http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/09/US-ADVERT-26-SEPT-O-7-OCT.pdf
Politique

Nkurunziza peut briguer un autre mandat en 2015, estime le PIEBU

Le président du PIEBU ©Iwacu

Le président du PIEBU ©Iwacu

Cette déclaration du Parti pour l’Indépendance Economique du Burundi s’inspire « de ce qui est écrit dans la Constitution et l’Accord d’Arusha », a souligné Dr. Déogratias Nsanganiyumwami, le président fondateur du PIEBU, lors d’une conférence de presse, samedi dernier.

Et de citer l’article 96 de la Constitution qui stipule que « le président de la République est élu au suffrage universel direct pour un mandat de cinq ans renouvelable une seule fois ». Cet article est complété, selon lui, par l’article 7 de l’Accord d’Arusha, alinéa 1 : « A l’exception de la toute première élection présidentielle, le Président de la République est élu au suffrage universel direct ». Pour M. Nsanganiyumwami, il ne fait pas l’ombre d’un doute que « jusqu’à présent, le président de la République a été élu au suffrage universel direct une seule fois. »
A un journaliste qui lui a demandé pourquoi son discours ressemble beaucoup à celui du porte-parole du gouvernement, le président du PIEBU réplique: « Rien d’étonnant que mon discours ressemble à celui du gouvernement. Le gouvernement s’inspire des textes, moi aussi ».

Le président du PIEBU a aussi exhorté les medias à changer leurs lignes éditoriales pour des programmes de développement : « La population devrait étudier par exemple l’anglais via les radios ».
Le PIEBU a été agréé en février 2005. Pour l’heure, il soutient ne pas faire partie d’aucune coalition de partis politiques.

  28   Vos commentaires
  1. Ngabo

    Il est vrai que la Constitution issue des accords d’Arusha présente des failles quant au mécanisme de reconduction au pouvoir du premier président post transitoire, ici Nkurunziza. Si ça aurait été un autre membre du Cndd-Fdd qui voulait briguer les élections de 2015, nta confusion nimwe vyari gutera. Mais comme c’est le même président qui risque de revenir dans la course électorale après avoir complété ses deux fameux mandats, la Constitution place les adversaires politiques devant un imbroglio. Alors quelle serait la meilleure attitude à privilégier pour que ces adversaires voulant briguer les électons de 2015 puissent se sortir de cet imbroglio sans trop de frictions ni débordements? Si j’avais à donner un petit conseil, je dirais que ce serait une grosse erreur de s’objecter tout d’abord aux élections de 2015 ou les saboter. Non plus, il ne devrait pas y avoir une reconduction de Nkuruniza pour autre mandat de 5 ans au complet. Il faudrait alors qu’on organisent les élections de 2015 quitte à en sortir un gagnant, ici Président de la République, et son second qui formerait évidemment l’opposition officielle(1re). Et pour ce qui est du mandat présidentiel, quel que soit celui qui aura remporté les élections, Nkurunziza ou un autre, il ne siègerait que pour 2ans et demi, et ensuite cèderait sa place pour un autre deux 2 ans et demi à celui qui aurait occupé la deuxième place aux élections de 2015. Ico kiringo c’imyaka itanu giheze correspondant à ce qui aurait été un mandat complet stipulé par une Constitution qui n’aura pas été claire là-dessus, on poursuivrait avec les élections ordinaires et en bonne et due forme de 2020. Murumva ko ata injustice izoba yibonekeje mu Burundi dans cette intervalle de 2015 à 2020, kukutavuga rumwe n’ivyanditswe muri Constitution y’i Arusha, sagesse et maturité politique obligent! Ce n’est pas parce que un ou deux articles de notre Constitution nationale prêtent confusion ngo hace hibonekeza injustice et impartialité mu Gihugu mais non! Que les tenants du pouvoir arrêtent d’exploiter à leur seul avantage cet imbroglio et s’asseyent avec les autres acteurs politiques(adversaires) pour trouver une solution efficace à ce problème, vyanse naho bizoba vyanse, akaruta akandi kazoca kakamirira mu muriro udahera évidemment. Tubandanye tubaterera ivyiyumviro vyubaka, vyoshika bakatwumva avant de modifier quoi que ce soit à cette Constitution d’Arusha qui a déjà fait ses preuves de fiabilité dans la pacification des burundais. Murumva rero ko ya BNUB igikenewe mu Gihugu kuko hari quelques scénnarios/litges politiques et non les moindres qui demandent encore leur présence ne fusse que garder un oeil sur le sort de la population burundaise mu gihe ibintu vyohinduka nabi!…

