http://www.iwacu-burundi.org/ue-afrique-un-avenir-commun-2/
Environnement

Ngagara : une odeur nauséabonde empoisonne la vie des habitants

15-05-2014

Sous la pression des eaux usées, un égout déverse ses déchets à l’air libre. Pour les habitants du quartier 1, l’air est irrespirable.

Chaussée Monseigneur Buconyori, ici l’air est devenu irrespirable ©Iwacu

Chaussée Monseigneur Buconyori, ici l’air est devenu irrespirable ©Iwacu

Chaussée Monseigneur Buconyori, en bas de l’Université Espoir d’Afrique, une odeur nauséabonde flotte dans l’air. Des eaux usées mélangées à des matières fécales sortent d’un égout et se déversent dans un caniveau.
Daniella Kaze n’en peut plus. Son domicile se trouve juste en face : « ça fait plus d’un an que le réseau d’évacuation des eaux usées se bouche et rien n’est fait. » Et d’appeler l’administration à réagir avant que la situation s’aggrave encore : «  Il faut que la mairie fasse quelque chose sinon nous allons tous finir par tomber malades. »

L’administration affirme être au courant de la situation. Une famille a même déménagé au quartier III à cause du même problème, confie Désiré Gahungu, administrateur communal de Ngagara. Il indique qu’il a soumis la question et attend la réponse de la mairie.

Jean-Paul Mpawenayo, directeur général des Setemu (services techniques municipaux) tranquillise et promet une solution rapide: « Nos deux camions, un hydrocureur et un aspirateur sont tombés en panne et sont en réparation. Nous interviendrons aussitôt qu’ils seront opérationnels. » M. Mpawenayo promet de dépêcher une équipe pour voir ce qui peut être fait manuellement.

  3   Vos commentaires
  1. KABADUGARITSE

    SETEMU= Service Technique ya Mucafu. C’est comme cela que l’on l’appelait dans nos quartiers populaires dont un certain SAGABA, ex-responsable de cette institution animait tout toujours de « garder patience » nos camions vont bientôt passer. A l’époque, la SETEMU disposait encore d’infrastructures et matériel roulant encore neufs.

  2. Lionstory

    Ibikorwa rusange niwo muti

  3. Munyamulenge

    En tant que citoyen du monde en générale du grand Lac en particulier, et qui a été victime, de ce problème, dans un hôtel de Bujumbura, il y a trois ans, voici ma suggestion la Mairie de la ville de Bujumbura
    1. Revoir le système d’évacuation des eaux usées, déboucher régulièrement, les tuyauteries trop vielles, au besoin les remplacer,
    2. Prévoir des stations d’épuration et de traitement des eaux usées, dont les eaux sales pourront être réutilisées pour irrigation, au besoin dans chaque quartier (zone),
    3. Pour les eaux usées provenant des usines (industries),il requiert plus de technicité, ces eaux contenant des matières solides et autres matières non dégradables(huiles, pétrole….).
    4. Recruter et former les ingénieurs chargés du monitoring de tous ces réseaux d’évacuation d’eau du jour au jour, pour que ces cas pareils, obligeant des paisibles citoyens de se déplacer, pour échapper à cette odeur désagréable,
    Sous d’autres cieux, un tel cas, peut conduire à la démission des autorités municipales, car les citoyens ont des droits élémentaires, qui ne peuvent être ignorés. De même, un visiteur étranger, qui dort dans un hôtel de Buja, mais qui ne peut dormir, suite à ces mauvaises odeurs, rentre avec une mauvaise image du pays, donc un mauvais marketing, avec des pertes de devises pour le beau pays de Rwagasore.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.
Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité