http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/09/ICCO-15-O-22-TDRs-Evaluation-a-Mi-Parcours-MAVC-Final.pdf
Gouvernance

2014 : l’OBR continuera de soutenir la politique de « tolérance zéro »

Le commissaire général de l’Office est catégorique : « En 2014, nous allons introduire des numéros verts qui permettront au public de dénoncer librement tout employé ou tout comportement inacceptable à la direction de l’OBR. »

Kieran Holmes, Commissaire general de l'OBR  ©Iwacu

Kieran Holmes, Commissaire général de l’OBR ©Iwacu

Cela transparaît dans son message pour l’année 2014. Il reconnaît que l’année écoulée n’a pas été facile pour l’OBR. « Car plusieurs défis ont fait que l’OBR n’a pas pu atteindre ses prévisions mensuelles pendant une certaine période. » Toutefois, il précise que, malgré ces défis, l’institution a enregistré des progrès et a pu améliorer le climat d’affaires.

Des réalisations

Le commissaire général a dressé une liste des progrès réalisés par l’OBR. Notamment, le Burundi a progressé de 19 places dans l’indice Doing Business de la Banque mondiale, et figure, pour la troisième année consécutive, parmi les 10 pays au monde s’étant le plus réformés. Une augmentation de 34 milliards de Fbu des recettes collectées par rapport à l’année précédente. Selon Kieran Holmes, l’OBR a doublé ses efforts dans la lutte contre la corruption. Ainsi, annonce-t-il, 14 employés sont passés devant le comité disciplinaire en 2013 et 9 membres du personnel de l’OBR ont été sanctionnés pour cause de corruption. Le commissaire général affirme que de nouvelles lois ont été présentées et promulguées à savoir l’impôt sur les revenus, la TVA et les procédures fiscales. Avant d’ajouter : « Nous bénéficions d’un système fiscal largement simplifié, avec des taux abaissés, en harmonie avec le reste de la Communauté Est Africaine. »

Perspectives

M. Holmes note que l’OBR a connu des contraintes budgétaires : « Le budget de fonctionnement a été réduit de 15 milliards à 13,2 milliards de Fbu. Cela a retardé le recrutement du personnel dont nous avons grandement besoin pour améliorer le rendement de l’OBR. Et cela a eu un impact négatif sur notre travail quotidien.» Il indique aussi que l’expansion de l’OBR est actuellement limitée par l’absence d’un système informatique pour les taxes internes : « L’OBR est la seule administration fiscale de la CEA qui utilise encore des systèmes manuels. »
Toutefois, le commissaire général propose d’autres voies de sortie pour relever le défi. Entre autres l’OBR va entreprendre une évaluation du risque fiduciaire en juin 2014. « Celle-ci couvrira la perception d’impôt, les approvisionnement et les procédures de comptabilité financière. » Il précise qu’ils vont continuer à améliorer la prestation de leurs services et leur professionnalisme. Il s’engage à mettre en œuvre la deuxième phase de Sydonia World qui permettra à d’autres agences basées aux frontières d’utiliser le système. « Il nous permettra de clôturer les opérations requises à l’arrêt unique sur les postes frontières en 2014 », conclut-il.

  8   Vos commentaires
  1. Bimbabampisha

    There is no doubt that Mr Kieran is doing the job he was appointed for by his employers. The only sad thing is that he is detached from reality and has little or no idea of what his immediate subalterns are doing under his nose.
    As a result, for the right or wrong reasons, and Mr Kieran ought to know better: the OBR is perceived as an obstacle of steady economic activity and growth when its role is restricted to the collection of revenue without being linked to the strategies and mechanisms of wealth creation through the production of goods and services.

    It is useless to procrastinate and beat about the bush: Can the OBR squeeze blood out of a dry stone? How can the OBR collect enough revenue when economic activity is at such a low level?