  2. Terimbere

    Mbe ni docteur en quoi?
    La honte ne tue pas!
    Deux choses graves:
    La grade academique et l’appelation de son parti!
    Toute personne qui a un titre de doctorat academique est avant tout philosophe!
    Peu importe ses intentions, je trouve ses arguments tres primaires pour ne pas dire YAGAMUKAMA!
    Son parti se reclamant un parti qui vise l’independance economique, il aurait du faire un bilan du Cndd en rapport avec cette vision et en faire les perpectives d’avenir une fois les dds resteraient au pouvoir en 2015!!!

  3. Muhirwe

    Jewe nibazako ikibazo kitari aha!
    Nuko batagomba kurekura igihugu!
    None uburyo umuntu atorwa n’ikiringo umuntu atwara,ivyo hari uwovyitiranya?Jewe nibazako Boshira aho ukuri kuri sinon azohava nabi!Ntiyishimane Abapolisi n’abasirikare n,Imbonerakure.Imana yama abeshera irashobora kumupfukura akagaragara!

  4. lousa ncuti

    ngira yabonye kwiba amatora muri 2010 bikunze acagira bizokwama biba sans faute ngo burya akataretse kaba gasema …erega na buyoya yari yanse ibiganiro ivyakurikiye turabizi ,..nabandi baragiy naw nyene azovaho … Nayo uwo mworozi yiyumvira nkimpene

  5. Kirinyota

    Mbega PIEBU baragiteka canke baracotsa?

  6. twenga

    A ceux qui veulent se voiler la face, continuez à polémiquer stérilement sur des interprétations ridicules. Mais je tiens à prévenir sieur Nkurunziza, donnez l’opportunité à l’armée de revenir en continuant vos spéculations, et demain vous pleurerez trop tard. Ils n’attendent que ça, n’oubliez jamais l’eau qui dort. Même dans 2 décennies, vous ne maîtriserez pas cette armée. Elle ne guette que votre impopularité atteigne un point de non retour, et attend que vous truquiez vos élections, et je vous donne tout au plus 1 an. Ce que je vous prédis et si vrai, et demain plein de hutu danseront et chanteront votre départ. Si vous aimez ce pays, vous avez un atout principal, Rufyikiri. Préparez-le et laissez-le se présenter, il gagnera et le pays pourra connaître son envol, et vous irez au Sénat jusqu’à votre trépas, avec d’énormes rôles à jouer sur la scène internationale. Vous aurez plus que maintenant. Ecoutez-moi, et demain je vous dévoilerai mon identité, car je pense que votre entourage est en train de vous nuire terriblement. De votre départ ils ont énormément à perdre, et vous tout à gagner, les honneurs des grands et une situation financière plus qu’enviable. Le pouvoir use, croyez-moi. Si je pouvais être votre conseiller, les choses iraient autrement.

    • moi

      quelle armé hahahah uracarota!!!

      • Non mon cher, je ne suis pas le porte parole de Twenga ni nostalgique des anciens pouvoirs, mais cela s’appelle la vigilance. Tu aurais pu prévoir les coups d’état de Sanogo au Mali; le pays d’alpha condé (2 mandats démocratiques valides et correctes) pis celui de ATT (avec tout l’aura dont iol disposait)?? La

  7. Bugesera

    abantu bamenyereye gusaba baguma bahese agatoke ,,Uwo mu docteur ntaco yokora ngo yiteze imbere adasenze ibigirwamana!!!Yo ese uwamuhaye iyo doctorat ndazi ko yamubwiye gu crea l emploi et non le demander..n est ce pas l homme noir !!!! uteye isoni nta ndimi zanditse mwo constitution wumva !!!uri docteur wize mu ruhe rurimi!!!

