje aba bariko « barasuzugura »article babone ko atari « publicite »…

  21. Publicite

    Pole sana.. Ariko nibaza ko habayemwo beaucoup de kwimenyekanisha kuyu mwenewanu Ngoga gusumba inkuru nyene izina.Izi photos nizo zivyerekana kuko ntaho bihuriye nibibivugwa vyo muri attaque yaba shabab. None aba bategetsi barikumwe muri iyo Mall? canke abo basirikari bo niho bari ? Nari kubona nkifoto yiyo mall au moins pour la connection sur ce qui s’est passe.

    • Jamahaar

      @Publicite,24-09-2013 @ 18:11:46, l’utilisation des photos d’archives pour illustrer un article est autorisee dans toutes les publications et diffuions audio-visuelles.A defaut d’images d’actualite du centre commercial de Nairobi assiege par les terroristes,le temoin,ici Fred Ngoga Gateretse, qui pour fonctions officielles de « chargé des questions politiques et militaires à l’African Mission in Somalia (Amisom) » le montre par des photos ou il s’entretenait avec aes interlocuteurs dans le cadre de ses fonctions.Il n’y a pas de publicite ni d’arrogance dans cela.

  22. Vuvuzela

    Mweho nuko muvuga bakabisohora! Nsigaye ndi censure sinzi igituma. Mubona nsigaye mvuga nabi? Ko mutankebura? Nari navuze ko uwegereye Pierre Buyoya atazokwigera arwa mwisanganya ariko babigwije nubusa!

  23. MUKIZWA

    C’est très facile de jouer les héros quand on vient d’échapper miraculeusement à un tel carnage sain et sauf. Seulement, je ne sais pas nimba mwashatse kutwereka ko yakoresheje ubuhinga canke ubwenge bwinshi pour s’en sortir sans égratignure, si c’est le cas, je lui dirais simplement d’être modeste et de remercier le Seigneur Jésus Christ. C’est tout. Il aurait été blessé seulement que le récit aurait été tout autre.

    • KEZA

      Ariko ga Mukizwa hari ahantu wabonye yavuze ko yakoresheje ubwenge ahantu yiyemereye ko ari umu Chrétien… Meme l’article l’indique qu’il est rescapé et non héro… Iyaba ari umunyamahanga avuze ingene yarokotse wari kugira iyo reaction? S’il te plait relit l’histoire et si tu as miraculeusement survécu à un evenement raconte ton histoire et tous ensemble nous dirons MERCI SEIGNEUR….

  24. Dollar

    Fred, well done my brother.. And for those who think you need attention, so be it!! These horrible act of terror and the courage of those who went through it, is to be brought to the attention of evryone.. GOD bless u brother.. Gumyumutima

  25. iribagiza

    Yooo, pole sana. Muga wewe numva yari yironkeye abakenyezi ni bigwa ahashashe. Mugabo bavanye gute nabo bagabo bari kumwe ko mbona iyo photo yariko besnshi? Quel hasard yasanze ari kumwe n’abagore gusa? none aho ubutwari buri he ko bahuriye muri cachette? None afunze umunwa w’umugore yari afunze umunwa w’inkoho?

  26. leona

    eka kweri ni « l’incroyable temoignage … » un scénario de série ….

  27. gakima

    Pole sana cher confrère Burundais.
    Dieu a encore besoin de toi sur la terre. Continue à oeuvrer pour la paix.
    Que Dieu soit toujours à tes côtés.

