Économie

Pénurie d’eau et d’électricité à Rugombo et Buganda

27/09/2015 Jackson Bahati 1

Un manque criant d’eau et d’électricité s’observe ces derniers jours. La population craint la maladie des mains sales avec un préjudice économique énorme. La REGIDESO avance des problèmes à l’interne.

La population du chef-lieu de la commune Rugombo puise de l’eau à la rivière Nyakagunda
La population du chef-lieu de la commune Rugombo puise de l’eau à la rivière Nyakagunda

Aucune goutte d’eau n’est trouvable dans la plupart des robinets et fontaines de la province Cibitoke depuis plus d’un mois.

D’après un habitant du quartier Swahili de la commune Rugombo, à une dizaine de km du chef-lieu du bureau provincial, la population s’approvisionne pour le moment dans les rivières Nyakagunda et Muhira. Des files indiennes s’y observent.

La même situation s’observe dans la commune voisine de Buganda où la population passe facilement une bonne partie de la journée à la recherche de l’eau.

Selon un habitant rencontré à Marambo, l’eau est devenue un casse-tête. « Les quelques litres disponibles sont puisées à plus de dix km et c’est souvent grâce au taxi-vélo que l’on peut s’en procurer », témoigne-t-il sous un soleil accablant. D’après lui, un bidon de 20l s’achète entre 500 et 700 Fbu.

A cette situation s’ajoute des coupures intempestives de courant électrique. « Il n’est pas rare de passer une journée de travail sans électricité », indique un fonctionnaire de l’Etat rencontré au chef-lieu de la province.
Les conséquences de cet état de choses sont incalculables. Comme le fait savoir un responsable de l’hygiène de cette province, le risque d’apparition du choléra et de la dysenterie bacillaire est élevé à cause de l’absence de l’eau propre.

Sur le plan économique, les pertes pour les propriétaires des pâtisseries et des ateliers de soudure sont énormes.
La Regideso explique que cette pénurie du courant électrique est liée à la baisse du niveau d’eau du barrage de Rwegura qui fournit la quasi-totalité de l’énergie consommée à Cibitoke. Le chef d’antenne provinciale indique que la Regideso est obligée de recourir au système de délestage, même dans les endroits sensibles comme les hôpitaux. La même explication est valable pour le manque d’eau : une baisse significative du niveau d’eau dans différentes sources d’approvisionnement pendant la saison sèche.

Forum des lecteurs d'Iwacu

1 réaction
  1. Cibi

    Pourtant, la population “a bien vote ” la-bas….Est-ce la facon de remercier les habitants de ces coins comme ca!! Et “les nouveaux elus, qu’en disent-ils, il fallait les contacter non? Les sources il y en a toujours, seulement si l’argent de la maintenance est detourne vers la politique, alors on ne peut pas parler de saison seche. Est-ce la seule zone ou la saison seche est plus longue? Au Burundi, les plaines sont supposees avoir plus d’eau (nappe phreatique proche de la surface) que ailleurs.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

Le flambeau et non la torche !

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Le flambeau et non la torche !

« Rumuri », le flambeau. C’est ce nom élogieux que l’on donne à un universitaire. Tout un symbole. Pour les Burundais, un universitaire devrait être un modèle de la société, un éclaireur de ses petits frères et parents laissés à (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

745 utilisateurs en ligne