  8. Buryo Joseph

    J’ai bien l’impression que les gens sont tres malhonnetes dans leurs affirmations.
    Et quelquepart on ressent que la plupart savent que les textes ne sont pas tres clairs. Alors il faudra laisser la cour constitutionnelle tranche. Passer des heures et des heures a intoxiquer la population a mon avis peche par la mechancete et le vagabondage mediatique.
    Si les gens ont des problemes avec la gouvernance de Nkurunziza il faut l’attaquer de front. Et c’est plus honnete et meme facile. Si vous n’avez pas confiance en la cour constitutionnelle il faut vous en prendre a vous memes. Elle est regie par des lois. C’est elle qui a intronise Ntiba en 1994, c’est elle qui a reconnu Buyoya en 1996 etc et personne n’a parle. Pourtant ces gens n’etaient pas elus.
    Et francement parlant il faut tout court s’attaquer au systeme democratique en cours. En effet si le peuple est reellement detenteur du pouvoir, s’il a elu un president c’est lui aussi qui va le demettre.
    Mais bien sur avec la pauvrete, l’ignorance, la corruption etc. ce peuple a mon avis n’est pas a mesure de choisir ou d’identifier correctement un bon ou un mauvais leader lors des campagnes electorales. Les aspects exterieurs a sa propre comprehension des enjeux sont dominants: la campagne psychologique,la propagande negative sous terraine basee sur le regionalisme, l’ethnisme sur fond des emotions et pimentee par l’argent de la corruption et des multinationales qui achetent les candidats heureux potentiels etc . Ces facteurs qui font de la democratie tant chantee une vraie utopie du developpement en Afrique.
    Au lieu de chercher de midi a 14heures il faut tout simplement dire qu’on n’a plus confiance ou du moins qu’on ne croit plus au systeme democratique tel qu’il est pratique en Afrique.Et qu’il faut peut etre chercher ailleurs( grands electeurs, college des sages etc..).
    Mais personne n’ose le dire parmi nos journalistes et hommes politiques.De peur de ne plus recevoir les subsides de la part de ceux qui ont chante la democratie mais qui helas sachez le n’y croient plus.
    Sinon comment expliquer qu’au Rwanda, en Ouganda etc personne ne s’emeut de ce que les presidents de ces pays vont rester etrenellemement aux commande. En effet ce sont les resultats qui comptent. Mais comment marier democratie et rigueur(autocratie et dictature pour une bonne cause)!
    L’avenir nous reserve des surprises.
    En droit international je crois tout le monde est egal devant la loi ou la regle. On ne devrait pas demander a Nkurunziza des exigences en la matiere different de ses pairs parce qu’il a echoue.
    Le probleme dans ce cas est que la mafia le fait violemment.

  9. Paul

    Je dirai à l’opposition de ne pas se cramponner sur la personne de Peter mais de travailler pour une alternative viable.
    Les accords d’Arusha prévoyait une transition, un temps pour calmer les querelles intertribales. Normalement la transition a été conduite par l’autre Pierre et par Domitien. Après cette période, Nkuriziza a été élu deux fois au suffrage universel. Il ne faut pas faire dire aux textes ce qu’ils ne disent pas. Si vous voulez prolonger ou plonger ce pays dans une autre guerre, allez-y!
    Si par ailleurs quelqu’un peut me démontrer que Nkurinziza n’était pas candidat en 2005 et que c’est par l’entremise de son parti qu’il a accedé à la présidence avec la bénédiction du sénat et du parlement, il faudrait lui laisser faire un deuxième et dernier mandat en 2015. Il se peut que Arusha ait voulu que le troisième président, même élu démocratiquement au suffrage universel, continue l’apaisement et la reconciliation. Pour le vérifier, il suffit de voir si Peter se trouvait sur la liste des candidats de 2005. Si c’est le cas, il a été élu deux fois donc il n’est pas éligible et doit partir.
    Quelqu’un sur ce site peut-il nous donner la liste des candidats à la présidentielle de 2005?

    • moi

      c est pas question d’ etre candidat paul, c’ est question de type d’ election:suffrage universel derect ou pas!!!!!!!!!!!!!!!!!

  10. Karorero

    @IWACU/Président fondateur du PIEBU

    L’article 7, alinéa 1 : « A l’exception de la toute première élection présidentielle, le Président de la République est élu au suffrage universel direct ».
    l’article 96: « Le président de la République est élu au suffrage universel direct pour un mandat de cinq ans renouvelable une seule fois »

    Et pourquoi en 2010, le CENI n’a pas tenu deux modes de scrutin l’un pour les toutes nouvelles candidatures à la présidence tel que stipulé à l’alinéa 1 de l’article 7 et l’autre pour Nkurunziza, le seul qui répondait aux exigeances de l’article 96 qui prévallait. Ainsi, les nouvelles candidatures à la présidence de 2010 auraient compté sur 3 mandats devant eux et Nkuruniza en aurait compté sur uniquement deux qui lui resteraient selon la vision du Président du PIEBU. N’est-ce pas ça la logique des faits? Et c’est aussi ce qui risque de se produire prochainement, dire que tout nouveau président qui sera élu à tête du Pays aura au tout début de ses fonctions trois mandats de 5 ans indiscutables devant lui tel notre Sieur Nkuruniza et les DDs. Bonne chance!…