  28. Kaburungu

    None abo barikumwe baciye baja he? yaciye asanga arikumwe n’abagore gusa aca ara maitrisa situation….aca atanga mot de passe a l’armee Kenyane kugira baze kumutabara….ce mec a regarde trop de film de rambo…none l’armee Kenyane baciye bayirungika kumurondera kubera ari igitangaza….en plus c’est un espion au profit des USA….stp Ngoga arretes de delirer

  29. Jibril

    Monsieur Ngoga de Bururi est une homme qu’il faut ecouter avec reserve. Vous savez que ces hommes n’ont jamis dit la verite meme devant Dieu et encore moins devant IWACU!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Ceux qui vu les Shabab, sont tous au ciel. Aragenda abaze bamwe bamwe ngene babakororeye ko amasoro. Nibaza ko ariko ararorata sionon ubu tuba turi ku Mpanda canke bakamuhambayo. Poleni mwana wa mama hama ntube nka wa mubeshi n’ingwe…..Ni mba ari ukuri kuzomenyekana mais ntuhave uza gusaba indemnites de risque. Mebega ama photo koko nayahirya yejo….attention

    • Shima

      Je reste souvent perplexe face à certains commentaires de mes compatriotes. Il n’ya que les gens fort malheureux pour ne voir que du négatif lorsqu’une vie est sauvée. Cher Jibril, si vous vous étiez donné la peine de vous renseigner, vous sauriez que Monsieur Ngoga n’est pas de Bururi. Et que son récit n’est pas isolé mais rejoint ceux d’autres personnes qui ont été épargnées, soit par la chance, comme ce fut le cas de Monsieur Ngoga, soit par la « mansuétude » des terroristes. Pour vous éclairer et vous éviter de vous ridiculiser plus avant, voici un lien qui vous sera utile: http://www.nydailynews.com/news/world/kenya-forces-closing-besieged-mall-article-1.1464634. Et on se demande pourquoi le Burundi en est là!!!!

  30. Komesha

    None uwo mugabo we yariko avugana ibiki na bo ba gngisters! jewe ndatinya kuko les gens de BURURI ntaco batajamwo wosanga yariko aragira idiri nabo !!!!!!Poleni

    • Bakara

      Reka nawe ntuyivugije uyiciye umurya!!! Urakumbuye abanyabururi bose uko bangana ubafatire ikivunga kandi uzi n’ingene bamaranye? Eka n’aho boba bamuka ku mugabo umwe ntibokwigenza kumwe bose nawe nu!!! Ngoga Gateretse yashatse ko tumubona! Kandi twari tumuzi kuko inyandiko ziwe zarasomwe n’abatari bake nta publicité nyinshi yari agikeneye uretse ko egocentrisme kenshi iturengera!!!

  31. Pat

    Pole, Imana yagukingiye nabo mwarikumwe urayishimira! Inzigo y’abarundi mugabo nikibazo: bamwe ngo iyo job yayironse gute? Birakuraba! Uwundi confond la guerre au Bdi (qui a ete tres douloureuse surement kumoko yose…hariho ababoneye amabi en zone urbaine mais aussi mu myonga, muri za camps de deplaces, dortoirs, kumabarabara, mu nzu aho baba etcc) avec le terrorisme des shebabs! Coldam’Zi we avuga ko izina atari bwumve ritabaho i Burundi! Fred si izina ry’ikinyaRwanda, ngira riva mu batariyano/espagnol/francais canke mu bugiriki! Ingoga, nijambo rizwi n’abarundi, si mukinya rwanda gusa! Ejo utazokwitwa Banyankirubusha canke Ndimurwanko ntazokwitwa umurundi??

  32. Kirinyota

    Louange à Dieu qui t’a sauvé.

  33. Didicov

    Voila quelqu’un qui merite le PRIX DE COURAGE ET DE BRAVOURE – en tout cas son recit confirme le caractere faschites des islamistes et la resolution de certains pour leur barrer la route

  34. Bakara

    « Fred Ngoga, lors d’un briefing avec des militaires burundais de l’Amisom, en Somalie ©Iwacu »
    Le briefing se fait à quel endroit, encore? C’est dans un camp militaire ou un bureau (en feulles de bananiers) de police improvisé?

    • KEZA

      Bakara weee, igikuru saho ahagaze, mugabo nijambo ashikiriza… Urabaza izo ntwari ziri kurugamba muri Somalie ico zimuziko….

