Culture

Peace & Love : « Nous sommes de retour au pays »

28/08/2015 Abbas Mbazumutima 3

Les deux leaders de ce groupe de malvoyants, qui se produisait tous les week-ends à leur petit coin de paradis « Imuhira Bar », annoncent la reprise de leurs activités.

« Nta bundi buhinga, c’est notre nouveau tube».
« Nta bundi buhinga, c’est notre nouveau tube».

Après quelques mois d’absence au pays, Bosco Niganze alias Bobo et Vianney Nzigamasabo alias Vichou Love promettent plus d’ambiance. «Nous étions au Rwanda pour élargir nos horizons. Nous n’avions pas fui le pays. Mais au vu de la situation qui prévalait, depuis le mois d’avril, nous avons quitté le pays. Nous avions d’ailleurs à faire au Rwanda, des concerts et d’autres projets. Un artiste est comme un prophète », indique Vichou Love.

Selon Bobo, les salles étaient archicombles et l’ambiance était totale. Il y avait à côté des Rwandais, beaucoup de Burundais. « Les applaudissements fusaient de partout. Nous n’avons pas été dépaysés, d’autant plus que nous parlons presque la même langue. »

D’ici quelques semaines, souligne Bobo, nous allons reprendre nos concerts live à « I Muhira Bar ». « Mais, il y a quelques réaménagements à faire. Nous comptons aussi revoir notre répertoire.»

A côté de ces « karaokés », ajoute-t-il, nous comptons prendre part aux différents festivals. «Il y a, par exemple, un festival prévu au Kenya et un autre programmé d’ici quelques mois en Australie. Il y a même un autre grand rassemblement de musiciens au Gabon. Un artiste doit s’ouvrir au monde pour acquérir plus d’expérience.»

Messieurs les politiciens, évitez toute dérive

Au vu de ce qui se passe, Peace & Love a un message et il s’adresse à la classe politique burundaise : « C’est la source de pas mal de tracas et de problèmes que nous connaissons aujourd’hui».

Pour Bosco Niganze, nos politiciens doivent mettre en avant le bien du pays et non les intérêts de quelques individus. «Il faut éviter toute dérive pour que leur combat politique ne débouche pas sur des actes de violence. Il ne faut pas qu’ils en viennent aux mains. Nous, le petit peuple, avons besoin de tranquillité. Tout ce que Peace & Love leur demande c’est la paix. »

Un autre album de ce groupe est en préparation. Cette fois, il y aura des clips vidéo, c’est une nouveauté pour ce groupe de malvoyants qui se contentaient d’albums audio. «La marmite est en train de mijoter. Nous sommes en train de mettre quelques ingrédients pour plus de saveur. D’ici quatre mois tout sera prêt. L’image de Peace & Love sera relookée», promet Bobo.

Forum des lecteurs d'Iwacu

3 réactions
  1. karkar eugene

    Mugabo ivyo iwacu burundi yabanditseko ntibihuye nagato ivyo igihe.com yanditse kuri mwebwe.
    Aho hari agahaze.!!!!!

  2. Claudia Ndikumana

    Soyez les bienvenus, mugarutse mugihugu canyu, mwerekane urukundo mugifitiye, kandi mufitiye abarundi n’abanymahanga bakibamwo, muterere mu mahoro n’umutekano.Nacane cane mufashe mukwigisha urwaruka kuvavanura n’agatima ko kwica n’ingeso mbi zose,hamwe no kwirinda ibiyayura mutwe.

  3. burundu

    nduva mwebwe mugifise umutima wogukunda uburundi nabarundi,mugihe abandi bapfuza ku butabagura.
    IMANA ibajinbere.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

Le flambeau et non la torche !

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Le flambeau et non la torche !

« Rumuri », le flambeau. C’est ce nom élogieux que l’on donne à un universitaire. Tout un symbole. Pour les Burundais, un universitaire devrait être un modèle de la société, un éclaireur de ses petits frères et parents laissés à (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

438 utilisateurs en ligne