    • Mpoza

      @Karorero
      Tegera neza ivyanditse, bavuga à l’alinéa 1 de l’article 7, qu’excepté la toute première élection présidentielle visée par la Constitution nationale issue des pourpalers d’Arusha, izindi zizokurikira zose se feront au suffrage universel direct bivugako les élections de 2010 étaient légales pour les candidats dans la course. Et pour ce qui est du nombre de mandats autorisés au pouvoir, ils correspondent à exactement deux de 5ans sans aucune autre possibilité de renouvellement immédiat pour tout président en exercice visés par la Constitution issue d’Arusha. Si alors Nkurunziza et le Cndd-Fdd parviennent à modifier la Constitution issue d’Arusha avant les élections de 2015, c’est que tous les candidats à la présidence de la République dans la course n’y seront plus liés y compris Nkurunziza. Erega nabo si abana, barazi ivyo bakora, reste seulement à savoir si la nouvelle Constitution fera consensus ou aura l’appui requis des députés et sénateurs burundais.

  11. Et ca se dit Dr? ewe burundi waragowe. Si un Dr (véterinaire ou pas) ne peut résister à la faim qui peut le faire??? Tout un symbole de la faillite de l’état à lui seul ce gars.

    Iyo Doctorat yayiciyee he? imyaka 30 sur le banc de l’école pour dire cela?? comme quoi amashure yonyene adakwiye kabisa. Aho umuntu nka Rufyiri olucome, 8 eme réussi ariwe ahagarariye igihugu.

    Emwe basha je narayize muga mbona nukuri adakwiye!!!!

  12. Jereve

    Suffrage direct ou soufrage indirect, l’Accord d’Arusha et la Constitution sont plus que clairs: un mandat de cinq ans renouvelable une seule fois. Ceux qui lisent entre les lignes de ces textes et y trouvent des mandats renouvelables n fois ou à l’infini cachent quelques mesquineries.

  13. kabaza

    Ingene yatowe jewe nibaza ko atarico kibazo
    Ndabaza mbe de 2005 a 2010 uburundi bwoba bwari bufise uwuburamutswa ? Nimba yitwa President wa repubilika sinumva aho ikibazo kiri !!!!.
    Yoba yararahiye ?yoba yavuze ko agiye kurongora u Burundi nka Perezida canke nkande?
    Nimba iyo myaka 5 twayimaze tutagira President canke dutwagwa n Umwami aho Peter amaze gutwara de 2010 a 2013 .
    Ataraho ibindi vyose n inkinamico naheze ikiringo ciwe ca 2015 maze akinjure abise abandi .

  14. Nathan

    Ariko abantu bamwe bamwe barigira utugugu. None texte ntiziri claire. Abavyanditse nibo bihenze cane. Si non usomye article 96 ya constitution na article 7 ya Arusha nukuri urabona ko Peter afise uburenganzira bwo kwitoza. Ingorane igihugu gifise nuko plus de 75 % z’abanyagihugu batazi kwandika no gusoma. N’abazi gusoma ntibabikunda. Suffrage universel direct iri different na Suffrage universel indirect. Iyo bavuze direct nukuvga ko ari umunyagihugu yiyotorera bitarinze guca kumuntu numwe kurya vyarinze guca kubashingamateka.
    Urumva rero mutama yokwitoza usomye neza ivyanditse utavyirengagije. Ariko rero mu myaka cumi amaze kubutegetsi igiturire kirabica bigacika. Nta gihugu na kimwe cotera imbere ciganziwe n’aibiturire. Abarya ibiturire bahanwe bimwe biboneka. Ariko abapfukamye igihugu mu nda ninabo bashigikiye Peter. Urumva ntashaka kubakomakoma. Mbega ko Gervais R na Rukara bagira babavuge ubona bataciye batinya.

    Abarundi rero dukwiye kuraba ivyanditswe neza nico bisigura imbere yuko tuvuga ivyo twishakiye.
    Umuhinga umwe niwe yavuze ati : Niba udasoma inumire (si tu ne lis pas tais-toi). Yasshaka kuvuga gusoma amategeko n’ibindi bijanye n’ubumenyi.

