Politique

«Non à l’usage de la force pour en finir avec le phénomène des enfants en situation de rue»

22/12/2017 Chanelle Irabaruta 0

Indigence, défaillance des parents dans leur rôle d’éducateurs (enfants délaissés, abandonnés), dislocation des ménages, solidarité familiale effritée, etc. Entre autres facteurs qui poussent les enfants à se retrouver dans la rue.

Jacques Nshimirimana : «La campagne de réinsertion doit être respectueuse aux droits de l’enfant»

Joseph Ndayisaba, professeur à la Faculté de Psychologie et des Sciences de l’Education, l’a déclaré ce 21 décembre, lors d’une conférence publique sur l’état psychique des enfants en situation de rue.

Leur réinsertion doit tenir compte de la situation de chaque enfant : «Surtout ce qui l’a poussé dans la rue».
Pour Jacques Nshimirimana, président de la Fédération nationale des associations engagées dans le domaine de l’enfance au Burundi(Fenadeb), la campagne de réinsertion doit être respectueuse aux droits de l’enfant.

Il s’oppose à l’usage de la force. Elle risque de faire reculer le processus déjà en cours. Des enfants en situation de rue, insiste-t-il, constitue une catégorie particulière : «Les solutions doivent être également spécifiques».
Ce défenseur des droits de l’enfant appelle à l’entente. Il parle de la nécessité d’un dialogue inclusif pour mettre fin à ce phénomène.

Godeliève Ndayishimiye, conseillère au département de l’enfant et de la famille au ministère du Droit de la Personne humaine, fait savoir que la sensibilisation est en cours.

Des centres d’hébergement temporaire au niveau des provinces ont été mis en place. Les enfants y séjournent avant la réinsertion dans leurs familles : «Ils y bénéficieront d’une rééducation».

Le ministère envisage une sensibilisation au sein des familles d’accueil. Et d’ajouter que les familles vulnérables seront initiées à l’entrepreneuriat. Cela pour qu’elles tiennent elles-mêmes les cordons de la bourse.

Le 31 décembre est la date butoir pour mettre fin à la campagne de sensibilisation des enfants en situation de rue.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

L’autre…

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur L’autre…

La loi de proximité.  » Un des principes sacro-saints du journalisme. Contre toute attente, Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe se retirent le 12 novembre de l’Accord de Genève  qu’ils avaient signé la veille pour désigner un candidat unique de l’opposition (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

624 utilisateurs en ligne