http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/12/DG-Advisor-USAID-9-o-20-DEC.pdf
Politique

PARCEM : «Le Burundi et le Rwanda doivent dialoguer pour régler leurs différends»

04-06-2016
Faustin Ndikumana : «Même du temps de Bagaza et de Habyarimana, les incidents ne manquaient pas mais tout escalade a été évité»

Faustin Ndikumana : «Même du temps de Bagaza et de Habyarimana, les incidents ne manquaient pas mais tout escalade a été évité»

«Ces deux Etats devraient éviter l’escalade verbale et privilégier le dialogue», a conseillé Faustin Ndikumana, président de l’association Parcem lors d’une conférence de presse tenue ce vendredi 3 juin.

L’association ’’Parole et action pour le réveil des consciences et l’évolution des mentalités (Parcem), recommande aux deux pays de consolider leur relation. Par ailleurs, «les tensions ont toujours existé entre les deux pays mais elles ont toujours été réglées. Pourquoi pas maintenant?», s’interroge Faustin Ndikumana.

Et de surcroît, l’entente entre ces deux pays profite aux citoyens. «En effet, le Burundi et le Rwanda sont des pays jumeaux qui partagent des organisations d’intégration régionales comme l’EAC, la CEPGL».

Or, l’utilité d’appartenir à ces organisations peut donner des dividendes à travers le renforcement du commerce transfrontalier par des avantages comparatifs au niveau des prix et la disponibilité des marchandises.

Il a également recommandé aux dirigeants des deux pays de privilégier des rencontres bilatérales. Aux citoyens burundais et rwandais vivant dans ces deux pays, il a conseillé de vivre en conformité avec la loi, car tout gouvernement au monde a la latitude d’expulser les citoyens étrangers hors la loi.

  7   Vos commentaires
  1. NtareIV

    Le Rwanda a voler, pillée les resources du Congo, et maintenant Burundi? Ca c’est difficile a croire pour les ‘intellectuel’ comme vous? Le Rwanda qui utilise l’aide international (travaille pour l’occident, garcon de course), vous pouvez toujours pas faire les maths? Vous regardez quelques petits images, lisez des documents, et voila, manipule. Ridicule.
    Impossible de parler avec le rwanda. Parle plutot a leurs maitre, l’occident (euro-US). Parler a un fantoche (puppet), c’est inutile. J’espere que Baganwa (PMP,Ruzoviyo, plus fier des burundais) vont avoir plus de parole, car CNDD-FDD aiment trop l’argent/postes publiques.

  2. Njiyobiri Claver

    Erega muzonarabe incuro zose twiririrwa dutuka abo banyarwanda, ntanarimwe nigera mbona reactions, wogirango ntacabaye, justement le probleme est entre les Bdais non pas ailleurs, c’est nous qui devons dialoguer. Wamugani wa Terimbere Jean claude, nos voisins sont tres occupes a contruire leur pays,ahubwo dukwiye kubigana tugakora tukava mu majambo y’uburofa

  3. Terimbere Jean claude

    Dialoguer, mais dialoguer avec qui et surtout SUR QUOI? Vous pensez que le Rwanda, tres occupe `a construire solidement son Pays a du temps a perdre pour discuter avec quelqu un qui est entrain de scier la branche sur laquelle il est assis? Le Rwanda va discuter avec quoi avec le Burundi? Les problemes internes au Burundi ne concernent que ce dernier. Quel est le probleme qui affecte et le Rwanda et qui l’ appele a discuter? Vous avec des phrases toutes faites M. Faustin. Un politicien a lance ce mot, et vous le saisissez a la volee!!! Le Rwanda n a pas de temps a perdre

  4. Salmia Irikungoma

    Mbega abo ba DD boba bageze he ? Bibaza yuko ubu abantu bo kwisi bose, boba bari muri anestesie, kiretse bo gusa. Ariko isi irazunguruka. Rindira.

  5. Kana Éric

    Parcem,c’est le pouvoir de Bujumbura et l’opposition qui doivent négocier ,il faut arrêter la confusion,pas des distractions pour nous faire oublier les priorités du moment,plus de 1000 personnes tuées ,des journalistes persécutés dont Kaburahe,Muhozi,Bob……la liste est longue,j avais oublié la société civile dont vous faites partie,il faut Monsieur rester solidaire dans l’union avec tes collègues,arrêtez de tirer le Rwanda vers bas,ils sont bien occupés ces gens car ils ont un programme et des projets pour leur société
    Monsieur Ndikumana ,un citoyen sans mémoire,c’est la moitié d’un citoyen ,vous devez avoir l’intelligence du contexte ,pour le reste vous êtes entrain de solder le problème Burundais pour votre reconnaissance ,vous devez Monsieur penser à ces élèves mineurs d’âge qui accroupissent en prison à Muramvya,vous me direz Monsieur que c’est la faute au Rwanda

    • Mutama

      Bien dit Cher Eric .L.etat burundais est taxe d.un etat paria (outcast) est ce la faute au Rwanda?

      • Alain Désiré KARORERO

        M Faustin Ndikumana a tout a fait raison , l’État Burundais est en conflit avec son voisin du nord qui le cause l’insécurité et qui prépare le pire,

Publicité