  35. Nganji

    Est-ce ce Ngoga des USA qui s’oppose a tout ation du gouvernement? Ou alors il fait parti des 3 supposes americains du commando? Il y a encore des questions…

  36. Rugagi Alain

    nitwa Jimmy mbega Ngoga ukuntu usa n’abarundi canke abaganda eka n’abakenya wibaza ko ubu chrétien bwawe nibwo bwagukijijie?canke aboba barahitanywe n’uko batari bazi kuvuga?shimira imana .Kuko umunsi wiwawe ntiwari wanditswe.Bariya bicanyi ntibareba idini,ubwoko,amashuri canke ico arico cose.Ahubwo uraraba neza aho uzoba utuye wigiriye publicité y’ubutwari n’akazi ukora muri somalia.Ubutaha n’ukuvuga make .Aka karimi ubona …….

  37. Bimbabampisha

    Chaque situation est unique. Notre pays sait ce que c’est la guerre et la violence… Pendant la guerre qui a sévi chez nous ces trucs de survie en zone urbaine n’auraient passervi à grand chose…

    Peut-être que notre témoin Ngoga n’a pas connu ou ne se souvient plus des massacres et autres tueries de représailles contre les populations sans défense lors des descentes de l’armée dans les campagnes à travers le pays…

    Ce n’est pas aussi simple que ça: Comment en est-on arrivé là et à qui profite l’éffondrement de l’état et au chaos en Somalie (et ailleurs)?

    On n’a pas besoin d’être expert en ceci ou cela pour comprendre que, sans la justifier, c’est surtout l’exclusion poussée à l’extrême du crime et de l’impunité qui pousse au désespoir et engendre les cycles vicieux de violence. Le débordement d’un conflit au-delà des frontières nationales et l’implication destructive d’acteurs externes compliquent davantage les conflits.

    Fort heureusement c’est grâce à l’apport modérateur et constructif d’acteurs externes et aussi une dose de sagesse de la classe politique sous la menace de carotte et de bâton que notre pays a pu éviter une descente plus profonde aux enfers.

    Ce qui est arrivé au Kenya peut arriver n’importe où y compris chez nous. Aujourd’hui il faut aider la Somalie à se relever en privilégiant une approche dynamique similaire de la carotte et du bâton. Le meilleur investissement c’est dans l’éducation, la paix, la sécurité et la justice, des denrées dont nous avons tous besoin…

    • RUGAMBA RUTAGANZWA

      A BIMBABAMPISHA,

      « Peut-être que notre témoin Ngoga n’a pas connu ou ne se souvient plus des massacres et autres tueries de représailles contre les populations sans défense lors des descentes de l’armée dans les campagnes à travers le pays… »….!!

      Continuez, ne vous arrêtez pas seulement à l’armée…!!! Et TITANIC et les massacres des Banyamulenge à GATUMBA, et le carnage des martyrs de BUTA, et les massacres odieux de BIGENDANA…., tous ces crimes des FDD et autres FNL pour vous se perpetraient à l’encontre des populations armées ou ndes civils innocents sans aucne défense? Les gens à mémoire sélective comme vous, nous empêcheront pendant longtemps d’aller de l’avant pour u n Burundi meilleur…Cessez s’il vous plaît….!!!! Merci

      • Jibril

        Mbe wewe ubona gusa abatutsi ntabandi ubona bapfuye

      • Bakara

        Que celui dont la mémoire n’a pas encore sélective au moins une fois jette une première pierre à notre camarade BIMBABAMPISHA!!!! De toute façon, si on avait été plus malin dès le départ (1960), tout ce carnage (gachis) n’aurait jamais eu lieu!!! Nombreux sont ceux qui devraient adopter un profil bas!!!

      • Tanaz

        A Rugamba

        Continuez, ne vous arrêtez pas seulement là…!!! Et l’hécatombe de Ruyigi (Eveché,…) où pretres religieux et religieuses, les élèves de l’EDR… ont été lachement violés et massacrés avec d’éclats de bambous par la folie d’autres élèves du Lycées de Rusengo sous la bénediction de l’ancienne maudite armée burundaise un jour d’octobre 1993. Pire, après le viol les femmes et les filles ont subi la torture qu’aucun humain ne peut imaginer: enfoncer sauvagement des éclats de bambous dans l’organe genitatale de ces pauvres!!!!!! Quand je pense à cette scène les larmes coulent subitement à mes yeux. Ce qui est nécessaire maintenant ce n’est pas de dire celui-ci a fait ceci. C’est de nous réconcilier pour ne plus verser dans cette folie qui ne profite qu’aux sans conscience.

