http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/09/ICCO-15-O-22-TDRs-Evaluation-a-Mi-Parcours-MAVC-Final.pdf
Justice

Perpétuité pour quatre putschistes

rps20160115_223534La Cour Suprême a rendu son verdict pour tous les 28 présumés putschistes ce vendredi 15 janvier. Quatre prévenus dont Général Cyrille Ndayirukiye ont été condamnés à perpétuité et une interdiction d’exercer toute fonction publique durant 10 ans.

C’était à 16 h 40 min que les juges de la Cour Suprême ont prononcé la sentence pour tous les 28 présumés putschistes emprisonnés dans la prison centrale de Gitega. Dans son arrêt, la Cour a condamné quatre officiers supérieures dont Cyrile Ndayirukiye N°2 des présumés putschistes pour un emprisonnement à perpétuité et une peine supplémentaire d’interdiction d’exercer toute fonction publique pendant 10 ans. Sont condamnés pour 30 ans de prison ferme pour avoir directement pris part dans l’insurrection et incité les citoyens à s’armer contre l’autorité de l’Etat 9 prisonniers. Les 8 dont la majorité sont des hommes de troupes ont été fixés sur une peine de 5 ans de servitude pénale tandis que 7 autres ont été acquittés pour toutes les charges qui pesaient contre eux.

Après cette décision du tribunal, l’un des avocats qui représentent la partie civile a indiqué qu’il ne peut pas contester le verdict du tribunal mais qu’il reste néanmoins insatisfait de certaines décisions en ce qui concerne les réclamations des dommages et intérêts. Il y a un paradoxe par rapport à l’arrêt rendu.

« Nous avons été déboutés en ce qui concerne des dommages et intérêts », a lancé Me Frédéric-François Niyonahabonye. D’après lui, quand on ordonne à l’officier du ministère public d’instruire encore une fois sur les infractions d’assassinat et de destruction méchante sur certains prévenus alors qu’il n’a rien dit en ce qui est des dommages et intérêts, il ne peut pas être satisfait.


Il a fait savoir qu’ils vont interjeter appel dans un délai ne dépassant pas un mois pour réclamer leurs droits.
Sont condamnés à perpétuité : Ndayirukiye Cyrille, Niyungeko Juvénal, Nimenya Herménegilde, Ndabaneze Zénon.

Sont acquittés : Ngowenubusa Prime, Daradangwe Jean Bosco, Ntahomereye Nicaise, Hagabimana Richard, Furuguta Pascal, Ngabirano Déo, Nimpagaritse Léonidas.

  7   Vos commentaires
  1. Ragiryabohambere

    Toutes ces personnes sont nos héros proclamés par toute la nation mais condamnés par les putschistes de la constitution nationale . la vraie justice regnera prochainement. courages nos mandelas burundais , la tempête cessara un jour, après la pluie le bon temps. Restez toujours des hommes droits, ne lâchez pas ,dieu est avec vous et le peuple burundais est derrière vous. Vous savez nos héros, Mandela a été emprisonné 27 ans injustement, pour la même cause que vous. Il est sorti honoré par le monde entier, héros nationale. Votre cause vaincra et notre libération sera votre honneur. Merci .

  2. Aline

    Ces gens viennent d’entrer dans l’histoire.
    A qoui le procès du putchiste suprême: celui-là qui a fait le putsch constitutionnel qui est à la base de tout ce désordre?

  3. congo

    Ces gens ne devraient pas être condamnés. Si il n’y avait pas eu le coup d état limogeant Micombero ? Je suis sûr que Nkurunziza n a pas condamné les gens qui ont mis fin à la destruction de Micombero. Aujourd’hui je verrais bien les membres de la cour constitutionnelle et le président de la ceni devant la justice pour leurs manquements graves,ce que nous vivons c’est grâce à eux.

    • Racso69

      Je vous invite à méditer la phrase ci-après: « « Un peuple qui ne connait pas son passé, ses origines et sa culture ressemble à un arbre sans racines. » Marcus Garvey (1887 – 1940, Jamaïque)

      Comparer Nkurunziza à Micombero constitue au moins une ignorance de l’Histoire du Burundi, sinon la manifestation d’une malhon nêteté intellectuelle incomensurable.

      P.S. Je ne suis ni partisan de Nkurunziza, ni CNDD-FDD

  4. l'histoire est en marche

    Ils ont voulu protéger la constitution et arusha. Leurs fossoyeurs leur font payer le prix fort juste pour cela. Vous êtes des héros pour toujours. Jusqu’au bout, on se battra pour ces textes qui ont ramené la paix. On ne négociera jamais notre dignité.

  5. Sindano Mutombo Marcus

    This is a no-sense , what kind of justice ? a justice which condemn National Heros ??? They will be cet free very soon….. instead of arrresting all those criminals like the killer Nkurunziza ……you are making yourselves ridiculous by acucepting corruption from that stupid criminal…..Go to hell

  6. roger crettol

    Bof – il y a tant de criminels de toutes sortes qui sont encore en liberté et qui ordonnent ou commettent journellement des crimes qui restent impunis …

    Ceux qu’on vient de condamner ont certes enfreint les règles du jeu. Ils ne sont pas les seuls, et leurs motifs avoués me semblent honorables, à lire la plaidoirie du principal accusé publiée dans la presse européenne. Voilà : la justice a été rendue, transigeant avec les droits des accusés mais honorant la lettre du droit.

    Le pouvoir va ronronner des messages de satisfaction mais quoi qu’il fasse et dise, sa légitimité restera entachée par les circonstances irrégulières qui ont entouré la légitimation de la troisième candidature.

Publicité