Droits Humains

Pierre-Claver Mbonimpa : «A luta continua, à mon retour !»

Très affaibli, Pierre Claver Mbonimpa était en chaise roulante.

Très affaibli, Pierre Claver Mbonimpa était en chaise roulante.

Tel est le message laissé ce dimanche 9 août par le président de l’Aprodh, Pierre-Claver Mbonimpa avant de s’envoler pour la Belgique afin de se faire soigner. Très affaibli, ce doyen d’âge des défenseurs burundais des droits de l’homme était en chaise roulante.

Victime d’une tentative d’assassinat perpétrée lundi dernier vers 18 heures à Kukanga alors qu’il rentrait chez lui à Carama, cet activiste des droits de l’homme était hospitalisé, sous bonne garde, à la Polyclinique Centrale de Bujumbura.

C’est ce mercredi 5 août que le Procureur de la République en mairie de Bujumbura, Arcade Nimbona a pris la décision de lever l’interdiction de voyager frappant Pierre Claver Mbonimpa.

Fidèle à ses convictions et à son engagement, il a confié à sa fille Amandine Nasasagare qu’il ne compte pas baisser la garde. Même si mon père ne parvient pas à bien articuler les mots à cause de sa blessure, révèle-t-elle, il a m’a dit qu’aussitôt après avoir recouvré sa santé et ses forces, la première chose à faire, c’est de rentrer pour continuer sa lutte.

«Après son départ, c’est le soulagement pour toute la famille et pour tous ses amis qui le soutiennent dans son combat même si nous sommes inquiets pour notre sécurité», a indiqué Amandine Nasasagare, une des filles du président de l’Aprodh.

Vu le contexte sécuritaire et politique que traverse le pays, souligne une activiste de la société civile burundaise rencontrée à l’aéroport de Bujumbura, la tâche est très difficile pour les militants des droits de l’homme mais indispensable pour que le pays puisse recouvrer l’Etat de droit, pour que les personnes lésées puissent être rétablies dans leurs droits. « Il faut que notre Mbonimpa nous revienne en bonne santé pour continuer son combat pour les droits de l’homme au Burundi.»

  5   Vos commentaires
  1. hughes

    Que le bon Dieu propage l ‘ amour et la lumiere aux peuple Burundaise, car sans celà , le burundi ne seras jamais, l ‘ocean d ‘amour et demisericorde, comme on a na tjours dit, le paradis de l ‘Est Africa Community. pour conclure je lancerais ses messages aux peuples burundaise , que l ‘amour du sugumad, notre Dieu supreme les gardait bien et les proteges durant, toutes ces temps de secousser. merci

  2. RUGAMBA RUTAGANZWA

    Nous donnons sept jours à la justice de notre pays, ô combien juste, pour trouver ceux qui ont attenté à la vie de notre Mandela de même que ceux qui ont assassiné Feruzzi. Merci à la justice burundaise. En ce qui concerne les centaines de manifestants tués au grand jour, au vu et au su de tout le monde, nous donnons à la justice burundaise 70 jours pour trouver ceux qui ont endeuillé le Burundi en tuant des innocents qui ne faisaient qu’exercer leur droit de manifester contre un 3è mandat probablement de trop pour Mr NKURNZIZA. Merci à la justice burundaise. Nous donnons encore 5 ans à cette justice pour nous trouver ceux qui ont assassiné Ernest Mnairumva. Merci à la justice burundaise. Enfin, nous donnons 10 ans à Mr BAGORIKUNDA pour nous trouver ceux qui ont massacré des centaines de militants FNL depuis 2007. Merci Mr le Procureur Général de la République car vous ne faites que dire le droit, rien que le droit, tous les jours que Dieu a fait. Tout le monde le reconnaît. Vous n’êtes pas vraiment aux ordres et à la solde du pouvoir. Tout le monde le sait. Non, franchement, vous êtes juste. . … ! Merci Mr. le Procureur général de la république juste du CNDD-FDD du Burundi de continuer de nous faire vivre dans un pays paradisiaque en termes de justice aux justiciables, de tous les partis politiques et de toutes opinions… !

  3. yayo yayo

    We CUMACINDUBARUBA,

    Wewe kweri ndakubwire ni wagwanira abandi ku rugero rwa Mbonimpa ahubwo uzojanwa mwijuru ukanura.

    Wewe rero ivyo uvuze biteye amakenga, uraraba neza ko wanyuzwe nurwo rugamba. Niwasanga utaranyurwa uriyumvira neza. Uzomenya, wumve ubone igituma Mbonimpa yitaweho kurusha abandi.

  4. cumacindubaruba

    Tumusabiye gukira, ariko ico umuntu yowkibaza n’iki; none abarasigwa cibitoke, musaga, ngagara bobo ko bataronka ikibavugira ngo bajanwe mumahanga kwivuza, muburundi turacahendwa kweli, ubundi twari mu muryango umwe wokwiyamiriza 3e mandat mugabo ndabon

  5. Marie Claire

    Que Dieu soit loué!! Bienvenu Mutama en Belgique pour votre traitement. je vous souhaite un bon retablissement.Que Dieu soit avec vous!!

Publicité