      • Bimbabampisha

        Tu aurais pu aussi lire et retenir « … des massacres et autres tueries de représailles contre les populations sans défense… » :
        Je ne sais pas quel âge tu as pour avoir vécu, vu et/entendu de tes propres yeux et oreilles pour éviter d’être victime des déformations possibles de notre histoire… mais celà n’a d’ailleurs pas d’importance pour comprendre que « les mêmes causes produisent toujours les mêmes efftet » …

        Ce que j’ai dit et n’ai pas peur de répéter est que  » sans la justifier, c’est surtout l’exclusion poussée à l’extrême du crime et de l’impunité qui pousse au désespoir et engendre les cycles vicieux de violence.  »

        Quant à « … tous ces crimes des FDD et autres FNL pour vous … » tu serais agréablement surpris si tu savais ce qu’ils représentent pour moi car j’ai une mémoire effectivement très sélective … mais pas dans le sens négatif où tu le comprends!
        Je ne suis pas suffisamment qualifié ni outillé pour établir la relation de cause et effet pour porter un jugement sur ce qu’ils ont ou pas fait… surtout sans pouvoir faire autant pour ceux qu’ils combattaient!

        Tout ce que je peux te dire et peut-être tu peux être d’accord avec moi (si tu le veux!) est que les FNL et le FDD ne sont pas nés des nuées célestes sans qu’il y’ait une raison que tu as le droit de qualifier ou même ignorer comme tu veux 🙂
        Au lieu d’une polémique déplacée désagréable et/ou stérile, je te propose de me joindre pour lutter à notre façon « pour une justice inclusive » et « contre une justice sélective et discriminatoire ».

      • Bimbabampisha

        @ RUGAMBA RUTAGANZWA
        Tu aurais pu aussi lire et retenir « … des massacres et autres tueries de représailles contre les populations sans défense… » :
        Je ne sais pas quel âge tu as pour avoir vécu, vu et/entendu de tes propres yeux et oreilles pour éviter d’être victime des déformations possibles de notre histoire… mais celà n’a d’ailleurs pas d’importance pour comprendre que « les mêmes causes produisent toujours les mêmes efftet » …

        Ce que j’ai dit et n’ai pas peur de répéter est que  » sans la justifier, c’est surtout l’exclusion poussée à l’extrême du crime et de l’impunité qui pousse au désespoir et engendre les cycles vicieux de violence.  »

        Quant à « … tous ces crimes des FDD et autres FNL pour vous … » tu serais agréablement surpris si tu savais ce qu’ils représentent pour moi car j’ai une mémoire effectivement très sélective … mais pas dans le sens négatif où tu le comprends!
        Je ne suis pas suffisamment qualifié ni outillé pour établir la relation de cause et effet pour porter un jugement sur ce qu’ils ont ou pas fait… surtout sans pouvoir faire autant pour ceux qu’ils combattaient!

        Tout ce que je peux te dire et peut-être tu peux être d’accord avec moi (si tu le veux!) est que les FNL et le FDD ne sont pas nés des nuées célestes sans qu’il y’ait une raison que tu as le droit de qualifier ou même ignorer comme tu veux 🙂
        Au lieu d’une polémique déplacée désagréable et/ou stérile, je te propose de me joindre pour lutter à notre façon « pour une justice inclusive » et « contre une justice sélective et discriminatoire ».

        • Bakara

          Je ne peux que vous souhaiter beaucoup de courage dans votre croisade de persuasion à la réconciliation, mais je peux vous dire que nombreux sont les cas désespérés (intagondwa ou irréductibles) qu’il faudra laisser sur le chemin et essayer d’avancer!

