Économie

Café de presse de l’OBR : les exonérations dans le collimateur des journalistes

22/07/2013 Antoine Kaburahe 1

Le patron de l’OBR, Kieran Holmes, a tenu son désormais trimestriel café de presse ce mercredi.

L’initiative lancée par l’Irlandais pour une meilleure communication de l’OBR est très appréciée et la salle du Roca Golf Hôtel était pleine de journalistes de la presse publique et privée.

Kieran Holmes a passé en revue les différentes réalisations de l’OBR entre avril et juin 2013. « L’OBR a collecté 129,49 milliards de FBU au cours du deuxième trimestre de l’année 2013 », a annoncé M. Holmes. Les recettes du premier semestre 2013 dépassent celles de la même période de l’année précédente d’une somme de 9,60 milliards de FBU, ce qui représente une augmentation de 3,68%. « Vu que l’inflation est plus élevée, cette augmentation n’en est pas une », a tempéré Kieran Holmes. Il a aussi signalé que 4216 NIF ont été enregistrés.

Lors de la séance des questions, les journalistes ont signalé un taux jugé élevé d’exonérations. Ainsi, sur 430 dossiers de demandes d’exonérations introduites, 427 ont été traités favorablement. « C’est beaucoup trop », ont lancé les journalistes. « Est-ce que vous faites un suivi et vérifiez si réellement les produits exonérés ne sont pas détournés à d’autres fins ? », bref, une salve de questions sur le bien fondé de toutes ces exonérations qui, par ailleurs, profiteraient à quelques hautes personnalités.

Serein, Kieran Holmes, appuyé par son staff, a expliqué que certaines exonérations sont légales. Ainsi, certaines sont régies par les conventions internationales, d’autres accordées par l’API, etc. Il a indiqué que l’OBR est une administration fiscale qui respecte les lois du pays et que son institution ne manque pas de « conseiller le gouvernement ». D’après lui l’OBR suit de très près l’utilisation des produits exonérés. « Les tricheurs s’exposent à de lourdes sanctions » a menacé Kieran Holmes.
Le café de presse s’est déroulé dans un bon climat d’échange, l’OBR n’a évité aucune question, même les plus gênantes et les journalistes ont, encore une fois, salué l’ouverture de cette institution.

API

Forum des lecteurs d'Iwacu

1 réaction
  1. mututsi

    Et qu’en retire la population ? La vie chère.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

Le flambeau et non la torche !

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Le flambeau et non la torche !

« Rumuri », le flambeau. C’est ce nom élogieux que l’on donne à un universitaire. Tout un symbole. Pour les Burundais, un universitaire devrait être un modèle de la société, un éclaireur de ses petits frères et parents laissés à (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

647 utilisateurs en ligne