Archives

Ngozi : accusations mutuelles entre les pro Rwasa et l’administration

Accès réservé aux membres du Club des amis d'Iwacu

Pour accéder à l’ensemble de nos contenus numériques, abonnez-vous et devenez membre du Club des amis d’Iwacu

Votre abonnement vous donne accès à :
  • Toutes nos archives numériques (10 ans), soit près de 15.000 articles
  • Un moteur de recherche avancé, simple d'utilisation et performant
  • Notre newsletter quotidienne et nos alertes
  • Nos publications imprimées en accès numérique dès leur parution
  • Nos éditions spéciales imprimées et en ligne

Soutenez une presse indépendante et de qualité !

Abonnez-vous maintenant !

Consultez nos offres et bénéficiez de l’information la plus complète sur le Burundi

Forum des lecteurs d'Iwacu

4 réactions
  1. DUBOIS

    http://www.iwacu-burundi.org/?s=don+de+v%C3%A9los : Ah ! Des vélos ! Il me semblait que le CNDD-FDD allait en acheter pour ses responsables collinaires !!! S’agissait-il de ceux -là ? Vous nous en parlerez quant à distribution ? Merci

  2. Moteur C

    Première réaction:
    «Concernant le cas de Benjamin, qui affirme avoir été frappé par le chef de zone à cause de son appartenance politique, l’administrateur Niyonzima parle d’un jeune homme sans emploi qui s’adonnait à des provocations. « Mais ses voisins lui ont prodigué des conseils et nous espérons qu’il ne recommencera plus », conclut-il»
    Donc, il ne nie pas les coups portés contre Benjamin, on parle de coups et blessures, d’abus de pouvoir(c’est la justice qui doit déterminer comment une provocation est punie, si provocation il y a eu.

    Deuxième réaction (Gouverneur):
    « Il indique que Chantal a été suspendue par le commissaire du marché de Ngozi parce qu’elle était en train d’enseigner aux commerçants l’idéologie du Fnl avec une photo d’Agathon Rwasa : « J’ai appris la nouvelle, mais la dame n’a pas encore fait de recours au niveau de l’administration provinciale. »»

    Je n’en crois pas mes yeux ! Ce gouverneur, a-t-il une seule notion de la démocratie ? En quoi essayer de recruter des collègues de travail dans son parti est un crime ? A-t-il pensé une seconde que cette femme a une famille à nourrir ? Sait-il que cette femme a le droit a une liberté d’expression protegée par la Constitution du Burundi ? Je ne sais pas dans quel Burundi nous sommes. Le gouverneur sait que cette femme a été injustement sanctionné, et en bon leader il devrait rendre justice sans attendre que Chantal vienne porter plainte. Comme ça il aura démontré qu’il gouverne pour tout le monde.

  3. Munyemali

    Imbonerakure hamwe numu FNL baja inama ngo bice umupolisi….

  4. Nzobandora

    Barahumba!!!

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

Cacophonie dans un ministère

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Cacophonie dans un ministère

Qu’est-ce qui se passe réellement entre le ministre ayant l’Aménagement du Territoire dans ses attributions et son directeur général de l’Urbanisme et de l’Habitat ? Dans son communiqué du 29 mai, Madame le directeur général met en demeure les acquéreurs (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

597 utilisateurs en ligne