    Jewe nosaba abajournaliste nabo kubwiza ukuri abanyagihugu Suffrage universel direct na Suffrage Universel Indirect aho bitandukanira. Mureke kuza murajuragiza abantu.

    Ico mbona bovuga ko mukwandika article 96 na 7 kabaciyemwo bakihenda naho ubundi bimeze uko vyanditswe Peter azitoza ntakabuza.

    • jeunesse

      urasuma article 7 na 8 vya constitution uce utubwira ko akwiye kwitoza

  15. DIRIZIO

    INZARA NI MBI IRAGUKORERESHA ICO UTOKOZE.
    UHEZA KUGOKA IBIGORI BIGACA VYERA

  16. kurikurazirwa

    on l’avait dit, un intellectuel affame ne vaut rien. uwo mushonji Nsanganiyumwami ntimumwumvirize kuko avugishwa n’inzara. nawe kabetero wiyibagije que la constitution actuelle s’isnpire de l’Accord d’Arusha qui est tres claire sur le sujet? Qu’est ce qui vous pousse à ne pas considerer le premier mandat? mandat reste un mandat qu’il soit confere directement ou indirectement. Ayez vraiment pitie du peuple Burundais qui a tant souffert a cause de l’incopetence, l’anarchie et la corruption incarnees par le Cnddfdd et plaider plutot pour le depart de ces incapables qui font honte à la Nation burundaise

  17. king James

    Uyo mu aventurier wewe avuye hehe!!! UBurundi buzoba économiquement independant ryari??Ntibitangaje ko ashigikira amafuti!!

  18. kibwa jean

    Merci de cette précision à l’endroit de ce président du parti. En tant que docteur vétérinaire il devrait s’atteler à augmenter le cheptel burundais au lieu de courir derrière les partis politiques.
    Les DD sont très forts en diversions. Où ont ils été pour déterrer ce dépeceurs de bêtes?
    Kibwa

  19. Anonyme

    Président d’un parti fantôme! Tu racontes des coneries pour plaire au système? Ntiwoheba ako kagambwe kawe ukinjira muri dd?

  20. UMUTINGINGWA

    Ni kwandika Docteur-veterinaire .Kandi abashonje ni benshi aha iwacu mu Burundi !

  21. kabetero

    Laisser les textes et le Francais parler d’eux-memes. Encore, se faire elire pour un troisieme mandate n’est pas synonyme de victoire pour Nkurunziza. Laisser la aussi les urnes s’exprimer pourvu que les regle de jeux bases sur la transparance, clarte et democratie soient respectes . La verite, rien que la verite. A vous aussi politiciens et journalistes l’on vous jugera de votre haute conscience, etude et comprehension par la lecture et droite comprehension/analyse sans tournure des textes ni cote penchant. Nkuru sera candidat parmi autre!! Qu’il ne face peur a personne et surtout ne lui refuser pas ce qui lui est du droit. Salut!!

    • baratelli

      Si NKURUNZIZA était élu en 2015, il battrait le record de pierre BUYOYA qu’on dû surnommer GUSTAVE, « quelqu »un qui ne veut pas partir » . NKURUNZIZA prendrait dans ce cas un gros risque. Car si la misère causée par sa gestion calamiteuse de la chose publique ainsi que la corruption au sommet de l’ETAT, Je pari que nos paisibles citoyens finiront par se révolter. Ceaucescau de Roumanie et son épouse en savent quelque chose!

      • Inès

        Pourquoi toutes ces pollemiques au sujet du president Nkurunziza en ce qui est de revenir pour un autre mandat? Il a dirigé le Bdi en 2005 puis en 2010, et ca suffit. Mr Pacifique l’a bien dit quant aux termes suffrage universel direct et suffrage universel indirect. D’abord le concept « suffrage universel » ce sont des élections pour tout le monde, ni amatora ya bose ( abantu bose). Direct rero haca haba abenegihugu bose bishikira ku kivi bagatora. Indirect navyo ni abo banyagihugu batuma ababaserukira kubatorera, dans notre cas ce sont les parlementaires et senateurs qui ont voté barungitswe n’abanyagihugu s.v.p. Abiteza utunyoni kugira basamze abantu barakobeje muri kino gihe ndabibona. Nkurunziza ikiringo ciwe giherana na 2015. Murakoze.

Publicité