Archives

Patrice Faye : le procès ajourné

Patrice Faye, détenu à Mpimba, accusé de viol sur mineures a comparu ce mercredi 25 mai dans le procès en appel engagé par ses avocats après que le Tribunal de Grande Instance de Bujumbura ait rejeté sa demande de liberté provisoire pour vice de procédure dans sa détention.

La séance d’hier a été vite reportée au mercredi 1er juin, soit dans une semaine. Motif : le dossier a été transmis tardivement au Parquet général près la Cour d’Appel. Les avocats de M.

Faye n’ont pas n’ont pas insisté. « Je suis complètement innocent », a de nouveau lancé Patrice Faye en montant dans une voiture pour retourner à Mpimba, gêné par le crépitement de flashs d’appareils photos de journalistes et amis. Des ressortissants de pays européens, parmi lesquels des Français, étaient venus nombreux assister à cette comparution, ainsi que des amis du metteur en scène français.

Publicité