    Notwithstanding the limited initial progress and success it had registered, the OBR is chronically and critically undermined by the same ills that recked havoc before it was established: widespread petty corruption with vague, poorly defined or unpublicized rules which are selectively, abusively enforced.

    While everyone seems to know the ills afflicting the OBR and our society at large, no one seems to have the courage and endeavour to find and apply the appropriate remedy; even those who are hired and paid for would see such a salutary approach as social and economic harakiri!

  2. Kamenyero

    Ayo mafaranga yose yahora aherera mu nda z’abatutsi atacamira. Mukama wanje. Bakananirwa no kwubaka un hôpital! Emwe ntako aba DD bafise ayandi ma futi entre deux maux il faut choisir le moindre. Emwe 2015, tuzotora Nkurunziza . Ariko aba DD mwerekane ko ubudasa, mukoreshe ayo mafaranga ibiteza imbere igihugu.

    • Simvura Hope

      Kamenyero, iyo ni diabolisation kandi l’injustice na haine bibibwa gurtyo!Gutukira abantu icarimwe nivyo vyishe igihugu kuva kiguye mwisanganya, kuva habonetse bansumirinda basasira uruvyino rwa kavamahanga yaje kubesha abantu en les divisant pour reigner. Ubwo ushizemwo ubwenge wokwemanga ivyo wanditse? Mbe ushaka ubu abant bavuge nkawe ngo ayo yose aherera mumifuko yabahutu? Wibaza ko vyoryohera abahutu batubitse uwavubi baraza abana babo bayagura ataco baraye batamiye? Ba mubanza kwiyumvira mumenye ingene muca amanuta! Nayo ko abatutis ataco bubatse, bwira abo uriko urasabira amajwi berekane ubudasa Abarundi bose uzorabe ko batabongera iyindi myaka yo gutwara!

  3. nibaryebatureke

    Kieran n’abakozi biwe ba OBR nibarye leurs gros salaires baduhe amahoro twebwe les pauvres contribuables. Ico jewe nokwemera en matière ya tolérance zéro, nuko botubwira un jour yuko ces riches dirigeants ont déclaré leurs biens à l’entrée en poste, et à la sortie. Ico ni ikintu kigoye?Comme ils s’éternisent, au risque de continuer avec 2015, bongere badéclare à mi parcours. Aho nzogerageza kwumviriza. Hanyuma nibayore amahera gusa, mugabo Leta itubwire ico yayakoresheje. Ibindi Kieran Holmes nahore, Leta nayo izoze irahenda abana n’abategereye aho bononera amahera y’aba contribuables.. Umucommunicateur wiwe ndamusavye aze kumuhindurira iki ciyumviro canje mu congeleza. Nawe iwacu ukomere, ufashije vyinshi igihugu n’abanyagihugu.

  4. Kimeneke

    Mr Holmes il faut retourner chez vous parce que tu travaille avec un gouvernement assoiffé de pouvoir et trop affamé vyumvikana yuko tu vas endosser la responsabilité avec les dd

    • Tu lui demandes de retourner chez lui car tu as la nostalgie de syteme de l »ANCIEN DOUANE. Vivre aux depens des pots de vin qui ont rendu une certaine ethnie plus riche que les autres. Ce temps est revolu!!!!!!!

      • Mutu

        Quand tu parles en generalisant, tu montres ta vraie nature, un esprit de haine et de vengeance. Tu as des blessures et il va falloir que tu oublies. Comme tu dis, c’est revolu. L’ethnie tutsi n’a pas ete enrichie, des individus, tutsis comme hutu se sont enrichis du vieux systeme. En generalisant, je pourrai dire que les hutus aujourd’hui sont entrain de devaliser le pays, de l’appauvrir et de tuer. Mais on sait tres bien que ce n’est pas vrai. Chacun doit repondre de ses propres actes.

      • karonke

        sorry his not work for you if you think so, he was send by EUROPE as some as nkurunziza working for them as well.,know the whole think continue to colonization using the burundian new system the white use this day work up fool

Publicité