  38. Il fallait kugira « Ingoga » mon frere Fred. Tu as été bien inspiré. Pole sana, félicitations pour ton courage d’avoir été fidele a ton Dieu qui t’a protégé en retour. Hongera d’avoir encouragé ces femmes. Puis bonne idée de penser au mot de passe significatif. En attendant ls secours c’est vrai qu’il fallait kugira Ingoga Fred.
    Urakagira Imana.

  39. Umurundi

    Pole, Mutama! J’espère que ceux qui doivent mettre en pratique votre conseil liront votre témoignage!

  40. Coldman'Zi

    Ni vyiza ko uwo murundi yarokotse. Ariko nsomye ivyo yagiy’avuga n’ivyanditswe par iwacu, bisa ni uko harimwo amahinyu. Rebe par ex.: « Fred Ngoga (au centre) dans l’Art Cafe, avec l’ancien Premier Ministre Somalien Al Khalif Galayd et l’Honorable Buri Hamza : « Nous étions tous les trois à la même table même si la photo date d’il y a un mois » ©Iwacu » En plus, biragoye guhita umuntu yemeza ibi ce Fred Ngoga yavuze ko ces terroristes El Shebabs batamwishe na rirya yababwiye ko ari un chretien. Ni bimwe abantu usanga bashaka kwigirira publicite. Rero, mbona ko mu matohoza les Kenyans bohera kuri uwo Fred Ngoga Gateretse n’abo bagabo bari kumwe na we. Bisubiye, a mes connaissances, amazina nk’ayo sindigera ndayumva mu Burundi. Au Rwanda…, ouiiiiii. Je proposerais, en plus, a ce que ce Ngoga Gateretse yotwiganira iyo ses deux amis bagiye. Ku vyerekeye u Burundi, nibaza ko abarundi twokwama twarikanuye tumenye kwikingira igihe cose mu kudasamazwa n’amayarwa y’abipfuza kwama imitima yacu iri hejuru. Nkaheraheza mvuga nibutsa ko basokuru bayamaze ko « ibuye riserutse ritakiba ricishe isuka ».

    • KEZA

      Hahahaa Abarundi turatwenza… Kubera utamuzi uti sumurundi… Jewe ndaguhumurije kubera twarabanye kandi nintwari. Komera Frederic, imana irazi ko ufise igikorwa gikomeye kuriyisi hama ureke abavuga babe barata umwanya… Peace and love

    • Dj K. BXL

      ha kumuha pole uraronse ibindi wandika?

    • anonymius

      Ngerageje kugu completa ga cold manzi, il se peut que ivyo yavuze viose atawomenya nimba arivio ariko birashoboka ko vioba arivio! Ariko kukibazo ufise co kumenya nimba ari umurundi, je peux confirmer ko ari umurundi 100% ! Je le connais très bien, twarigana igihe habaye genocide ya 1993 muburundi(munyunve neza sinvuze ngo ni genocide yakorewe abatutsi nkuko aba extremistes bakunze kuguma babihayagiza car je sais très bien ko ico gihe hariho n’abahutu bicwa)! … donc il se peut que son temoignage soit vrai kuko nkuko Kaberuka yabivuze  »dans pareil circonstances les récits des survivants semblent souvent surréalistes pour ceux qui ne l´ont pas vecu » kuko nanje ndiko ndavuga uko twarokotse icogihe ca 1993 kwishule, hariho abata vyemera! Pourtant bose bari bazi situation uko yarimeze murako gace k’ishure twigako.

  41. king James

    Ka gahungu karakomeye! Iyo jobb ya Amissom kayironse gute??

    • KEZA

      Izi siza poste baraba imigambwe namazuru mugabo… Niba umuzi ntari ngaho par hasard….

    • Jo-jo

      Ehee, basha aba ni abarundi TYPIQUES! Umuntu ahejeje kuvuga ukuntu yarokotse n’amagorwa yahaboneye ariko raba ico wewe unezwe: kumenya « KAgahungu » ukuntu KAronse job. Ndi sure yuko KAyironse while you were too busy having AGASUZUGURO towards others. Yaco muba mugayana!

