Intempéries

Pluies torrentielles déjà Cibitoke : plus de 1000 personnes déplacées

02-03-2014

Les pluies torrentielles qui tombent ces derniers jours ont occasionné des dégâts énormes. Plusieurs ménages dorment sous la belle étoile. Des centaines d’hectares de culture ont été endommagées.

Les victimes commencent à ériger des maisons de fortune sur cette colline ©Iwacu

Les victimes commencent à ériger des maisons de fortune sur cette colline ©Iwacu

Des enfants qui ne cessent de pleurer, des affaires qui s’entassent partout. C’est la désolation totale sur la colline Camakombe, zone Ruziba, commune Mugina à une vingtaine de Km du chef-lieu de la province Cibitoke.
Pour preuve : toute une montagne s’est écroulée dans un laps de temps ce 25 février causant ainsi le déplacement de 1215 personnes. Elles ont trouvé refuge sur la localité de Karusonga à 1 km du lieu du drame.
« Nous avons assisté impuissamment à la destruction de nos maisons. Personne n’a eu le temps de récupérer les objets nécessaires », s’indigne un administratif à la base.

Selon, James Ntunzwenimana, chef de secteur Camakombe des pertes en vies humaines ont été évitées de justesse. « La chance que nous ayons eue, c’est que cette catastrophe s’est produite pendant la journée alors que les enfants sont à l’école », précise-t-il.
Pierre Niyonzima, un des sinistrés, indique que les risques de disettes sont prévisibles. Comme il le fait savoir, la population attentait de bonnes récoltes pour la saison en cours. « Des champs de maïs, de haricot, de riz,…ont été sérieusement endommagés », se désole-t-il.

Assistance immédiate

L’administrateur communal de Mugina demande à tout bienfaiteur de venir en aide à ces populations sinistrées. Jean Bosco Havyarimana demande aux âmes charitables d’apporter une assistance en vivres et en tôles : « La persistance d’unetelle situation peut causer diverses maladies suite à la promiscuité des gens se trouvant dans un local très étroit », insiste-t-il.
Selon les autorités locales, seule la Croix-Rouge a déjà installé des citernes d’eau.
Il est à signaler que la toiture de six salles de classe a été emportée par les pluies de ce mercredi 26 février sur la colline Rutorero de la commune de Mabayi. Dix écoliers ont été grièvement blesses.

Publicité