http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/09/ICCO-15-O-22-TDRs-Evaluation-a-Mi-Parcours-MAVC-Final.pdf
Le Burundi chante

Primusic : les six finalistes connus à Gitega, et des doutes sur le vote par messagerie

Ce weekend du 16 août, la population de Gitega se régalait avec la demi-finale finale de la Primusic, avec 12 candidats en lice. Depuis, c’est le vote par SMS, déterminant pour le résultat final,  qui est questionné. 

Les six finalistes de la Primusic 2014 ©Iwacu

Les six finalistes de la Primusic 2014, avec un seul objectif : empocher les 20 millions de Fbu en jeu ©Iwacu

C’est vers 18h30 que le public, qui attendaient impatiemment le dénouement de la joute, a eu droit au verdict : Sosthène, Eduin, El Pedro, Olga Kiki Touré et Christian étaient proclamés finalistes par Aaron Tunga, le president du jury de l’édition du Primusic en cours.
Depuis la matinée, l’ambiance était de fête dans la ville de Gitega. Des bus et voitures remplis des spectateurs se relayaient dans les parkings de Gitega. Dès la veille, les bars, les restaurants et les hôtels étaient bondés. Par peur de manquer la fête, le public avait commencé à se diriger vers le stade de Gitega depuis le matin.
A 13 h , une marée humaine s’est déversée dans le stade de Gitega. Hommes, femmes et enfants tous se bousculaient pour occuper les premières places : le succès de cette édition a dépassé largement tous les pronostics.
Côté organisation, rien à reprocher : sécurité, sonorisation et rafraîchissement, tous étaient à la hauteur de l’événement.
Sauf un petit souci …

Le vote par SMS sème des doutes

« L’appréciation du jury et le vote de la population par SMS sont les principaux critères de sélection »,a-t-il fait savoir. Et c’est justement sur ce dernier mode de vote que se sont concentrées les critiques après la proclamation des vainqueurs, des spectateurs se demandant s’il n’avantagerait pas les uns au détriment des autres.
D’après eux, ce vote n’est pas crédible dans la mesure où un chanteur peut distribuer à ses amis des unités pour le voter. « J’ai un jour reçu un sms de quelqu’un que  je ne connais pas me demandant de voter pour l’un d’entre eux », a confirmé une fille sans vouloir préciser celui à qui on  lui demandait de donner ses points.
Pour les autres, la compétition devrait se passer seulement en direct et nos dans les coulisses : « Au fur et à mesure que les prix à gagner seront considérables, les candidats n’hésiteront pas à soudoyer les gens pour qu’ils soient votés », souligne l’un d’entre eux.

Mais d’après le président du jury, il n’y a rien à reprocher à ce système car chaque compétition a des règles à suivre. « Il faut aussi donner aux fans la chance de s’exprimer », avance-t-il.

  2   Vos commentaires
  1. Gahanuzi

    « La candidature féminine est encouragée ». Telle est la règle des organisations onusiennes et internationales où travaillent beaucoup d’hommes expatriés.

  2. Kunta

    La candidature féminine est encouragée

Publicité