      • MWARO

        bien dit

  42. Jamahaar

    En tous cas les autorites burundais devraient redoubler de vigilance pour parrer a ce genre d’attaques terroristes.La presence des soldats burundais sur le sol somalien et des frontieres poreuses sont des elements qui font que le Burundi pourrait devenir la prochaine cible de ces illumines somaliens allies a Al Qaida. Le monde est devenu un village planetaire et les criminels ont souvent une longueur d’avance sur les forces de l’ordre.A ces dernieres de changer leur strategie pour garder le cap et ne pas courir deriere les criminels après leurs forfaits.

  43. Jamahaar

    Pole Fred.Tu es un heros.La valeur d’un homme n’attend pas le nombre des annees.

  44. lionel

    le Burundi ne se laissera jamais intimidite par qui que ce soit. nous sommes pret a contrecarrer n’importe qui, nous avons un Dieu qui est au dessus de tout. croyons en ce Dieu la et Il fera infiniment au dela de ce que nous pensons

    • Abo bahitanywe ni vyo bo ngira iyo mana uvuga ntayo bagira canke ntibayisenga neza. Eee mama ngira nitwe ivyo gusenga twabitanguye abandi bakwiye kutwigirako.

    • Bimbabampisha

      Wewe sha itonde ureke gukindaga … mba ndaguciriye umugani uvuga ngo « Kirazira gufyinata ku mus… umwana arwaye’ … none reka ndagucire uwuvuga ngo « Uwutaraburogwa agira ngo nobunya ».
      Niwaba utazi ico arico iterabwoba ntirisobanura kandi nta gihugu na kimwe co kwisi kidashobobora guterwa… Niwaba rero wemera Imana
      1. Ni ugushima kubera tube tutaraterwa;
      2. Usenge ivyabaye muri Kenya n’ibiba ahandi ntibishike iwacu;
      3. Uce wijukira guharanira iteka, ubutungane, umutekano n’ineza ya bose ata gucinyiza no gukumira uwariwe wese…

  45. Kaberuka

    Hahahaha Rambo ce mec!! Il a sauvé des femmes.Wooaawww! Ce seait pas lui qui a tiré sur l´un des assaillants morts??! Je crois avoir entendu qu´il y avait des étrangers aux côtés des troupes Kenyan, malheureusement on a cité que des riquains et des israëliens, et com tjrs un frère africain, un burundais en plus ils ne l´ont pas mentioné. Ils sont pas bien ces blancs ndake! Ok, étant moi-même réscapé du génocide des tutsi au Rwanda en 1994, je sais que dans pareil circonstances les récits des survivants semblent souvent surréalistes pour ceux qui ne l´ont pas vecu. Mais, notre ami Fred, là il est vraiment dans son rôle…, toi même tu c brother.

  46. Kimaumau

    Pole ngoga, il ne fallait pas trahir ton Dieu et ta Religion. La tactique militaire que tu as apprise t’a sauvé.
    Chers compatriotes burundais soyez au quivive et signalez toute personne pouvant être identifiée comme terroriste. Certe la plupart reconnaisse des tares à la PNB ( nous l’avons vu lors de l’incendie du marché centrale de Bujumbura) mais nous avons de vaillants militaires et policiers qui en cas d’un commandement expérimenté déloutéraient les shebabs.
    Le conseil National de sécurité devrait se réunir et proposer les mésures qui s’imposent, par exemples mettre les FDN à contributions notamment lors des fouilles et patrouilles sur les lieux hautement stratégiques. Le SNR au lieu de courrir derrière les opposants politiques devrait s’interresser beaucoup plus au mouvement des personnes nouvellement éntrées au Burundi. Aussi créer une synergie nationale face à ces terroristes, les zélés Imbonerakure/Intakangwa/imurikirakuri/…. nibaje kukivi co kuraba abo bagesera b’aba shababu aho kwirirwa bararwana bapfa imigambwe.

Publicité