Politique

Plus de 5. 000 réfugiés congolais au sud du Burundi

26/01/2018 Arnaud Giriteka 1

Un afflux massif de réfugiés congolais est signalé dans les provinces Rumonge et Makamba, en commune Nyanza-Lac, c’est au sud du pays.

Des embarcations accostent le bord du lac Tanganyika

Jusqu’à ce jeudi 25 janvier, ils étaient estimés à plus de 5. 000 : « A 18h, 5557 réfugiés en provenance du Congo (RDC) enregistrés dont 3952 en province de Rumonge et le reste à Nyanza-Lac en province Makamba», lit-on sur le compte twitter de la Police.

Ils arrivent par pirogues via le lac Tanganyika. Ils fuient des combats qui font rage entre la milice Maï-Maï Yacoutumba et les forces armées congolaises (Fardc).

Ces affrontements sont localisés dans le Sud-Kivu dans le territoire de Fizi. Contrôlée par la milice, cette région est pilonnée par l’aviation des Fardc en appui aux unités de bataillons d’infanterie, qui tentent d’y déloger les rebelles.

Les autorités de la province de Rumonge se disent submergées par le flot des personnes qui accostent sur leurs rives. Le gouverneur Juvénal Havyarimana indique qu’ils sont dans une totale incapacité de fournir une assistance aux arrivants. Il en appelle au secours des humanitaires. Des risques de débordements sont évidents si son appel à l’aide ne trouve pas d’écho.

Des Burundais qui s’étaient établis au Congo pour des raisons du travail en font partie. Le nombre de ces ressortissants burundais, dont la plupart sont des pêcheurs, les commerçants et des cultivateurs, demeurent inconnu.

Forum des lecteurs d'Iwacu

1 réaction
  1. HU

    Bakire neza, et surtout que le gouvernement burundais les protege. Que leur sort ne soit pas comme celui de ces pauvres refugies burundais en RDC, devenues victimes de la barbarie de l’armee du Congo!

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

Que valent nos terres rares ?

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Que valent nos terres rares ?

Le 21 juillet 2017, il y a eu lancement officiel des travaux de l’exploitation des gisements des terres rares de Gakara . Une société, Rainbow Mining Burundi, RMB en sigle, a gagné le marché. La bonne nouvelle a fait la (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

787 utilisateurs en ligne